Selon un rapport de la FAO publié en 2016, les Congolais souffrent des carences en protéines animales. Ils consomment 1/2 kg de viande par an alors qu’ailleurs, on consomme 42 kg par an.

C’est donc pour pallier cette insuffisance que le Ministère de la Pêche et Elevage organise, depuis hier, un grand forum national sur la pêche, l’élevage et l’aquaculture. C’est Mme Elysée Munembwe, Vice-premier ministre et ministre du Plan, qui a donné le go des travaux, au nom du Premier ministre chef du gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba. A Africana Palace de Kinshasa-Lingwala, cadre qui abrite ces travaux, Mme Munembwe a indiqué que cette activité est organisée par le gouvernement selon la vision du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Elle constitue un signal fort dans la redynamisation du secteur qui doit devenir plus performant par l’accroissement de sa production et de sa productivité en vue d’améliorer sa participation à l’économie nationale et spécialement, à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des Congolais.

Pour la VPM Munembwe, l’insuffisance alimentaire oblige la Rd-Congo à importer des aliments venant de l’extérieur parmi lesquels, les aliments d’origine animale et halieutique. ‘’Ce qui est étonnant, c’est que nos ressources ne nous permettent pas de diversifier notre économie mais constituent un frein à l’augmentation de la production et à l’amélioration des revenus des populations rurales qui s’adonnent à la pêche et élevage. Partant, le gouvernement a décidé, dans le cadre de son programme d’action, d’apporter des réponses appropriées aux enjeux et défis majeurs de ce secteur qui est une urgence pour la Rd-Congo’’, a-t-elle soutenu. Et d’ajouter : ‘‘C’est pourquoi, le gouvernement attend de ce forum un diagnostic complet du secteur et un éventail d’actions concertées à mener à chaque étape pour booster son développement’’. Elle a souhaité plein succès à ces travaux qui suscitent l’espoir et arborent la satisfaction aux besoins des populations. Au nom du Premier ministre, elle a déclaré ouverts les travaux de ce forum.

Prenant la parole en sa qualité de Ministre de la Pêche et Elevage, Jonathan Bialosuka Wata, a, d’abord, rendu un hommage mérité au président de la République, Félix Tshisekedi, avant d’indiquer que ce 1er forum national couvre les sous-secteurs suivants : la pêche, l’élevage et l’aquaculture qui constituent en eux-mêmes des défis à relever bien que paraissant insurmontables à beaucoup d’égards sinon, même simplement, difficiles à cause des contraintes exogènes et endogènes en rapport avec l’économie et le social. Qu’à cela ne tienne, il faut aller de l’avant. C’est pourquoi, on a besoin de moyens et surtout de la volonté car, qui veut peut. S’adressant aux partenaires techniques et financiers, il les a remerciés et surtout encouragés pour leur apport. Jonathan Bialosuka a émis le vœu de voir ce forum être le moyen et le moment de renforcer les appuis techniques et financiers, bien que dérisoires, pour la relance de ce secteur en Rd-Congo. N’est-ce pas que ce secteur a été longtemps négligé sinon considéré comme un appendice d’un autre secteur ? Raison pour laquelle, le Ministre de la Pêche et Elevage a lancé un appel à la mobilisation générale des moyens et des hommes pour le développement du secteur : ‘’aide-toi, le ciel t’aidera’’, a-t-il martelé.

Ambitions
40 millions d’équivalent bovins et plus de 707 mille tonnes de ressources halieutiques exploitables par an. Telles sont les projections du Ministre Jonathan Bialosuka Wata. L’exploitation de ces ressources, pense-t-il, devrait empêcher la Rd-Congo de recourir largement aux importations de ces produits pour satisfaire la demande nationale malgré leur qualité douteuse. D’où, la prise en charge convenable de ce secteur d’activités par le pouvoir public mais aussi par le secteur privé.

Le constat malheureux, pense Jonathan Bialosuka, est que les importations annuelles sont énormes et se situent à 150 mille tonnes des produits d’élevage et à 220 mille tonnes des produits de pêche. Cela fait perdre à la Rd-Congo des milliards de devises qui sont très utiles au pays, dans le cadre de l’amélioration de la balance de paiement et en soutenant l’économie.

Le ministre Jonathan Bialosuka Wata a, par ailleurs, mis l’accent sur le fait que la pêche, l’élevage et l’aquaculture doivent être un secteur animé par des acteurs publics et privés dynamiques et capables de créer des emplois, d’augmenter la production et la productivité par une exploitation durable des ressources halieutiques, aquacoles et pastorales. Ce serait là le bon moyen de réduire la pauvreté, d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que l’accès des populations aux services sociaux de base.

Pour terminer, il a lancé un appel pathétique aux participants en ces termes : ‘’que ce forum soit couronné de succès et que de grâce, par vos réflexions ; vos expériences et expertises ; votre dévouement, votre savoir-faire d’hommes responsables, vous soyez capables de trouver des voies et moyens qui permettront à notre secteur d’être plus productif et plus attractif aux investissements’’. Ainsi, il deviendra un grand secteur d’activités structurantes, prospère, respecté et respectable.

Auparavant, le Secrétaire général à la Pêche et Elevage, M. Mahamba, a fait savoir qu’au plan de l’alimentation, les Congolais consommaient dix fois moins que la moyenne mondiale, l’insuffisance alimentaire est généralisée en Rd-Congo. Pourtant, la production animale et halieutique devrait aider à combattre la faim et la pauvreté. Seulement, il est regrettable de constater que les outils pour booster la production font défaut et l’insuffisance des ressources budgétaires vient encore aggraver le mal. C’est pourquoi, il faut un état des lieux pour que le ministère puisse bien cerner les problèmes du secteur. C’est même là l’objet des assises de l’Hôtel Africana Palace.

La Pros.

Pin It

Statistiques

6115458
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
22593
44877
132185
5748910
810925
559814
6115458

Your IP: 52.208.152.230
2020-05-27 16:26

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg