Flash

BAN2

 

*Dans le but d'évaluer l'effectivité et l'utilisation des sommes versées pour les travaux convenus à l'aéroport international de N’djili, une délégation de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) conduite par son Coordonnateur Maître Ghislain Kikangala, y a effectué une visite d’inspection le 25 mars dernier. Il a été question, selon le numéro un de cette structure sous tutelle de la Présidence de la République, de s’assurer que ce qui a été fait à l’époque tant sur la piste qu’au tarmac, a pu se faire dans les règles de l’art…».


DIRECTION DE LA COMMUNICATION
COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°013
Visite d'inspection à l'aéroport de Ndjili de Maître Ghislain Kikangala, Coordonnateur de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption

Dans le cadre d’une visite d’inspection, le Coordonnateur de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption, s'est rendu dans la matinée du jeudi 25 mars, à l'aéroport de N’djili à la tête d'une délégation composée de :
Directeurs, d’ingénieurs, d’enquêteurs et d’officiers de police judiciaire.
Maître Ghislain Kikangala a été accueilli à son arrivée par le Directeur des exploitations de la Régie des Voies Aériennes, Monsieur Dieudonné Mayaya représentant le DG a.i. La visite a commencé par l’examen de la piste, réalisé par la société ‘‘Synohydro’’, pour se clôturer par le chantier de la nouvelle aérogare, réalisé par la société WIETC.
L'objectif de cette descente sur le terrain des agents anticorruption est d'évaluer l'effectivité et l'utilisation des sommes versées pour les travaux convenus.
Le Coordonnateur a souligné « Ce qui nous intéresse, c’est de nous assurer que ce qui a été fait à l’époque tant sur la piste qu’au tarmac, etc. a pu se faire dans les règles de l’art. Tant au niveau technique qu’au niveau de la passation des marchés publics et tout ce qui tourne autour ».
Quelques chiffres
Un engagement Exim bank/Gouvernement congolais.
Aérogare : coût du contrat : 350.000.000$.
La République Démocratique du Congo pour 15% et Eximbank 85%.
Sur les 50.000.000$, la RDC aurait versé 20.000.000$ à ce jour à titre de garantie, restent 30.000.000$.
65.000.000$ coût de la réfection de la piste.
Au cours de la visite, le Coordonnateur de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption a échangé brièvement avec Monsieur William Pambu Pambu DG a.i avant de rejoindre la salle de réunion. Durant les discussions qui ont clôturé cette visite d’inspection, était aussi question des constructions anarchiques et dangereuses dans le périmètre de l’aéroport et les conséquences en termes de sécurité et d’érosion.
Le numéro un de la lutte contre la corruption a profité de cette séquence pour demander des éclaircissements sur les chantiers et a rappelé aux parties prenantes, la transparence nécessaire pour la gestion des fonds et les enjeux de la lutte contre la corruption dans l'administration.
Fait à Kinshasa, le 25.03.2021
Chouna LOMPONDA
Directrice de la Communication et Porte-Parole

 

Pin It

Statistiques

15000526
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
24902
23554
70515
14765126
307644
764873
15000526

Your IP: 114.119.128.203
2021-04-13 23:32

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg