Flash

Le Gouvernement Ilunga Ilunkamba a procédé, mercredi 22 avril 2020, au rapatriement de 165 congolais qui étaient bloqués à Dubai, aux Emirats Arabes Unies, par un vol affrété d’Air-Arabia.

Il s’agit essentiellement des femmes et des enfants qui ont été privilégiés dans ce processus de rapatriement. C’est le fruit d’effort du Gouvernement pour ramener au bercail tous les congolais bloqués dans les territoires étrangers du fait des fermetures de frontières et de l’arrêt des vols commerciaux suites aux mesures de prévention contre le COVID-19.
Depuis quelques jours, le chef du gouvernement a multiplié les séances de travail notamment, avec la Ministre d'Etat aux Affaires Etrangères, Tumba Nzeza et le Ministre de la santé, Eteni Longondo, ainsi que tous les services nécessaires pour la bonne exécution de cette opération.
Plus de 150 autres ressortissants congolais en provenance de la même destination, des hommes cette fois-ci, sont attendus jeudi 23 avril 2020 à l’aéroport de N’djili. Il s’agit de la plus grande concentration de congolais bloqués à l’étranger.

La Primature annonce que d’autres congolais regagneront le pays dans les jours qui viennent, aussitôt que les concertations avec les pays de provenance et que les questions d’affrètement des avions auront été réglées. Il s’agit de l’Inde, de la Turquie, du Bénin, du Togo, de l’Afrique du Sud, des USA, de l’Ethiopie et de la France.
Pour rappel, une quarantaine de congolais avaient déjà été rapatriés la semaine dernière, venant du Cameroun, de la Belgique et de la Suisse. Au total, ce sont près de 1200 congolais concernés par cette opération, rendue difficile par le fait que les congolais n’ont pas coutume à s’identifier à leurs ambassades lorsqu’ils séjournent à l’étranger. Il a donc fallu un travail de bénédiction avec les chancelleries et divers services pour retrouver la trace des compatriotes en difficulté.

Il est à noter que toutes les personnes rapatriées sont testées, ceux qui présentent des signes d’infection au COVID sont pris en charge, tandis que les autres sont placées en quarantaine, pour 14 jours, dans des hôtels réservés par le gouvernement.
Samedi dernier, la ministre des Affaires étrangères avait confirmé que plus d'un millier de compatriotes au total sont progressivement ramenés au bercail. Et que cette semaine, 318 congolais bloqués à Dubaï seront rapatriés à Kinshasa.

Aussi, avait-elle fait savoir que les opérations de rapatriement ont été retardées suite à la difficulté à identifier tous les ressortissants congolais en situation difficile dans les pays étrangers. Raison pour laquelle la Cheffe de la diplomatie congolaise exhorte ces derniers à prendre l'habitude de se faire identifier aux Ambassades RD. Congolaises chaque fois qu'ils sont dans un pays étranger.

La Pros.

 

 

Pin It

Statistiques

10711317
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
18522
26706
95477
10425374
751432
852369
10711317

Your IP: 34.236.245.255
2020-10-28 17:04

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg