Flash

BAN2

 

Ce n’est pas notre respectable Evêque Melchisédech Sikuli qui contredira ces paroles de Jésus : « Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister » (Marc 3 : 24). Au moment où le royaume Nande/Yira est l’objet d’une agression accélérée de la part de ses ennemis, la population et leaders n’ont pas d’alternative à l’unité.

 L’unité n’a jamais été synonyme de pensée unique; chacun peut garder ses opinions et ses choix, mais nous devons tous savoir qu’il existe « unité dans la diversité ». Cette valeur supérieure implique le respect mutuel et la tolérance. La démocratie est un luxe si le peuple qui la réclame ne connaît pas ces deux valeurs fondamentales. L’harmonie n’est pas l’absence de différences, mais la cohabitation harmonieuse de celles-ci. C’est le défi des vrais leaders, par opposition aux leaders égocentriques, qui placent leurs égos avant la communauté. Il est temps que le leadership de pouvoir cède la place au leadership de service. «  ... et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave».  (Matthieu 20 : 27). Les autres peuples et nations l’ont compris. 

Nous nous sommes tous réveillés embarqués en 1994, lors de l’entrée des réfugiés rwandais au Congo, dans une guerre que nous n’avion pas voulue, mais qui était programmée par d’autres. Certains parmi nous étaient encore très jeunes, sans l’expérience qu’ils ont aujourd’hui, tandis que d’autres essuyaient encore le banc de l’école primaire. Chacun de nous a eu, au-delà de ses bonnes intentions de sauver le pays, son lot de mauvais compagnons et de mauvaises influences. Si c’était à refaire, certainement il y a bien des choses qu’il ou qu’elle ne referait pas. Il est plus que temps de nous accorder un pardon mutuel, sincère, et apprendre de nos erreurs pour bâtir un Congo nouveau, où les manipulateurs et maîtres du « diviser pour régner » n’auront plus de pouvoir sur nous. 

Le dialogue, entre les leaders d’une part et entre ceux-ci et le peuple, dans l’humilité et la sincérité, n’est pas une alternative, mais la voie obligée, une condition sine qua non.

Nous sommes sûre que parmi nous, Nande, en particulier, et Congolais, en général, il y a des sages parmi les sages qui sauront nous asseoir autour d’une même table, nonobstant nos divisions passées.

Et l’urgence s’impose, car chaque jour qui passe, c’est un village perdu, brûlé, des véhicules et marchandises incendiés c’est des champs dévastés, c’est des vies arrachées par la faux (instrument de la mort) de l’envahisseur.

Mais, l’espoir est de mise, car la prise de conscience des uns et des autres est perceptible. 

Honorable Juliette  Mbambu Mughole

Pin It

Statistiques

19027003
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
5140
12831
44170
18877916
291647
470413
19027003

Your IP: 2a03:2880:30ff:12::face:b00c
2021-10-20 09:52

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg