Flash

BAN2

 

*Profitant de son séjour à Lubumbashi, pour partager la douleur causée par le décès  de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé le conseil de sécurité élargi à Lubumbashi dans le Haut-Katanga. Le chef du Gouvernement était accompagné des Ministres d’Etat Adèle Kahinda du Portefeuille,  Christian Mwando du Plan et  Pius Mwabilu de l’Urbanisme et Habitat. Les Ministres des  PT-NTIC Augustin Kibassa Maliba, du Genre, Famille et Enfant, Gisèle Ndaya, et le Vice-ministre de la Santé, Kilumba Nkuku, ont pris part aussi à ce Conseil de sécurité.

Au cours de cette importante réunion il a été constaté que la situation sécuritaire est  relativement calme en dépit de certains cas isolés  de criminalité urbaine. Concernant le phénomène d’enlèvement des enfants,  le Maire de la ville de Lubumbashi qui a fait le compte rendu de cette réunion à la presse a souligné que ce n’est qu’un effet d’une psychose, car en réalité aucun cas n’a été signalé jusque-là.

Il est par contre déploré une flambée de cas de Covid-19 dont la  situation générale a été présentée au Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui, à cet effet, a instruit que les mesures de lutte contre cette pandémie soient renforcées et des centres de  dépistage soient installés dans tous les postes  frontaliers.

Le Maire de la ville de Lubumbashi Ghislain Robert Lubaba, donnant les grandes lignes de ce Conseil de sécurité, a affirmé ce qui suit : «Aujourd’hui il y a eu  réunion du Conseil provincial élargi dirigé par son Excellence Monsieur le Premier Ministre de la République Démocratique du Congo. C’était au sujet plus particulièrement de 5 points. Le premier point était basé sur l’insécurité et surtout l’insécurité urbaine. Pour notre part, il a été démontré que la  sécurité est relativement calme. On a su maîtriser la situation par rapport aux jours précédents ou par rapport à l’année passée,  voire même au début de l’année mais cette fois-ci, le taux de criminalité est en baisse. On a soulevé aussi le problème du phénomène kidnapping».
Il a poursuivi ces propos en ces termes : «On s’est rendu compte que jusque-là, ce n’était que des gens qui voulaient créer une psychose étant donné que jusque-là, on n’a pas trouvé des parents qui ont réclamé, qui ont perdu leurs enfants. On a aussi soulevé le problème du vol des câbles. Il y a eu des mesures qui avaient été prises par le gouvernement provincial, avec bien sûr l’apport du Gouvernement provincial avec le service de sécurité. On a constaté que le vol des câbles s’est un peu arrêté. Il y a aussi le cas de Covid-19 qui était vraiment la préoccupation de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre. Il a eu à suivre le rapport qui lui avait été donné par le Ministre de la Santé. Nous pensons que le cas pour le moment est stagnant et on a fait beaucoup d’efforts pour que cela puisse s’arrêter».

(Avec la Cellule de communication Primature)

Pin It

Statistiques

18692055
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
2931
14108
33196
18541891
427112
491245
18692055

Your IP: 44.197.197.23
2021-09-28 03:38

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg