Flash

BAN2

 

Pour incompétence et fautes graves dans l’exercice de ses fonctions

APK : Godé Mpoyi visé par une pétition de déchéance

 

Le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK), Godé Mpoyi est sur une chaise éjectable. Dans une pétition signée par 17 de ses collègues députés, et déposée ce mardi 30 mars en vue d'obtenir sa déchéance, le président de l’assemblée provinciale est reproché, d'une part, de l'incompétence, de l'autre, des fautes graves dans l'exercice de ses fonctions.

D’ores et déjà, il y a lieu de noter que cette pétition est portée par le député Sami Kalonji qui, dans une lettre adressée au président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, a soutenu cette prise de décision, selon les articles 24 alinéa 4 et 28 alinéa 3 et 4 du règlement d’ordre intérieur de l’APK, qui permet aux pétitionnaires d’obtenir le vote d’une résolution de déchéance d’un membre du bureau.

Pour eux, le président de l’APK serait dans l’incapacité d’assumer le perchoir et tenant surtout compte des irrégularités des séances plénières qui handicaperaient le bon fonctionnement de cette assemblée.

«Il nous revient de constater que ce dernier n'est pas capable d'assurer un fonctionnement optimal et efficace de notre institution du fait notamment, que la léthargie a élu domicile à l'hémicycle. Les plénières sont rarement convoquées, la faible production législative depuis le début de la législature, l'inefficacité de l'Assemblée provinciale vis-à-vis de l'exécutif provincial, l'incapacité d'assurer aux députés et aux personnels administratifs un traitement digne et régulier», ont-ils indiqué.

En outre, les pétitionnaires déplorent à l'égard de leur président, l'enrichissement illicite, l'abus du pouvoir, la création abusive des commissions ad hoc, ainsi que l’ingérence au sein de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

Décidément, les lignes continuent à bouger dans les institutions étatiques de la RDC. Après la déchéance du bureau Mabunda au niveau de l’Assemblée nationale, la débâcle de l’équipe dirigeante du Sénat, voilà que se pointe à l’horizon la chute du président du bureau des élus de la ville de Kinshasa. A en croire certaines indiscrétions, il est sans surprise que la machine FCC chapeautée par le président de la République honoraire Joseph Kabila, s’efface à petit feu pour l’instant.

Raphaël Mansangu

Pin It

Statistiques

17742177
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9655
10611
47658
17561587
637983
816200
17742177

Your IP: 185.191.171.2
2021-07-28 22:01

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg