Dernières publications

Flash

*Dans une ambiance festive, le Vice-gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jean-Claude Kamfwa Kimimba, a inauguré le complexe communal de Kampemba, vendredi 5 juin 2020. La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreuses autorités politico-administratives et sécuritaires dont le Maire de la Ville de Lubumbashi, M. Guylain Lubamba Buluma ; des Bourgmestres de la Commune Annexe, M. Remy Musense, de la Commune Ruashi ; Madame Bijou Byamungu, de la Commune Kenya ; M. Pascal Lukenta Manda ainsi que des Députés Provinciaux et Nationaux.


Entamé dès 10 heures du matin, et ce dans un décor teinté des couleurs et d’ambiance, plusieurs personnalités ont rehaussé de leur présence à cet évènement.

En effet, le complexe communal de Kampemba a reçu un fouet de réfection intégrale de l’immeuble, de la salle de réception ou de protocole aux latrines, à l’installation sanitaire en réponse aux contraintes de la pression démographique et qui, du reste, figure parmi les exigences de la modernité. Enfin, en passant au peigne fin de la structure électrique à l’architecture générale du bâtiment.
Sur les rayons des ouvrages entièrement retouchés, l’on note le rafraîchissement des murs intérieurs et extérieurs, la réfection des bureaux de l’Etat-Civil, la mise en service d’un Salon VIP, doté des fournitures mobiliers de dernière gamme, pour accueillir des autorités et autres personnalités.
Désormais, le nouveau Bijou compte de nouveaux bureaux de l’Etat-Civil de qualité, bien équipés et climatisés au bénéfice de son personnel.

De plus, l’une des œuvres remarquables est la mise en place d’une nouvelle salle de réunion splendide dans l’objectif de tenir, en toute aisance et esprit décongestionné, le Conseil Communal et différente réunion de service.
Il convient de noter, par ailleurs, la mise en place aussi de la ‘’Salle Bleue’’ susceptible d’abriter des cérémonies de mariage.
Cette salle reflétant le bleu de murs aux chaises est un cadre dont plus d’un souhaiterait même y organiser d’autres activités festives.
En sa qualité de Représentant Local de la circonscription, le Bourgmestre Eric Twite wa Lwamba, le Fusible est-il surnommé, y a incorporé de nouveaux bureaux et d’une salle d’audience du Tribunal de Paix de Kampemba en faveur du Corps Judiciaire.

Pour prévenir les crimes, l’incivisme ou le trouble de l’ordre public à la commune, Eric Twite l’a dotée des caméras de surveillance High-tech et qui permettra de surveiller l’intérieur et l’extérieur du complexe communal. Tout mouvement suspect et tout acte de nature à compromettre l’ordre public et le bon fonctionnement des services étatiques de la commune seront immédiatement repérés.

Soucieux de voir son personnel, fonctionnaires et agents de l’Etat, subvenir à des besoins de nourriture aux heures de pause, il y a placé une cafétéria de la commune. Cependant, toutes ces réalisations poussent à la réflexion et interpellent l’autorité de tutelle à avoir un regard cible et prometteur en faveur des personnes dévouées et audacieuses à l’instar du Jeune Bourgmestre Eric Twite wa Lwamba, ne cessant de démontrer ses atouts de gestion depuis la prise de ses fonctions, figurant parmi les modèles de reconstruction d’un Etat qui se recherche et marqué par la bonne volonté de développement.

Franchement, Twite wa Lwamba mérite un soutien administratif, financier voire plus.
Aussi, préoccupé par le bien-être socio-économique et sécuritaire de sa population, le Bourgmestre Twite s’est permit d’abandonner son bureau, se muant en un homme de terrain, visitant ci et là les constructions anarchiques érigées sur les servitudes de l’Etat, interpellant la population sur la salubrité devant leurs parcelles et le respect strict des mesures barrières contre la Covid-19 et de fermeture des bars, terrasses, bistros et restaurants.

Plaçant le social au centre de sa mission, Eric Twite a procédé à une remise d’enveloppes pour affranchir les patients incapables de solder leur compte et de couvrir les frais de maternité des femmes au centre de santé Tshamilemba.
En définitive, sa hiérarchie est invitée à soutenir ses efforts en le dotant d’un charroi automobile et d’effectifs considérables pour la lutte contre l’insécurité contre laquelle il s’y est déjà investi.
Kal’vand Moshico et Boomerang du K (CP)

 

Pin It

Statistiques

10563597
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
3570
26944
138223
10237135
603712
852369
10563597

Your IP: 3.219.217.107
2020-10-23 02:38

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg