Flash

BAN2

 

Le Coordonnateur national de la Fédération nationale des associations des personnes vivant avec handicap du Congo (FENAPHACO), Me Pindu-di-Lusanga Patrick a ouvert, ce mercredi 5 mai 2021, avec l’appui de l’ONG américaine NED et l’Ambassade d’Australie, une session de formation sur la communication stratégique, plaidoyer, lobbying et contrôle parlementaire en faveur des personnes vivant avec handicap.

L’objectif poursuivi est que ces personnes vivant avec handicap de la FENAPHACO maitrisent les techniques de conception et d’élaboration des pétitions à adresser à l’autorité publique et les techniques d’élaboration d’un procès-verbal et des comptes rendus des réunions ainsi que des stratégies de communication pour influencer les décideurs quant à leurs préoccupations. C’est M. Crispin Kobolongo, Expert en Droits de l’homme et Directeur Exécutif de l’ONGDH ACDVP qui a été le formateur de ce mercredi 5 mai 2021.

Contexte
Dans les mois qui viennent, la FENPHACO va lancer d’intenses activités de terrain. C’est la raison de cette session de formation afin que les membres de cette structure qui milite pour la promotion et la protection des droits des Pvh deviennent capables d’utiliser tous les canaux de communication et les techniques de plaidoyer et lobbying.
‘’Parce que la FANAPHACO a beaucoup travaillé pour mobiliser les PVH à pouvoir connaitre leur droit et aussi, à faire connaitre les droits des PVH au niveau des autorités nationales, provinciales et locales, il y a toujours des lacunes. Les PVH elles-mêmes sont incapables de faire des plaidoyers et le lobbying sur le problème qui leur concerne et aussi, elles sont dans l’impossibilité de pouvoir élaborer un cahier des charges sur leurs problèmes, dans leur milieu environnant. C’est la raison pour laquelle, dans le cadre de ce projet, nous allons plus travailler sur cet aspect de renforcement des capacités’’, a souligné Me Pindu Patrick.
Pour ce faire, il a exhorté les participants à bien assimiler les notions qui leur seront dispensées pour qu’ils soient capables de relayer cette matière dans les différents centres des Pvh dans toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Car, il a constaté que beaucoup d’activités ont été organisées dans les chefs-lieux des différentes provinces mais, il n’y a pas eu de répercussions dans les milieux ruraux. C’est dire que la FENAPHACO va beaucoup endoctriner les personnes vivant avec handicap rurales et périurbaines sur leurs droits reconnus dans différents instruments juridiques tant nationaux qu’internationaux.
Sans mâcher les mots, Me Pindu Patrick a dit à ses collaborateurs qu’il ne veut pas être l’homme à tout faire. Il a besoin des gens capables de le représenter dans certains milieux et activités afin de faire la promotion des droits des personnes vivant avec handicap.
‘’Donc, ne soyons pas là pour dormir ou soit parce qu’on n’avait pas un endroit où partir, c’est pour pouvoir s’impliquer. Demain on peut vous appeler comme on a appelé Crispin. On peut vous appeler en Ouganda, en Mbuji-Mayi pour pouvoir aller animer des formations de ce genre. Vous devez être capables de bien communiquer en utilisant tous les canaux de communication. Voilà l’intérêt de cette formation’’, a-t-il insisté.

Jules Ntambwe

Pin It

Statistiques

18601685
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8144
14809
59794
18420022
336742
491245
18601685

Your IP: 3.227.235.216
2021-09-22 11:54

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg