Flash

BAN2

 

Le leadership de Hubert Mamba à la tête de la Société Congolaise de Fibre optique (SOCOF) SA porte déjà des bons fruits et fait resplendir sans nul doute un grand espoir dans l’amélioration de la qualité du Numérique en République Démocratique du Congo comme le veut le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. En effet, la RDC bénéficie dorénavant d’une connexion aux voies de transmission internationale à partir de l’océan Atlantique. Cette innovation qui permet au pays d’avoir accès à internet haut débit est devenue une réalité, lundi 23 août 2021, après une brève cérémonie de réception opérationnelle du réseau de la fibre optique de la SOCOF SA d’une longueur de 620 Km. Ladite cérémonie a été organisée à la gare centrale de la Société Congolaise des Transports et des Ports, SCTP en sigle, ex ONATRA, en présence de leurs Excellences Augustin Kibassa et Adèle Kahinda, respectivement Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication et Ministre d’Etat en charge du Portefeuille. La Banque mondiale, partenaire de cette innovation s’est dit totalement satisfaite de la qualité et de la fiabilité de ce réseau déployé par la Société Congolaise de la Fibre optique (SOCOF) dans le cadre du grand projet Central African Backbone (CAB 5). C’était en présence du PCA de la SOCOF SA du DG de la SCTP, du Chargé du Projet CAB5 au sein de la Banque mondiale, des Représentants de toutes les parties prenantes dans ce projet ainsi que de plusieurs membres de cette société de l’Etat.

Selon les explications du DG Hubert Mamba, ledit réseau comprend 8 sections partant de Muanda jusqu’à Kinshasa, à la place de la Gare. Et, ces sections, 8 telles qu’indiquées, sont reparties en 6 shelter, appelés autrement centres techniques, qui vont permettre à tout opérateur privé, après un contrat de partenariat avec la SOCOF SA, d’installer ses équipements de transmission en vue de répandre l’internet haut débit, en gros, aux différents opérateurs de la téléphonie mobile et aux fournisseurs d’accès à internet. Pour ainsi préserver cet acquis de tout dérapage, le Patron de la SOCOF Hubert Mamba invite ses compatriotes vivant le long du tronçon Muanda-Kinshasa où est passée la fibre optique de s’abstenir de toute tentative de toucher à cette infrastructure pour tel ou tel autre motif. D’ailleurs, a-t-il indiqué, cette fibre optique n’est pas en cuivre, et donc, elle n’a aucune valeur commerciale. «C’est une infrastructure nationale que nous devons protéger puisque c’est quelque chose qui vient nous aider à améliorer notre vie, qui vient améliorer la capacité ou l’accès aux capacités internationales à haut débit. Ce qui va permettre aux jeunes qui sont bourrés des talents de créer de petites et moyennes entreprises dans le secteur du Numérique pour booster un peu l’économie. Donc, c’est ici vraiment le lieu de pouvoir marteler sur ça pour que les gens puissent prendre conscience que nous devons protéger cette infrastructure», a souligné le DG Hubert Mamba après avoir expliqué concrètement aux Ministres le contour de cette fibre optique, pour dire en d’autres termes que la protection des infrastructures d’intérêt national par la population,  à l’instar de la fibre optique de la SOCOF SA, c’est aussi une manière d’aider le Président Fatshi à avancer dans sa dynamique de remettre le pays sur les rails.

Pour Adèle Kahinda, Ministre d’Etat et Ministre du Portefeuille, le réseau de la fibre optique de la SOCOF SA sera d’un apport capital dans le cadre des réformes des Entreprises du Portefeuille de l’Etat dans l’axe digitalisation. «Vous savez que le système est encore manuel. Avec cette fibre optique, nous allons passer graduellement à moderniser et à innover la gestion des Entreprises du Portefeuille pour que ces entreprises à leur tour puissent faire une compétition », a mis en exergue la Patronne du Portefeuille en République Démocratique du Congo.

Même sentiment pour le Ministre des Postes, Technologies et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PTNTIC) Augustin Kibassa qui se réjouit, pour sa part, du fait que son secteur dispose actuellement d’une fibre optique répondant aux normes internationales. « (…) Nous sommes heureux de constater que, finalement, le secteur a une fibre optique à la hauteur des normes internationales. Comme vous le savez bien, nous avons un gros problème avec la fibre de la SCPT. Celle-ci va nous permettre de souffler afin de corriger notre fibre», a-t-il déclaré à l’issue de la cérémonie.

Il faut cependant retenir que ce projet a été rendu possible grâce à STE TAIHAN FO LTD, le Maître d’œuvre. STE BUROTOP LTD et JIDCOM étaient respectivement Entrepreneur et Bureau de contrôle.

La Pros.

 

MOT DE BIENVENUE DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'OCCASION DE LA RECEPTION OPERATIONNELLE DU RESEAU DE FIBRE OPTIQUE DE LA SOCOF SA

Kinshasa Gare centrale, 23 Août 2021

Excellence Madame le Ministre d'Etat, Ministre du Portefeuille ;

Excellence Monsieur le Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication;

Monsieur le Secrétaire Exécutif du COPIREP;

Messieurs les Membres du Conseil d'Administration de la SOCOF SA;

Monsieur le Directeur Général de la SOCOF SA; Monsieur le Directeur Général de la SCTP SA (Ex ONATRA);

Monsieur le Chargé du Projet CAB5 au sein de la Banque mondiale; Monsieur le Directeur-pays de la société TAIHAN FIBER OPTICS;

Monsieur le Directeur-pays de la société BUROTOP IRIS ;

Monsieur le Représentant de la firme JIDCOM;

Mesdames et Messieurs, Distingués invités ; En vos titres et qualités respectifs.

Permettez-moi, Excellence Madame le Ministre d'Etat, Ministre du Portefeuille et Excellence. Monsieur le Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication de vous souhaiter la bienvenue et de vous remercier pour avoir bien voulu assister personnellement à la réception opérationnelle du réseau de fibre optique de la SOCOF SA. Votre présence à la présente cérémonie témoigne de l'engagement du Gouvernement à doter le pays des infrastructures de fibre optique, principal levier de l'émergence du Numérique. Permettez-moi également, mesdames et messieurs, de vous souhaiter la bienvenue et de vous remercier, au nom de du Conseil d'Administration et de la Direction Générale de la SOCOF SA, pour avoir bien voulu répondre à notre invitation, à l'occasion de cette courte cérémonie. Avant toute chose, je me fais l'agréable devoir d'exprimer, au nom de la SOCOF SA, mes hommages les plus déférents à Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République, Chef de l'État, pour son leadership éclairé à travers sa volonté ferme et sans équivoque pour le développement du secteur des télécommunications et des nouvelles technologies de l'information et de la communication et de promotion de l'émergence du numérique en République Démocratique du Congo, grâce à la mise en place des réseaux de fibre optique. Grâce à la collaboration du Gouvernement de la République avec son partenaire la Banque mondiale dans le cadre du projet CAB5, notre pays vient d'être doté d'un réseau de fibre optique sur l'axe Muanda-Kinshasa, long de 620 Km et construit selon les normes et standards internationaux en la matière grâce aux capacités managériales et a l'expertise de la Direction Générale de la SOCOF SA, combinés à un savoir-faire de la Société TAIHAN FIBER OPTICS et son sous-traitant, la société BUROTOP sous la supervision du bureau de contrôle assurée par la firme JIDCOM. Le détail technique et les explications avancées sur ledit réseau seront donnés par le Directeur General de la SOCOF SA. Certes, il est important de souligner que ce réseau est déployé, de Matadi à Kinshasa sur l'emprise ferroviaire de la SCTP SA, société sœur à la SOCOF SA; et de Muanda à Matadi sur la RN1. C'est ici l'occasion pour moi de remercier la Banque mondiale pour le don IDA H981-ZR mis à la disposition de l'Etat Congolais pour le déploiement de ce tronçon de b Backbone national. Egalement, je remercie la SCTP SA représentée ici par son Directeur Général pour le cadre de collaboration mis en place afin de superviser ensemble les travaux de fibre optique sur cet axe ferroviaire stratégique. La fibre optique à côté du rail pourrait sans doute booster les activités ferroviaires de la SCTP SA. Excellences, Mesdames et Messieurs, Ce réseau de fibre optique sur l’axe Muanda-Kinshasa est et reste stratégique car il permet au pays d'être connecté aux voies de transmission internationale à partir de l'océan Atlantique à Muanda. Il constitue donc une sécurisation pour le pays d'avoir accès à l'internet au débit et aux capacités internationales. Pour votre information, ce réseau appartenant au Gouvernement au travers de la SOCOF SA sera exploité en « open access » grâce à un contrat de partenariat public-privé qui sera signé par la SOCOF SA et un opérateur privé qui sera recruté sur base d'un appel d'offre international conformément aux procédures de passation de marches de la Banque mondiale. Je ne pourrais pas clore mon propos sans faire mention de l'expertise technique de la société TAIHAN FIBER OPTIC et de son sous-traitant BUROTOP IRIS, du Bureau de contrôle JIDCOM, de l'accompagnement du COPIREP et de l'apport technique des services du Ministère des PTNTIC et de l'ARPTC. Grâce au mode d'exploitation retenu, à savoir le PPP, ce réseau pourra être profitable au Gouvernement de la République, aux opérateurs privés du secteur des télécoms et de la population congolaise.

Je vous remercie.

Pin It

Statistiques

18692416
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
3292
14108
33557
18541891
427473
491245
18692416

Your IP: 44.197.197.23
2021-09-28 04:09

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg