Flash

Dans la méditation nous imposée par les circonstances actuelles, en ce 30 juin 1960, c'est le seul mot qui me revient à l'esprit...C'est curieux ! Révolution !


Révolution d'esprits et des comportements bien sûr mais révolution quand même....
60 ans après son accession à la souveraineté nationale et internationale, notre pays est toujours en quête de son identité. Le décor des conflits de positionnements politiques d'hier, en 1960, est à quelques différences près le même que celui d'aujourd'hui...
Les cycles de l'histoire changent mais les leçons ne sont guère tirées. Et c'est bien dommage !
Pire, nous avons foulé aux pieds le combat de nos parents qui se sont battus, avec hargne et sincérité, pour nous arracher l'indépendance.
Nous crachons tous les jours sur leurs tombes en invoquant et en utilisant leurs noms pour maquiller nos ruses et dissimuler la vérité....
La vérité c'est que nous avons failli, collectivement, à matérialiser les rêves des pères fondateurs de notre République.
Nous avions été incapables de construire des politiques économiques et sociales à la hauteur de la grandeur de notre pays. Nous avons délibérément enterré la production pour nous tourner vers l'importation. C'est un acte de suicide économique collectif....
Nous avons privilégié les intérêts privés et partisans en lieu et place de l'intérêt général...
Nous avons utilisé le peuple, nos militants, comme marche pieds pour atteindre nos objectifs politiques au lieu de les impliquer dans la vie citoyenne. Certains, depuis 1960, ont préféré, forts de leur position, de se servir du trésor public pour se bâtir des parcs immobiliers impressionnant au détriment de la construction de la cité.... D'autres se sont amassés des fortunes d'une insolence inouïe! Alors que juste devant leurs parcelles pullulent nids de poule et immondices !
Dans leur territoire d'origine les hôpitaux sont dépourvus des matériels élémentaires et les écoles ne sont écoles que de nom!
Nous avons avili et sacrifié le prestige des fonctions politiques sur l'autel de nos intérêts égoïstes et clientélistes. Le cousin, les neveux, les frères et les copains ont été préférés aux méritants.
Mais, curieusement on s'étonne que nous en soyons encore là....
Aujourd'hui, chacun est renvoyé devant le miroir, celui de sa propre conscience, pour une remise en question sincère !
Nous sommes les héritiers d'une grande nation qui exige de nous de la grandeur ...d'esprit !
Alors, à mon humble avis, il est temps que nous amorcions un nouveau virage pour permettre à notre peuple de renouer avec l'espoir et le rêve de grandeur. Il est temps de changer la manière de faire la politique en plaçant au centre du débat le congolais et sa vie de tous les jours....en faisant précéder nos ambitions politiques -légitimes- par des idées et des projets pour le progrès du pays.
Il faut redonner à la RDC les actifs de sa puissance afin que les congolais n'aient plus à douter de leur destin.
Il nous faut un vrai électrochoc pas de saupoudrages et des bricolages.
C'est donc cela la révolution selon moi. Une remise en question collective de la classe politique, toutes tendances confondues.
Notre pays a des atouts pour réussir, il a du potentiel pour basculer vers un vrai développement et une véritable émergence sociale. Il faut tout simplement de la volonté, de l'audace et de l'imagination....
La RDC est un pays béni de Dieu, il nous appartient à nous congolais et à nous seuls de savoir capitaliser cette bénédiction divine.
Dans la paix et le patriotisme, préservons les acquis fondamentaux et construisons l'avenir.
Que vive notre indépendance !
Que vive la RDC!
Jean-Pierre Lihau
Député national

Pin It

Statistiques

7361153
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
34394
33684
268602
6883482
171329
932920
7361153

Your IP: 3.236.26.93
2020-07-05 22:10

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg