Flash

BAN2

 

Le Démocrate, parti de l’opposition extraparlementaire et son président, Alexis Mande Monga Tiefolo,  interpellent le gouvernement de la RDC sur l’espoir d’une paix définitive qui ne cesse d’être menacé par la montée des périls un peu partout.

Pour preuve, il y a beaucoup d’éléments qui, malgré la volonté affichée d’œuvrer pour la paix, précipitent le pays vers l’éclatement et mettent en mal l’unité du peuple congolais et les idéaux de liberté, de justice, de paix, de travail en commun et de non-discrimination.

Le Démocrate engage les acteurs politiques actuels au pouvoir à Kinshasa à tirer des  leçons de leur politique totalitaire tendant à opérer chaque fois par des coups de massifs-forces unilatéraux notamment, pour remplacer la hiérarchie militaire, celle des juges et des magistrats, celle du bureau de l’Assemblée Nationale et du Senat, et celle de la CENI.

Il s’y ajoute d’autres faits non moins importants tels que l’état d’urgence décrété dans des conditions similaires pour tout l’Est du pays et sans résultat probant, l’anarchie qui pousse aux kidnappings des personnes dans le Haut-Katanga, des revendications identitaires dans le Sud-Kivu et au Kongo Central, etc. Le Démocrate ajoute sa voix à ceux qui dénonce l’entrée en scène de l’épisode de la préférence de la candidature de Kadima à la tête de la CENI. Cet  épisode n’est pas un fait quelconque que pourrait ignorer le sens commun des congolais et, particulièrement, de la hiérarchie des têtes des Eglises du Congo (CENCO et ECC).

Elle procède de la calculette de s’imposer partout et de parachever de verrouiller toutes les institutions. C’est aux fins de voler, une fois de plus, la victoire du Peuple congolais lors des viendront ou ne viendront pas des élections en2023 tant le décor est déjà planté sans nul doute.

Le Démocrate en la personne de M. Alexis Mande Monga dénonce ce mensonge politique qui veut faire accepter le mythe de se refléter et de se représenter partout comme une «race supérieure» au détriment d’autres tribus. Cette propagande insidieuse accroit les difficultés de sceller la cohésion sociale nationale et préparerait des autodafés comme celles de la crise Bakwangaentre1961-1963, de «BiluluduShaba»en1992-1993.

Le Démocrate cite la discrimination et le recours au tribalisme parmi de serrements politiques de la gouvernance de Félix Tshisekedi. Le démocrate rappelle les principes de la non-discrimination et de la générosité envers tous les congolais.

La non-discrimination figure parmi les droits fondamentaux de l’homme. Les faits de la réalité ethnique de la R.D.C. suggèrent qu’on tienne compte de la géopolitique.

Voilà pourquoi, le Démocrate veut qu’on instaure un véritable changement au pays qui pourra assurer l’unité nationale et développer le Pays.

Que vive Le Démocrate!

Que vive la République Démocratique du Congo!

Fait, à Kinshasa, le 02 Août2021

Alexis Mande MongaTiefolo

Président National

Pin It

Statistiques

18551773
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9882
15973
131751
18323016
286830
491245
18551773

Your IP: 185.191.171.44
2021-09-19 14:14

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg