Flash

BAN2

 

En ce temps de covid-19, réaliser des performances en termes de mobilisation des recettes,  relève d’un combat exceptionnel. Nicolas Kazadi Kadima Nzuji, l’actuel Ministre des Finances, a été encouragé au Conseil des Ministres tenu, le vendredi 3 septembre dernier, à Kinshasa,  à poursuivre inlassablement  ses efforts jusqu’au bout. Bien d’autres nouvelles  actions sont envisagées pour augmenter davantage le niveau des recettes publiques. Ici, les chiffres parlent mieux que les commentaires et tant d’autres  spéculations oiseuses. 

Situation des recettes du mois d’août 2021

Les recettes collectées du 1er au 31 août 2021 sont de l’ordre de 891,6 Mds CDF représentant :

  • 129% par rapport aux assignations budgétaires du mois d’août 2021 (689,1 Mds CDF)
  • 110% par rapport aux assignations du contrat de performance d’août (809,3 Mds CDF).

La situation des recettes réalisées durant ce mois d’août est exceptionnelle, avec près 445 Millions USD réalisés alors que durant les années antérieures, le mois d’août a toujours été le mois le plus faible de l’année. Cette performance est due essentiellement à la dynamique enclenchée par le contrat de performance signé le 20 juillet 2021 entre le Ministère des Finances et les régies financières.

La situation par régie financière se présente de la manière suivante :

DGDA: 360,2 Mds CDF, soit

  • 160% sur les assignations budgétaires évaluées à 224,4 Mds CDF ;
  • 126% sur les assignations du contrat de performance fixées à 286,9 Mds CDF

DGI: 386,1 Mds CDF, soit

  • 115% sur les assignations budgétaires évaluées à 336,8 Mds CDF ;
  • 112% sur les assignations du contrat de performance fixées à 346 Mds CDF

DGRAD: 145,2 Mds CDF, soit :

  • 114% sur les assignations budgétaires évaluées à 127,8 Mds CDF ;
  • 82% sur les assignations du contrat de performance fixées à 176,3 Mds CDF.

STATUS OF REVENUES FOR THE MONTH OF AUGUST 2021

The revenue collected from 1 to 31 August 2021 is about 891.6 billion CDF. This represents:

  • 129% compared to the August 2021 budget assignments (689.1 billion CDF)
  • 110% compared to the August performance contract assignments (809.3 billion CDF)

With nearly USD 445 million achieved during this month of August 2021, it is considered an exceptional feat, as in previous years it was always the weakest month of the year. This performance is essentially due to the dynamics set in motion by the performance contract signed on July 20, 2021 between the Ministry of Finance and the financial authorities.

The situation by financial authority is as follows:

DGDA: 360.2 billion CDF, i.e.

  • 160% of the budgetary assignments evaluated at 224.4 billion CDF francs;
  • 126% of the performance contract assignments set at 286.9 billion CDF francs

* DGI: 386.1 billion CDF, or

  • 115% of the budgetary assignments evaluated at 336.8 billion CDF;
  • 112% of the performance contract assignments set at 346 billion CDF

* DGRAD: 145.2 billion CDF, or :

  • 114% of the budgetary assignments evaluated at 127.8 billion CDF ;
  • 82% of the performance contract assignments set at 176.3 billion CDF francs.

Allocution du Ministre des Finances Nicolas KAZADI à l'occasion de la Cérémonie de clôture du séminaire des directeurs de la DGI sur le contrat de performance

Monsieur l’Inspecteur Général des Finances – Chef de service, représenté,

Monsieur le Directeur Général de l’Ecole Nationale des Finances

Monsieur le Directeur Général des Impôts

Messieurs les Directeurs Généraux Adjoints des Impôts

Mesdames et Messieurs les Directeurs des Impôts ;

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

Lors de mon discours d’ouverture de ces assises, j’avais souligné la faiblesse du niveau de pression fiscale dans notre pays et j’avais demandé une conjugaison d’efforts pour le relever au niveau moyen de l’Afrique subsaharienne situé autour de 20%.

En ce jour de clôture de ces assises, je tiens à  rendre hommage à Son Excellence Monsieur le Président de la République – Chef de l’Etat, initiateur de cette nouvelle vision de gestion saine des finances publiques, et à Son Excellence Monsieur le Premier Ministre – Chef du Gouvernement.

Monsieur le Directeur Général des impôts

Mesdames et Messieurs les Directeurs des Impôts,

J’ai suivi avec attention les résolutions issues de vos assises ainsi que la cérémonie de signature des contrats de performance entre la Haute Direction et les services opérationnels. Cela traduit que la culture de performance commence à pénétrer au sein de la Direction Générale des Impôts.  Et c’est cela ma vision : enraciner une culture de dialogue de gestion axée sur la recherche de la performance pour tous les indicateurs principaux et dans tous les services tant opérationnels que gestionnaires.

C’est ainsi j’exige que les services opérationnels déclinent aussi leurs engagements auprès de chaque service gestionnaire pour que chaque entité soit responsabilisée directement dans l’effort de mobilisation des recettes.

Je crois qu’il est possible d’y arriver graduellement. C’est à ce niveau que la DGI doit jouer son rôle de la première et la principale régie financière. Maintenant, je me réjouis qu’à ce jour à la DGI a mobilisé 4.213,9 milliards de francs congolais soit 56% de l’ensemble des recettes internes. Je vous exhorte à non pas à maintenir la même cadence, surtout pas à la baisser, mais à accélérer davantage car ce niveau actuel des recettes est un trompe-œil par rapport au potentiel fiscal et aux différentes pesanteurs qui freinent encore la mobilisation des recettes : la faible informatisation, la faible maitrise de la TVA après de 10 ans depuis son lancement, le répertoire des contribuables peu propice à l’assujettissement général des contribuables, une assiette fiscale centrée sur un petit nombre des contribuables, …..bref beaucoup de travaux à réaliser pour réformer véritablement la gestion de l’impôt en RDC.

Pour ma part, j’ai obtenu un financement pour implémenter à la DGI un progiciel intégré, centralisé et modulaire de gestion de l’impôt. Le début des travaux est prévu en janvier 2022.  Le projet de réforme de la fiscalité indirecte reste une priorité pour ce dernier trimestre de l’année pour une application dès l’année prochaine. Je vous engage à vous activer pour finaliser les travaux techniques dès la fin de ce mois. L’élargissement de l’assiette fiscale est un axe majeur qui doit préoccuper au plus haut niveau l’administration fiscale et surtout la réforme visant l’introduction de l’impôt sur le revenu.

Je vous encourage à maintenir ce genre d’échanges entre les cadres de la DGI mais aussi entre l’ensemble du personnel, car au-delà des obligations professionnelles, il y a des relations humaines qu’il faut maintenir car tous nous formons une seule équipe engagée dans la maximisation des recettes.

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités.

Source : Cellule de Communication

Pin It

Statistiques

18692055
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
2931
14108
33196
18541891
427112
491245
18692055

Your IP: 44.197.197.23
2021-09-28 03:38

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg