Dernières publications

Flash

Le pasteur Sony Kafutaest suspendu à titre conservatoire de ses fonctions en tant que représentant légal et président national des Eglises de Réveil du Congo (ERC). C’est ce qui ressort de la décision prise par la majorité des membres effectifs de cette structure à l’issue de leur déclaration de ce lundi 24 août 2020.


«Nous la majorité des membres effectifs de l’ERC retirons en ce jour notre confiance et notre vote attribuée à l’évangéliste Sony Kafuta Rockman lors de l’Assemblée générale d’avril 2019. L’évangéliste Sony Kafuta Rockman est suspendu de ses fonctions de Représentant légal et président national de l’ERC à titre conservatoire jusqu’à la tenue de l’Assemblée générale extraordinaire», lit-on dans cette déclaration.
En effet, la majorité des membres effectifs de l’ERC dit avoir relevé plusieurs griefs à l’endroit du pasteur Sony Kafuta en violation intempestive et flagrante des actes fondateurs et réglementaires de cette structure notamment, le fait pour lui de n’avoir jamais organisé une assemblée générale depuis son investiture.
A en croire cette majorité de membres effectifs de l’ERC, «le représentant légal refuse de convoquer l’assemblée générale depuis son investiture le 13 juillet 2019 jusqu’à ce jour, contrairement aux dispositions statutaires de l’ERC article 11 point 1. Ce comportement susceptible d’entretenir un climat de conflictualité parmi les organes de l’ERC est une violation de nos textes légaux et est sanctionnée d’une exclusion pure et simple, selon l’article 9 du règlement d’ordre intérieur ».

Dans l’entretemps, un comité composé d’un nombre restreint d’hommes mûres est mis sur pied par les fondateurs membres effectifs. D’après la déclaration, ‘’Ce comité aura pour mission de préparer la tenue de l’Assemblée générale extraordinaire dans un bref délai et d’assumer l’exécution de ces résolutions’’.
Au regard de la mesure conservatoire prise sur la personne du pasteur Sony Kafuta, les membres effectifs de l’ERC indiquent que le secrétaire général de la justice en sa qualité de représentant du ministère de tutelle sera saisi dans les heures qui suivent pour son accompagnement dans la tenue de l’Assemblée générale extraordinaire.
D’ores et déjà, un porte-parole est désigné pour rendre public les avis et d’autres dispositions de l’ERC.
Enfin, ils invitent tous les membres de l’ERC chacun en ce qui le concerne de se préparer pour ladite Assemblée générale extraordinaire en perspective.

Il sied de signaler que plusieurs chefs d’accusation ont été retenus à charge du Rockman par les membres effectifs de l’ERC, entre autres, la non-consultation règlementaire du président national honoraire dans toute prise de décision importante de la vie de l’ERC ; l’insoumission au pouvoir public et aux lois du pays. Les sorties médiatiques conflictogènes avec des propos discourtois à l’égard de l’autorité publique et à d’autres confessions religieuses ; et autres.

Pour sa part, le numéro un de l’Eglise armée de l’Eternel, Sony Kafuta Rockman, passe à la défensive et rejette en bloc toutes ces accusations et même la décision prise, selon lui par des personnes n’ayant pas qualité et en violation des procédures statutaires.
Pour lui, ce collectif de membres de l’ERC joue à une manœuvre tendant à faire revenir son prédécesseur, Albert Kankienza, à la tête de cette structure des Eglises de réveil du Congo, partant de sa prise de position quant au dossier Malonda.

Cyprien Indi

 

Pin It

Statistiques

9743679
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
11975
31785
106883
9434426
636163
938558
9743679

Your IP: 54.237.183.249
2020-09-23 09:21

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg