Flash

BAN2

 

*Raffles, saccages et arrestations de trois   sujets tunisiens, le 25 août 2021, au numéro 4260 de l’avenue des Ecuries, dans la commune de Ngaliema. Des éléments de la police, agissant sous les ordres du Général Sylvano Kasongo, ont, en effet, procédé à une vaste opération de ratissage. Hommes mêlés aux femmes, travaillant au sein de la société Palladium Autocat,  ont été neutralisés et acheminés à la police,  en attendant, évidemment, l’amorce des auditions judiciaires. A l’ACAJ, Georges Kapiamba appelle, cependant,  à un procès équitable à l’endroit de ces trois sujets tunisiens dans le respect de leurs droits à la défense.   Dans un  tweet intercepté sur la toile hier, tard la nuit, il invite également  la justice congolaise à se saisir de ce dossier pour impliquer l’Office congolais de Contrôle à l’analyse des substances céramiques qui auraient été saisies, en marge de cette descente musclée de la police dans les installations  de Palladium Autocat. Il  recommande, par ailleurs,  que les experts scientifiques de l’Hôpital CMK ou  Diamant   soient associés à   ces  enquêtes ainsi qu’à la certification de leurs résultats. Car, selon lui,  il faudrait éviter, à tout prix,   de l’amalgame entre une activité légale de détention et d’exportation des filtres céramiques et celle de la fabrication de la drogue communément appelée ‘’Bombé’’.    Et, c’est dans ce contexte précis-là   que les Avocats de Palladium Autocat, parlant de l’Etat de Droit,   plaident   pour le respect des procédures, conformément à la Constitution, aux procédures édictées par les lois en vigueur en   RD. Congo. Tout en décriant, en outre, toute une série d’actes dégradants dont ont été victimes ces  sujets tunisiens, avec Lassoued Mounir, en tête, sans compter tous  leurs travailleurs congolais, ces mêmes  Avocats réclament, d’ores et déjà, leur libération inconditionnelle.  Car, à leur avis,   Palladium Autocat n’est pas une société opérant dans la clandestinité, ni dans l’illégalité pour la détention et l’exportation des filtres céramiques. Ils déclinent, par contre, toute leur  responsabilité sur  la fabrication de la drogue Bombé et rejettent, en bloc, toutes les accusations allant dans ce sens-là.

Ce que   ni  la Police, ni  les autorités de la ville de Kinshasa  n’osent accepter, au regard de leurs propres enquêtes. D’où, de nouvelles enquêtes réalisées avec le concours des experts scientifiques issus des structures et institutions spécialisées, s’imposent comme  les seuls gages pouvant déterminer   la justice congolaise  à  trancher cette affaire,  en toute impartialité et  équité.   

Mais, d’où vient Palladium Autocat ?

Depuis 2017, en effet,  Palladium Autocat avait obtenu l’autorisation d’opérer en RD. Congo.  En son temps, Claude Nyamugabo, après étude minutieuse de sa requête, avait exigé  la signature préalable d’une convention au terme de laquelle, une clause avait été mentionnée pour que  Palladium s’engageant au respect à la non-destruction de l’environnement, dans l’exercice de ses activités en RD. Congo.

Plus loin, dans de ce dossier, bien d’autres actes règlementaires  et décisions  aussi bien administratives que gouvernementales autorisait cette société à travailler librement sur l’ensemble du territoire national.

Sinon, elle n’aurait pas pu obtenir son immatriculation  au Nouveau Registre de Commerce, son identification nationale au Ministère de l’Economie, ni la double certification de l’Office Congolais de Contrôle et du CRGM et, surtout, l’autorisation d’import-export dûment délivrée par le Ministère du Commerce Extérieur en ce qui concerne, particulièrement, la collecte et l’exportation de ces  filtres céramiques ou  catalyseurs qui,   plus de trois ans après l’implantation de cette société à Kinshasa, Lubumbashi, Kolwezi, Lualaba,  Goma, Bukavu, Mbuji-Mayi, font aujourd’hui  jaser.

La Pros.

Pin It

Statistiques

18552516
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10625
15973
132494
18323016
287573
491245
18552516

Your IP: 2a03:2880:12ff:77::face:b00c
2021-09-19 15:01

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg