Flash

BAN2

 

La Journée internationale de la paix, célébrée le 21 septembre de chaque année était l’occasion propice pour les cadres de la Convention pour la République et la Démocratie (CRD) de réunir les femmes du parti, selon différentes fédérations de Kinshasa, pour leur parler de l’importance de la paix en République Démocratique du Congo. Une paix à même de permettre le déroulement normal de la vie au pays comme partout ailleurs. Une paix durable devant permettre au Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de mener à bien sa mission d’améliorer les conditions de vie des congolais. A cet effet, au restaurant situé au rez-de-chaussée de l’immeuble abritant le secrétariat général du parti, dans la commune de Bandalungwa, André Mavungu et Monique Mbombo, respectivement Président a.i et Présidente de la Ligue de femmes de la CRD,  ont tour à tour fait voir aux femmes du parti présentes à cette activité combien il est plus qu’important que chaque citoyen congolais intériorise l’importance de la paix à l’instar de l’Autorité Morale du parti, l’Honorable Christophe Mboso qui, au cours d’une plénière à l’Assemblée nationale , a eu à braver la peur pour demander aux députés nationaux qui seraient derrière des groupes armés à l’Est du pays, de pouvoir arrêter de tuer la paix pour des intérêts éphémères. C’était en présence de plusieurs autres cadres du parti notamment, le SG Donatien, Adèle Bambuta, Mimie Kalenge, Rebecca Landu, Jeanne Isaka, etc. Dans cette dynamique de vulgariser le message de paix à tous, les deux cadres du parti ont annoncé pour bientôt la tenue d’un grand meeting qui se déroulera dans un des stades municipaux de la ville-province de Kinshasa.

Pour la Présidente de la Ligue de femmes du parti du Speaker de la chambre basse du parlement, une autre façon de promouvoir la paix, très visiblement, c’est de se laisser guider par l’idéologie de la Convention pour la République et la Démocratie (CRD).  Dans son mot, Monique Mbombo a appelé également les femmes de la CRD à soutenir l’Autorité Morale, l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso N’kodia Mpwanga. «La meilleure marchandise que nous devons étaler sur la table pour vendre, c’est Mboso», a-t-elle déclaré, peu avant de témoigner de l’attachement réitéré de toutes les femmes du parti derrière leur Leader charismatique. «Nous, femmes de la CRD, nous soutenons notre Autorité Morale, le Président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Christophe Mboso N’kodia Mpwanga pour avoir bravé la peur en demandant aux politiciens de quitter les groupes armés», a déclaré, en syllabation, Monique Mbombo qui a également réaffirmé le soutien des femmes de la CRD aux initiatives du Président de la République, Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Pour sa part, André Mavungu, a, d’entrée de jeu, transmis le message de remerciements de l’Honorable Mboso qui tenait à saluer l’attachement de tous les membres du parti en général, et des femmes, en particulier, qui étaient tous présents à l’Assemblée nationale lors de l’ouverture de la session de septembre, pour lui prouver leur soutien indéfectible et inconditionnel. Toujours dans son allocution, l’Honorable André Mavungu, Président ad intérim du parti, a appelé toutes ces femmes intimement attachées aux vertus républicaines de la CRD à  soutenir davantage le Doyen Mboso, même à travers des prières, pour qu’il parvienne à répondre aux urgences qui sont sur sa table notamment, le processus d’entérinement des prochains membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Un message bien capté par les militantes du parti qui l’ont manifesté par des ovations. Puisque des pareilles occasions n’arrivent pas tous les jours, André Mavungu en a profité pour lancer un appel à l’unité et à l’harmonie au sein de la CRD. Il a fait savoir, pour finir, que des fiches d’adhésion sont disponibles pour ceux qui veulent  choisir le camp des valeurs, un parti ambitieux qu’est la CRD. Une très bonne nouvelle pour plusieurs femmes et étudiantes, présentes à cette activité mais non encore identifiées, qui ont vite sauté sur l’occasion.

Pour plus de précisions sur le parti ou pour toute adhésion, le siège se trouve non loin du rond-point Moulaert dans la commune de Bandalungwa. En face du centre ou clinique Eyano, au dernier niveau de l’immeuble où l’on indique, au rez-de-chaussée, La Note.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

19026530
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4667
12831
43697
18877916
291174
470413
19026530

Your IP: 54.36.149.12
2021-10-20 09:05

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg