Flash

Lentement mais sûrement, le Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie (MCSD) est sur la bonne voie d’assurer une couverture maximale dans le travail d’implantation du parti à travers toute l’étendue du territoire national.


En effet, après le Kongo Central, Kinshasa, Kwilu et le Kasaï Oriental, le drapeau du parti politique MCSD flotte désormais dans la province du Kwango, précisément en son chef-lieu de Kenge où les Comités fédéral, sectionnaires et sous sectionnaires ainsi que la Ligue des Femmes et Ligue des Jeunes ont été installés le dimanche 15 novembre 2020.
Un évènement très exceptionnel et historique, présidé personnellement par le président national du MCSD, l’honorable Sénateur Roger Muaka Muaka.
La cérémonie grandiose s’est déroulée en la salle Rotonde de la Ville de Kenge devant quelques officiels de la province du Kwango, des invités de marque et représentants d’autres partis politiques ainsi que de nombreux membres et sympathisants du MCSD.
Cyrille Lubanza Kanana est investi président et prend le bâton de commandement de la Fédération du Kwango.
A l’occasion, la population de Kenge s’est fortement mobilisée pour réserver un accueil chaleureux à l’Honorable Roger Muaka, un digne fils du pays, porteur d’un message de paix, de cohésion, de développement et de solidarité.
En dépit du climat tumultueux qui gangrène la mère patrie, entendez, la RD-Congo, le parti politique MCSD poursuit son bonhomme de chemin à travers le processus d’implantation des comités de base. Car, Roger Muaka croit, dur comme fer, que les perturbations politiques que connaît le pays finiront par trouver un dénouement.
Aussi, est-il confiant de croire en la capacité managériale de la classe politique congolaise, en collaboration avec l’autorité suprême du pays à transcender leurs divergences pour trouver des solutions idoines afin que le pays aille de l’avant. Comme quoi, quelle que soit la durée de la nuit, le jour finit par se lever.
Accompagné par quelques membres du Directoire national dont le Secrétaire Général, Ir. Marc Ilo Malongi, la deuxième Vice-présidente Gertrude Malande, le président fédéral du Kongo Central, Doucet Maphangala et le Dircab, Serge Kabangu, la rencontre de Kenge était d’une grande envergure en ce qu’elle est inscrite en lettre d’or dans les annales de cette formation politique appelée à s’émouvoir pour affirmer ses couleurs et lettres de noblesse dans tout l’espace Kwango.
L’objectif est de continuer à prêcher le message basé sur la promotion des valeurs morales, chrétiennes et républicaines en vue de façonner une nouvelle classe politique qui prendra en mains le destin du Congo et des Congolais.
Sur la voie d’un grand parti politique aux valeurs inestimables, le MCSD, selon la vision de son président national, n’a aucune prétention de faire concurrence aux autres partis politiques du terroir, ni manquer de respect envers les fondateurs ou autorités morales de ces mêmes partis politiques mais plutôt, de les considérer comme partenaires attitrés pour évaluer ensemble, les possibilités de créer de mécanismes devant concourir au développement autocentré de la province du Kwango.
Le voyage aller-retour du patron du MCSD n’était pas une simple promenade de santé. C’est plutôt le résulta d’un travail fouiné, celui d’assoir des stratégies d’implantation des comités fédéraux, sectionnaires, sous sectionnaires ainsi que les organes spécialisés : Ligue des Femmes et Ligue des Jeunes dans toute la province du Kwango.
Aussi, mobiliser les troupes au niveau de la base pour préparer l’assaut de 2023. Ceci, pendant que toutes les autres formations politiques sont en hibernation en train d’attendre l’issue d’une illusion faisant état d’un partage du gâteau aux termes des consultations nationales, initiées par le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.
Comme il est de coutume au Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie, toute adhésion de nouveaux membres du parti à tous les niveaux est tributaire d’une formation systématique qui est dispensée par l’Institut de Formation des Cadres (IFC). Ceci, pour inculquer à chaque membre ou cadre, les valeurs du parti, le respect des biens d’autrui, l’amour de la nation.

Eviter de vous approprier des biens communs lorsqu’une responsabilité vous a été confiée.
Pour ce qui est du Kwango, une équipe d’avance était dépêchée, une semaine avant, sur place à Kenge, pour dispenser une formation basique sur les valeurs, la philosophie et l’idéologie que prône le MCSD.
C’est au terme de cette formation que les récipiendaires ont été installés en prêtant serment de fidélité à servir le parti MCSD avec loyauté et dévotion et, à ne pas le trahir. Le comité fédéral a été doté de l’étendard du parti et d’autres effets comme des écharpes à titre du fardeau auquel, les dirigeants locaux sont tenus de porter sur leurs épaules tout au long de leur mandat.

Mais au-delà de tout, très ému par la disparition d’un grand baobab qui a rendu d’énormes et loyaux services à la nation, nous citons, le très distingué honorable Konde Vila Ki Kanda, décédé en Belgique, le 13 novembre 2020, le Sénateur Roger Muaka Muaka présente à sa famille biologique et à tous les cœurs brisés, ses vives et sincères condoléances les plus attristées.
Que l’âme de l’illustre disparu repose en paix !

Eugène Khonde

Pin It

Statistiques

11600459
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
15290
24889
197579
11202085
806875
833699
11600459

Your IP: 66.249.66.82
2020-11-29 13:53

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg