Flash

Toujours au four et au moulin, le Conseil National du Suivi de l’Accord et du Processus électoral en RDC (CNSA) compte réaliser toutes ses missions lui assignées par l’Accord de la Saint Sylvestre.

jeudi 2 juillet 2020, les dirigeants de la Communauté islamique en République démocratique du Congo (Comico) ont exhorté le Président Joseph Olenghankoy Mukundji et son équipe à fournir beaucoup d’efforts notamment, dans la mobilisation des institutions du pays afin d’aboutir à l’organisation des élections urbaines, municipales et locales avant les prochaines joutes électorales prévues en 2023.
Au sortir de sa rencontre avec le Bureau du CNSA, le représentant légal de la Comico a signifié sans détour, le travail que réalise Joseph Olenghankoy et son équipe qui mérite des félicitations ainsi que la reconnaissance de la nation. « Nous sommes les responsables de la Communauté islamique en RDC (Comico). Nous sommes venus présenter nos félicitations au Président du CNSA et son équipe pour le travail qu’ils ont abattu dans le cadre de l’accompagnement de l'Accord de la Saint Sylvestre. Nous avons également sollicité du CNSA la mobilisation des uns et des autres pour l’organisation des élections municipales, urbaine et locale avant la présidentielle 2023 », a-t-il indiqué en substance.
Faisant d’une pierre deux coups, la délégation de la Comico a informé le Président du CNSA sur l’injustice dont il serait victime suite à la crise que traverse cette communauté. « Nous lui avons également fait part de la crise qui sévit au sein de la Comico. Notre communauté se sent aujourd'hui victime d’injustice dans sa gestion. Certaines personnes malveillantes ne veulent pas de l’épanouissement de notre Communauté.

C'est un problème lié au respect des textes qui régissent à la fois notre pays et notre communauté. Pendant plus de 4 siècles, la Comico a été victime d’injustice par ce que les dirigeants de la Comico depuis tout ce temps n’avaient pas qualité. Ce sont pour la plupart des non théologiens. Or, pour diriger la Comico, il faut être théologien en vertu de l’article 50. Ce sont des politiciens bien identifiés qui mettent le désordre au sein de la Comico. Nous avions tenu une assemblée générale ici à Kinshasa, le ministre de la Justice a authentifié tous les documents mais l’arrêté relatif à l’entérinement traîne encore. A cet effet, il y a des pesanteurs que nous dénonçons au plus haut niveau de l’Etat. C'est dans ce contexte que nous frappons à toutes les portes pour que justice nous soit rendue », a fait savoir longuement le représentant légal de la Comico.
Pour sa part, le Président Joseph Olenghankoy s’est monté très réceptif quant à leur explication.

Merdi Bosengele

 

Pin It

Statistiques

10712257
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
19462
26706
96417
10425374
752372
852369
10712257

Your IP: 34.236.245.255
2020-10-28 18:04

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg