Flash

BAN2

 

*Deux ans et demi après son élection, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo était toujours attendu au tournant de ses promesses de campagne par la population de camp Luka. Diversification de l’économie, lutte contre la pauvreté, mise à niveau des infrastructures routières, adduction d’eau potable, l’électrification et l’emploi etc. Ainsi, celui qu’on surnomme désormais l’homme de confiance du Président Fatshi béton, à savoir Laurent Batumona, a apporté un message d’espoir aux Kinois de Camp Luka, particulièrement, à travers un bilan à mi-parcours élogieux de la mandature de Félix Antoine Tshisekedi. C’était le dimanche 12 septembre 2021 au Camp Luka  où l’élu de Kinshasa a été pris en charge par une foule immense à partir du Centre Nganda, roulant difficilement au milieu d’une foule en liesse, soit deux heures durant avant d’arriver sur le lieu du meeting. Pour lui, il était temps de faire l’évaluation de ce qui est réalisé  afin de rassembler toutes les énergies et projeter l’avenir avec la détermination de donner au peuple congolais de meilleures conditions de vie, lesquelles conditions nécessitent le soutien indéfectible à la vision sociale du Chef de l’Etat. Dans ses explications, l’élu de la Funa a rappelé que le mandat du Président Tshisekedi est placé sous le signe du ‘’social’’ avec comme soubassement ‘’Le Peuple d’abord’’. ‘‘Le Président Félix Tshisekedi a déjà commencé à engager le pays sur le chemin de l’avenir meilleur’’, a martelé le Coordonnateur des FPAU. Tous sont tombés d’accord pour accompagner Fatshi Béton.

 

Le 12 septembre 2021, les rues de Camp Luka étaient archicombles. Des dizaines de milliers de militants du Mouvement de Solidarité pour le Changement (MSC), avaient envahis les rues de ce quartier très peuplé de la commune de Kintambo, à l’appel du Pasteur Daniel Mbuya. Le président du MSC camp Luka, c’est lui qu’il s’agit, a voulu faire de ce jour dominical son entrée politique au MSC par une démonstration de force en appelant «des foules gigantesques» à apporter un soutien inconditionnel au leadership de Laurent Batumona et surtout à la vision sociale du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Environ 80 000 personnes, selon les estimations des agents de sécurité présents, s'étaient massées sur le parcours emprunté par le cortège de l’élu de Kinshasa. Des pancartes géantes, calicots, drapeaux aux couleurs de son Parti politique et effigies ont été installées dans plusieurs artères du Camp Luka, pour annoncer l'arrivée de Laurent Batumona. 

Raison de cette affluence : écouter un message d’une bouche autorisée, un homme sérieux, crédible, humble et respectueux des valeurs. Témoins de la cérémonie un parterre de ses pairs, Cadres et partenaires du MSC. Ils n’ont pas manqué de manifester bruyamment leur allégresse comme c’est la première fois pour l’homme de confiance de Fatshi Béton, de fouler les pieds au Camp Luka au nom du MSC. Une façon, sans doute, d’exprimer leur confiance et attachement aux préparatifs des échéances électorales qui pointent à l’horizon 2023. Lorsqu’on demande au commun de la population du Camp Luka ce qu’il pense de l’action du MSC, la réponse est presque invariablement la même : ‘’Il nous a apporté l’espérance  à travers les actions sociales de Fatshi béton’’. 

En effet, engagé dans une vision sociale avec le peuple congolais,  Laurent Batumona a joué son va-tout. C’est au Camp Luka, quadrillé par plus ou moins  80 000 militants, qu’a commencé sa présentation du bilan à mi-parcours du Président de la République. L’honorable Batumona a présenté quelques faits historiques avant de haranguer la foule, qui l’a accueilli aux cris de « Nzoyi swa bango! Bendele aekweya te…». «A partir d’aujourd’hui, une nouvelle histoire commence à être écrite en RD-Congo avec la vision du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo », a-t-il lancé sous les ovations de l’assistance.

Lutte contre le détournement de deniers publics

Il a, ensuite, attaqué avec assurance les préoccupations liées à la vie chère, au manque d’infrastructures, le tissu économique, le chômage, l’eau et l’électricité. Tout en mettant la lutte contre le détournement de dénier public à l’actif du bilan à mi-parcours du Chef de l’Etat, il a été compris par la population que les conditions de vie vont s’améliorer. «Votre soutien est indispensable pour qu’on aille de l’avant. Je veux dire à ceux qui veulent nous rendre éligible aux élections de 2023 d’accompagner Fatshi béton», a-t-il insisté. Dans son speech, il a persuadé la population à s’aligner et appuyer  la vision du Président de la République. ‘’C’est une vision qui est essentiellement tournée vers le social du peuple congolais’’, déclare-t-il à cette population jadis hostile à l’Udps. ‘’Nous pouvons compter avec le camp Luka’’. Pour le mandat à mi-parcours du Chef de l’Etat : ‘’Je suis venu rendre compte. Le Peuple d’abord n’est pas un vain slogan. Je suis venu dire au peuple de Camp Luka que Oui les promesses des infrastructures routières sont en exécution avec le projet Tshilejelu. Pour les routes de Camp Luka, je prendrai langue avec les services de l’Office des Voies et drainage pour le redémarrage des travaux’’.  Laurent Batumona a rassuré que les travaux du pont seront attaqués. Pour preuve, poursuit-il, le Président Tshisekedi a inauguré à Kinsuka un projet pour l’électrification. Le Camp Luka va bénéficier de ce projet.

Les efforts du Gouvernement et de son Premier Ministre Sama Lukonde sont palpables

‘‘La baisse des prix sur le marché  de consommation est en cours, le prix de billets pour le transport aérien sont des actions sociales menées  pour assurer un lendemain meilleur non seulement pour le kinois, mais plutôt sur toute l’étendue du territoire national’’, a-t-il soutenu.

Le programme social pour la population de Camp Luka, a dit l’Honorable Batumona, s’articule autour de deux mots clés : absorber le chômage et réhabiliter les routes et ponts.

En prenant le pari de relancer les travaux en veilleuse, l’élu de Kinshasa a, pour convaincre, relevé de nombreux défis. Parmi les plus urgents, l’ouverture des travaux stoppés, comme il l’a clamé dans son meeting. ‘’Soutenons la vision sociale du Chef de l’Etat plaçant le travail au cœur des priorités’’. Les actions à mener dans ce cadre sont visibles. L’OVD va démarrer les travaux en recrutant les jeunes de Camp Luka.

Autre défi majeur, la production et la distribution d’eau et l’électrification. ‘’D’ici peu de temps, avec la nouvelle usine, Camp Luka ne consommera plus l’eau de forage. L’eau de la Regideso coulera sur vos robinets avec l’usine  en construction de Lemba Imbu’’, a-t-il révélé. 

Bref, changer le Camp Luka implique de mobiliser tout le monde dans une nouvelle dynamique visant le respect de certaines valeurs.

Le choix d’adhésion du Pasteur Daniel Mbuya au MSC

Dans sa prise de parole, le Pasteur Daniel Mbuya dit avoir ‘‘opéré un choix excellent, en adhérant au MSC de l’Autorité Morale Laurent Batumona. ‘’J’ai adhéré au MSC parce que j’ai trouvé que son leader respecte des valeurs. Il exerce une bonne gouvernance, un homme sincère qui respecte sa parole. Je ne me suis pas trompé en évoluant avec Laurent Batumona qui a des valeurs morales. Etre à ses côtés c’est un privilège et un acquis pour mes activités politiques. J’ai été maintes fois floué par un certain camp politique. Avec le MSC ma vie politique est garantie pour réaliser ensemble la vision 2023 : Offrir à Fatshi béton un deuxième mandat’’.

Objectivement, l’élu de Kinshasa a arraché la confiance de la population de Camp Luka. Ce n’est un secret pour personne qu’il a réussi sa mission.

La Pros.

Pin It

Statistiques

18617051
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
6955
16555
75160
18420022
352108
491245
18617051

Your IP: 54.36.148.58
2021-09-23 06:42

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg