Flash

BAN2

 

Plus d’opacité entre les journalistes et les organisations de la société civile sur l’échange des informations liées aux Violences Sexuelles et Basées sur le Genre. Dans le cadre du projet ‘’Canada monde : La voix des femmes et des filles’’, JHR-RDC a organisé, le mardi 17 août 2021, à Kinshasa,  une séance de travail pour la mise en œuvre d’une plateforme Organisation de la société civile et Médias pour lutter contre les Violences Sexuelles et Basées sur le Genre (VSBG) en République démocratique du Congo. L’objectif de cette rencontre est d’amener les participants à réfléchir ensemble sur comment mettre sur pieds un cadre d’échanges efficace pour lutter contre les VSBG en RDC et promouvoir les droits de la femme et  de la jeune fille congolaise.

A l’unanimité, les membres des organisations de la société civile et les journalistes ont, décidément, accepté de collaborer ensemble dans la lutte contre ce fléau qui prend de l’ampleur dans les coins et recoins de la RDC. Une façon de s’impliquer davantage dans cette bataille contre les VSBG et la défense des Droits de la femme et la jeune fille congolaise qui, visiblement, semblent être méconnus par les communautés congolaises.

Au fond, il sera question pour cette équipe de professionnels des médias et membres des organisations de la société civile de mener des actions à impact visible pour promouvoir les droits de la femme et de la jeune fille. Cela, en faisant notamment, des reportages à la CNDH  des informations relatives aux VSBG ; des plaidoyers à la CNDH pour le suivi de la validation de la politique nationale de lutte contre les harcèlements sexuels faites aux femmes en milieux universitaires ; le plateau collectif de sensibilisation sur les VSBG ; des productions des articles sur les violences sexuelles (16 formes), émission radio et télé ; le suivi des dossiers juridiques liés aux violences sexuelles en cours et classés par les cours et tribunaux (cas de l’élève du Révérend Kim) et le suivi et évaluation des actions menées et des rapports des médias et OSC.

Préambule

Pour relever les défis de la prise en charge holistique des survivantes (victimes) des VSBG, les participants se sont convenus, entre autres, de mener des  actions ensemble en suivant un plan établi dans une réunion de concertation ; communiquer à chaque fois les obstacles observés pour savoir comment le contourner ; faire des évaluations à mi-parcours de l’évolution d’une action en cours d’exécution et communiquer avec le partenaire JHR-JDH/RDC l’évolution et les résultats après une action menée.

Résultats attendus

Etant donné que les VSBG sont, parfois, méconnues ou ignorées, cette plateforme peaufinera d’intenses stratégies pour aboutir, in fine, à des  changements des comportements afin que toutes les communautés congolaises s’imprègnent de la notion sur la masculinité, position qui est un cadre d’action pour faire participer les hommes et les garçons à l’avancement de l’égalité entre sexes et l’élimination de la discrimination et de la violence à l’endroit de la femme et de la jeune fille. Aussi, elle militera pour la validation de la politique sur le harcèlement en milieu universitaire et lutter contre les impunités ainsi que faire aboutir le traitement des différents dossiers en cours. 

Coordination

Il y a lieu de souligner que cette plateforme sera coordonnée pour le premier semestre, par Elda ALONG MBONG,  Serge Ndongo Malela et Prisca Lokale Odia respectivement, Coordonnatrice, coordonnateur adjoint et Secrétaire/Rapporteuse. 

Jules Ntambwe

Pin It

Statistiques

18551139
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9248
15973
131117
18323016
286196
491245
18551139

Your IP: 3.238.95.208
2021-09-19 13:12

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg