Flash

BAN2

 

Durant trois jours, au Musée National de la RDC, les agents et cadres de l’Agence Nationale de Promotion des Exportations (ANAPEX), chacun à son niveau, ont bénéficié de nouvelles bases liées à l’apport de cette agence rattachée au Ministère du Commerce Extérieur dans la matérialisation de la vision du Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge. Ayant ouvert les assises lundi 23 août dernier, le Ministre du Commerce Extérieur Jean-Lucien Bussa est revenu mercredi 25 août 2021, après des brillants exposés des intervenants, pour clôturer ce séminaire important par lequel subviendra le rayonnement de l’Agence Nationale de Promotion des Exportations, gage du redressement de l’économie de la République Démocratique du Congo.

Dans son discours de clôture devant les Membres du Gouvernement, le SG au Commerce Extérieur ainsi que les membres du Conseil d’administration de cette agence, le Ministre Jean-Lucien Bussa a insisté fortement sur la place que doit absolument occuper un climat des affaires captivant au pays. Une fois cette problématique résolue, par la construction des infrastructures, la mise en place d’une fiscalité attractive ainsi que d’un système financier adéquat, les entreprises congolaises seront un peu plus compétitives qu’avant sur les marchés internationaux, selon le Patron du Commerce Extérieur en République Démocratique du Congo et Expert dans le domaine. « (…) La promotion des exportations pose la problématique du choix des filières selon les opportunités du pays et la meilleure connaissance du marché extérieur», a fait savoir Jean-Lucien Bussa. Plus loin, il a indiqué à l’assistance que l’ANAPEX poursuit plusieurs autres objectifs quelquefois ignorés. Parmi ces objectifs, a déballé le Ministre Bussa, il y a l’identification ainsi que l’orientation des investisseurs vers les filières à potentiel d’exportation. «En effet, par la promotion, l'ANAPEX doit être cet outil qui permettra aux investisseurs de travailler et de valoriser les filières exportables. Par ailleurs, la RDC peut profiter de ses engagements sur le plan régional (membres de plusieurs communautés économiques régionale, à savoir la CEEAC, le COMESA, la SADC), continental (au sein de la ZELECAF), elle peut également viser le marché asiatique, européen, américain à travers l'AGOA pour accroitre son offre des produits exportables et diversifier davantage ses débouchés internationaux. L'ANAPEX doit être à juste titre l'outil qui permet au Gouvernement d'opérer des choix dans ce domaine», a-t-il révélé, avant d’inviter les membres du personnel et cadres à prendre à cœur le rôle que l’ANAPEX est censée jouer en connivence avec des ministères et établissements publics dans la promotion des exportations.

Pour finir son mot, le Ministre Jean-Lucien Bussa a appelé tous les agents et cadres de l’ANAPEX à faire preuve de professionnalisme dans l’exercice de leurs fonctions en mettant fin aux antivaleurs pour laisser la méritocratie caractériser la gestion de la chose publique.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

18551433
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9542
15973
131411
18323016
286490
491245
18551433

Your IP: 41.243.14.226
2021-09-19 13:43

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg