Flash

BAN2

 

24 mars 1969 - 24 mars 2021, voilà 52 ans jour après jour que mourrait le premier Président de la RDC, Joseph Kasa-Vubu. A cette occasion, les notables du Kongo Central ont organisé une série de manifestations pour honorer la mémoire de celui qu’ils considèrent comme un Baobab. Membres de sa famille politique, biologique, notables du Kongo Central ainsi que quelques curieux ont pris part, mercredi 24 mars 2021, à une messe d’action de grâce dite en mémoire de Joseph Kasa-Vubu, à la Cathédrale, Notre-Dame du Congo, à Lingwala, ville de Kinshasa.


Prenant la parole pour son homélie, monsieur l’Abbé Camille Esika, curé de la Cathédrale s’est basé sur deux lectures bibliques à savoir, Sagesse 4,7-15 et l’évangile selon Saint Jean 12,24-26. « Si le grain de blé ne meurt pas, il ne portera pas des fruits. Il faut qu’il meurt pour produire des fruits et ces fruits doivent être en abondance», a fait savoir l’officient de circonstance en ajoutant qu’une vie sans tâche, vaut une longue vieillesse. C’est par la suite qu’il demandé à l’auguste assemblée qu’il faut reprendre le flambeau que Joseph Kasa-Vubu a laissé. «Kasa-Vubu avait un sentiment de servir vraiment son peuple. Selon les témoignages reçus des plusieurs personnes, Joseph Kasa-Vubu n’était pas un monsieur qui gaspillait l’argent de l’Etat. On raconte encore qu’il retournait l’argent dans le trésor public après ses différents voyages. Il respectait les biens de l’Etat », a-t-il dit en rappelant à tout le monde de ne pas oublier le combat de Joseph Kasa-Vubu car, dit-il, il était le premier à faire résonner dans le pays le tam-tam de l’indépendance immédiate et inconditionnelle.

Pour le Vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, Néron Mbungu, commémorer la mort d’un être comme Joseph Kasa-Vubu doit être une interpellation pour tous les congolais. Chacun doit voir le bon côté des actions des posées par le premier Président de la RDC pour l’imiter en bien. Aux Né-Kongo, Néron Mbungu a demandé de passer plus du temps à apprendre à leurs enfants la culture Né-Kongo. « Un peuple sans culture, c’est un peuple sans histoire. Apprenons à nos enfants ce qui est essentiel, la culture de chez nous », a souligné le Vice-gouverneur avant de passer à une séance de présentation des objets utilisés par les Ne Kongo, dans le Kongo Central.

La famille quant à elle, a remercié le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour avoir fait de leur Patriarche héros national.

Steve Ilunga

Pin It

Statistiques

17742454
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9932
10611
47935
17561587
638260
816200
17742454

Your IP: 35.175.191.36
2021-07-28 22:48

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg