Dernières publications

Flash

Un décret liberticide, initiative du Ministère des PTNTIC, serait en gestation, renseignent des sources généralement bien informées.

Dans l’esprit de ce fameux décret, le 24 septembre 2020, les Congolais ne pourront plus utiliser leur téléphone sans s’acquitter au préalable d’une taxe de 1 dollar pour les téléphones 2ème génération et 7 USD pour les appareils de téléphones de 3ème génération et 4ème génération. Chaque année l’abonné devra payer 1USD (appareil mobile 2G) et de 7USD (appareil mobile 3G-4G) chaque année pour se connecter à son opérateur mobile.
D’aucuns se demandent quelle mouche a bien pu piquer le Ministre qui, si son décret est mis en application, privera la majorité des congolais d’un instrument essentiel et incontournable.
Puisqu’un simple instrument de communication sociale, le cellulaire s’est révélé un élément de premier plan dans la lutte contre la COVID 19. En effet, les citoyens, les médecins, les décideurs, les opérateurs économiques ont régulé leur mode de vie et de travail à cet instrument magique.
Dans d’autres pays, on a vu les Gouvernements distribuer gratuitement les appareils cellulaires à la grande masse en vue d’éviter au maximum des contacts physiques, principal mode de contamination au COVID 19.
Au lieu que la RDC se mette au pas de ces nouvelles exigences, ces nouvelles taxes injustifiées rendre l’accès exclusif en faveur des classes aisées.
Le Ministre des PTNTIC a le temps de revoir sa copie et de renoncer à son arrêté liberticide.
Sinon, le Patron des PTNTIC viderait le contenu du slogan – programme du Président Felix Tshisekedi, à savoir, ‘’LE PEUPLE D’ABORD’’
Le ministre devrait travailler et redonner à la Poste congolaise ses lettres de noblesse de gagner les milliards que la république recherche.
La Poste congolaise est une véritable mine d’or oubliée.
Alors que par le passé elle était l’une des mamelles de la République, contribuant substantiellement au Budget de l’Etat, aujourd’hui la Poste ne remplit plus aucune de ses missions.
Comme dans tous les pays du monde, la place de la poste a toujours été l’endroit de convergence des points centraux de chaque ville, une position qui traduit son rôle dans la cité.
Notre pays n’a pas dérogé à cette règle car la Poste congolaise fut le cœur de toutes les activités socioéconomiques, depuis l’époque coloniale jusque récemment avant qu’elle ne s’enfonce dans une lourde léthargie.
La Poste Congolaise a joué plusieurs rôles de premier plan en tant que :
Messagerie- courrier -fret : le commun des mortels a retenu de la Poste ce transporteur du courrier, de la simple lettre timbrée, ordinaire ou recommandée mais elle faisait plus à savoir : le fret de gros colis qu’elle envoyait et revêtit du monde entier, pour le compte de l ’Etat, des Entreprises et des individus.
Banque Postale  et messagerie financière :Il y a quelques décennies , l’OCPT(l’Office Congolais des Postes et Télégraphes et Téléphone) était le lieu le plus sûr pour effectuer des transferts ou de dépôts d’argent. Plus proche de la population et avec des conditions plus accessibles que celles des Banques commerciales, le flux d’argent des tiers a fait le beau temps de la poste congolaise, lui donnant ainsi des moyens d’investissent et de prise de participation dans plusieurs sociétés d’Etat comme la compagnie aérienne Air Congo et autres
Comptes –Chèques Postaux : sous son sigle de CCP, la Poste congolaise a joué un rôle de premier plan dans le transfert d’argent pour particuliers, Entreprises et l’Etat. Etant donné qu’on trouvait des bureaux de poste même dans les localités plus reculées du pays, c’était la plus grande et la plus fiable de messageries financières accessible sur toute l’étendue de du Congo Kinshasa.
Communication vocale, scripturale et codée ; par le moyen du téléphone, du télégramme et du télégraphe, code ou pas, la Poste a contribué à la construction d’une Nation étant donne son maillage à travers tout le pays. Elle a été aussi pendant longtemps la principale porte de sortie et d’entrée de la RDC vers l’international. Selon certaines archives, la poste du Congo Belge était l’une des plus performantes au monde et a même joué un rôle de premier plan dans la victoire des alliées lors de deux guerres mondiales.
Nous avons évoqué cette époque héroïque de notre Poste, pour dire qu’elle est toujours là, comme une mine inépuisable qu’on peut relancer et rentabiliser facilement
Grâce surtout à la Nouvelle Technologie de l’Information et de la Communication, ses infrastructures dont la plupart sont toujours debout, à condition de les rafistoler, la Poste Congolaise peut, en plus de ses missions traditionnelles, se lancer dans la téléphonie cellulaire, en concurrence avec les privés.
Déjà, sa présence partout dans le pays la placera en pole position.
Un cri du cœur et un appel patriotique est lancé au Ministre de tutelle du secteur pour qu’il rouvre cette mine inépuisable, capable d’être le premier contributeur au budget de l’Etat, loin avant les mines.
S’il le fait, la Nation congolaise et la postérité lui en sauront gré
La Pros.

Pin It

Statistiques

9893462
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
13352
26737
40089
9636796
785946
938558
9893462

Your IP: 54.237.183.249
2020-09-28 12:00

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg