Flash

BAN2

 

C’est dans le souci d’améliorer le système éducatif en République Démocratique du Congo que l’Université Panafricaine de Gouvernance et Innovation, en sigle UPGI a tenu le mercredi 18 août 2021 un atelier de réflexion sur les états généraux de l’Enseignement Supérieur et Universitaire. Ces assises ont eu comme objectifs de réfléchir sur le système éducatif Congolais ainsi que sur la vision stratégique, afin de remédier à la formation des cerveaux inutiles qui ne contribuent au développement de la RDC.

C’était en présence du représentant du Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, et membre de la coordination des états généraux, professeur Lusamba Ntumba ; du Président du Conseil d’Administration de l’UPGI, Professeur Musao Kalombo Célestin ainsi que d’autres professeurs, tels que Michel Bongeli et Jacque Ngangala, mais aussi un nombre consistant d’étudiants curieux venus assister à ces travaux préparatoires des états généraux qui se tiendront au mois de septembre.

En sa qualité de Secrétaire Général de cette université et membre de la Coordination des états généraux, le professeur Bisa Kibul Michel a, dans son exposé, expliqué aux participants l’importance de rénover le système éducatif congolais et le bien-fondé du système éducatif, Licence, Master et Doctorat (LMD), dont son Université  est inscrite et qui est parmi les meilleures universités privées du Congo répondant aux standards internationaux.

«Nous avons récolté les doléances et nous allons les faire parvenir auprès du coordonnateur des états généraux de l’ESU. Parmi ces doléances se trouvent les valeurs et les antivaleurs de l’ESU, la création de notre propre système éducatif orienté vers nos propres besoins, … », a-t-il affirmé.

A cet effet, le représentant du Ministre de l’ESU, Lusamba Ntumba a, au nom du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi et à celui du Ministre, Muhindo Nzangi, remercié tous les participants, le comité de gestion de l’UPGI qui a organisé cette journée. «Nous démarrons cette campagne de sensibilisation dans cette Université privée, pour prouver que le Ministère accorde une grande importance aux universités privées. Le gouvernement est déterminé à organiser ces assises, parce qu’il y a de cela 25 ans que ces genres d’activités n’ont pas été organisées. Nous sommes vraiment mûrs pour voir comment innover et redresser ce secteur », a dit le représentant du Ministre.

Par ailleurs, le Président de Conseil d’Administration de l’UPGI, Professeur Musao Kalombo Célestin a montré l’importance de l’atelier qui, selon lui, va dans la détermination des jeunes et même des acteurs impliqués pour une réforme du système éducatif congolais. « Nos impressions sont positives dans la mesure où nous constatons que les jeunes sont déterminés et que cette détermination constitue un signal fort où les acteurs impliqués dans le système éducatif, la jeunesse, les parents voudraient qu’on puisse effectivement rénover les choses dans ce secteur en partant du comportement moral des acteurs, la logistique (moyen matériel) et toutes les autres considérations qui voudraient que les réformes adoptées puissent aller dans le sens de faire revivre le nouveau système éducatif congolais », a-t-il dit avant d’appeler les personnes soucieuses d’une formation de qualité et de finir vite les études dans le système LMD, de s’y inscrire.    

Albert Yemba

Pin It

Statistiques

18551773
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9882
15973
131751
18323016
286830
491245
18551773

Your IP: 185.191.171.44
2021-09-19 14:14

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg