Flash

Deux camps totalement opposés. Deux logiques et deux intelligences différentes mises en œuvre pour rafler le poste de Secrétaire général. Telle est la situation qui s’observe à ce jour au Parti Lumumbiste Unifié (Palu), héritage politique légué par Feu Patriarche Antoine Gizenga, au lendemain du départ inopiné du Secrétaire général a.i Lugi Gizenga, décédé le 1er juin 2020 à Kinshasa.

Fragilisant les équilibres du parti, cette cacophonie oppose les camps Sylvain Ngabu et Godefroid Mayobo, pourtant cadres de cette formation politique, dans la poursuite de la chaise vide de Secrétaire général. Pour ce faire, les deux camps ont mis sur pied des stratégies de réalisation de ce pari en fixant, dans un climat maussade, deux dates de tenue du Congrès : le 11 novembre 2020 pour le camp Ngabu, le 30 novembre prochain pour le camp Mayobo. Assumant les fonctions de Présidente de la Commission préparatoire du Congrès, seul cadre reconnu pour élire le Secrétaire général, Dorothée Gizenga s’est plaint de cette lutte non constructive à laquelle se vouent les parties adverses et en appelle à un arrêt immédiat de leurs plans. Répondant à une série de questions lui posées par un média local, le week-end dernier, la Fille aînée du Patriarche Antoine Gizenga s’est engagée, au nom de la Commission préparatoire et des militants du Palu, de lutter pour la réinstauration de l’harmonie, la concorde et l’unité au sein de cette formation politique. Pour elle, les deux congrès envisagés donneraient lieu à deux Palu, sans oublier la conséquence directe de cette mauvaise conduite : la consécration en plein jour de la division et l’enterrement politique de ce parti membre du Front Commun pour le Congo.

Les comportements affichés par les protagonistes du Palu, déclare Dorothée Gizenga, ne s’inscrivent aucunement dans l’esprit, ni la logique, encore moins l’idéologie qui animait son fondateur Antoine Gizenga. Avec des propos clairs, elle a souligné l’un des mots de désignation du parti : ‘’Unifié…’’. C’est dans l’unité que seront résolus, dans son entendement, tous les conflits qui freinent le Palu et le clouent dans la basse-cour politique. Pourtant, a-t-elle relevé avec beaucoup de peine, le Parti Lumumbiste Unifié est la première formation politique du pays qui a été créée en 1956.
C’est un message au cessez-le-feu politique qu’elle lance aux camps adverses en les conviant à se réunir autour d’une table des négociations pour réparer tous les dommages causés de part et d’autre. Après cet évènement de réconciliation, rassure-t-elle, il sera possible de fixer une date officielle de la tenue du Congrès en privilégiant l’émergence du parti et la propulsion de ses animateurs, entre autres, les militants et cadres.

Bilan à mi-parcours
De novembre 2019 à juin 2020, marquant la prise de ses fonctions de Présidente de la Commission préparatoire du Congrès au décès de son frère Lugi Gizenga, Dorothée Gizenga a précisé avoir un nombre de 10 experts au sein de la structure qu’elle patronne. Les buts de ce tout premier congrès de l’histoire du Palu ne visent pas seulement la désignation de son Secrétaire général, mais aussi la modernisation de ses textes légaux et règlements ainsi que la remise de la compétitivité politique du Palu.
C’est ainsi que dans cette Commission, il existe près de 9 sous-commissions dont les sous-commissions juridique, administrative, structures et organes, relations extérieures et autres.

John Ngoyi

Pin It

Statistiques

11616627
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
5654
25804
31458
11402880
823043
833699
11616627

Your IP: 82.145.209.82
2020-11-30 04:28

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg