Flash

BAN2

 

C’est dans le cadre de la journée de la Jeunesse du Parti célébrée le 15 août de chaque année que la Ligue des Jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Udps en sigle, que dirige le président docteur Emmanuel Ngoy Dioko a lancé ce mercredi 11 août 2021, à Rotana- Hôtel à Kinshasa, une série d’activités de conscientisation. C’est avec le thème : ‘’la jeunesse de l'Udps face au défi de la conservation démocratique du pouvoir’’ que la première journée s’est tenue en présence du Président a.i de l'UDPS et vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund et du Secrétaire Général, Augustin Kabuya.

 

Pour cette première journée, différents cadres et collaborateurs de ce parti présidentiel ont pris la parole tour à tour sur différents sujets leurs soumis. La porte-parole adjointe du Chef de l'Etat, Tina Salama a commencé par parler des réalisations du Chef de l'Etat à mi-parcours. Dans peu de minutes, l’ancienne journaliste a démontré en détail comment cette époque du Président Félix Tshisekedi est marquée par plusieurs innovations, malgré l’apparition de la pandémie à coronavirus qui a joué un rôle de ralentissement. Elle est partie de la réussite diplomatique de Félix Tshisekedi jusqu’aux différentes réductions des prix en passant par la gratuité de l’enseignement et la lutte contre les antivaleurs. Le Docteur Kayembe est intervenu sur l’évolution du Covid-19 et la lutte menée sous Félix Tshisekedi depuis son début en date du 10 mars 2020 jusqu’à nos jours.

Le Ministre de la Jeunesse et de la Nouvelle Citoyenneté, Yves Bunkulu, quant à lui, a parlé de la Citoyenneté,  Jeunesse et Démocratie. Dans son intervention, le numéro 1 national de la jeunesse a insisté sur l’entreprenariat pour mieux accompagner Félix Tshisekedi pour briguer un deuxième mandat.

Prenant la parole au nom de l’Udps, le Secrétaire Général, Augustin Kabuya n’est pas allé par quatre chemins. C’est avec un regard net qu’il a  tenu des propos très critique à l'égard de la jeunesse qui, selon lui, se laisse manipuler.

« (...) chers jeunes de l'UDPS (...), c'est avec un regret de constater que la jeunesse, d'une manière générale, est en train d'oublier son objectif principal. Aujourd'hui, je constate que la jeunesse est en train d'accompagner les gens (...) engagés à détruire leur avenir moyennant les billets verts, quelque chose que nous ne pouvons pas accepter », a-t-il déploré avant d’inviter la jeunesse de l'Udps à faire preuve d'un comportement modèle en ne cédant à aucune manipulation.

Dans son mot de circonstance, le Président de la Ligue des Jeunes de l’Udps, Dr Emmanuel Ngoy Dioko a commencé par donner le portrait des activités qu'organise sa Ligue des Jeunes qui vont aller jusqu'au 15 Août 2021, date qui coïncide avec la journée spécialement dédiée par Feu Docteur Etienne Tshisekedi wa Mulumba à la jeunesse de l’Udps pour leur combat remarquable.

Il a ensuite reconnu la volonté montrée par Félix Tshisekedi à faire confiance à la jeunesse en la responsabilisant devant certains faits. « Malheureusement ces dernières années, la jeunesse congolaise a juste été considérée comme un marchepied au service des diverses ambitions des politiciens de tout bord. C'est que, loin d'être associés à la prise des décisions qui les impliquent, les jeunes se sont vus reléguer au second plan de simples observateurs, toujours en train de subir les conséquences néfastes de la mauvaise gouvernance. Cependant, l'arrivée de son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la magistrature suprême, a monumentalement changé de paradigme en ce qu'il a souverainement décidé de mettre en avant les attentes des jeunes et bien plus, il en a hissé d'autres à des postes de responsabilité politique les plus élevés », a fait savoir Emmanuel Ngoy Dioko en ajoutant que devant cette volonté politique claire du Chef de l'Etat, la jeunesse de l'Udps qui s'est toujours illustrée par des actions à grand impact visible pour la restauration de l'Etat de droit, s'engage à organiser des ateliers de formation et de recyclage de ses membres ainsi que des conférences de réflexion pour contribuer par des recommandations à l'amélioration de la gouvernance de la RDC.

« A près de 4 décennies de combat dans l'opposition, le temps est enfin arrivé pour l'Udps, jadis appelée la fille aînée de l'opposition, de changer de fusil d'épaule et de réfléchir sur les stratégies à prendre et les nouvelles méthodes à adopter pour garder le plus longtemps possible le pouvoir et ce, de façon démocratique. C'est dans cette perspective que durant les trois jours qui suivent soit du 12 au 14 Août, nous sommes appelés à cogiter sur la manière dont nous devons désormais nous comporter en tant que jeunes leaders et élites du pays, en proposant des solutions aux décideurs politiques et en soumettant des projets à qui de droit, aux fins de permettre au Chef de l'Etat de présenter dans les deux années qui suivent, un bilan très fourni au peuple Congolais », c’est avec ces mots profonds que le numéro un de la jeunesse de l’Udps s’est exprimé devant une assemblée décidée à accompagner Félix Tshisekedi dans sa gestion.

Steve Ilunga

Pin It

Statistiques

18552168
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10277
15973
132146
18323016
287225
491245
18552168

Your IP: 3.238.95.208
2021-09-19 14:45

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg