Flash

Le Porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo et du Service de communication et des informations des FARDC (SCIFA), le Général-major Léon Richard Kasonga, a présenté le bilan des opérations des FARDC, dans l’après-midi du lundi 2 décembre dernier dans la ville de Béni.

D’après ce porte-parole des FARDC, ces opérations de grandes envergures sont destinées à éradiquer la violence, à neutraliser de manière définitive l’ADF et toutes les forces négatives, auteurs de l’insécurité dans le grand Nord. Lesquelles opérations ont été déclenchées depuis le 30 octobre dernier dans cette même ville. Le Général-major a fait savoir que les FARDC ont neutralisé quatre terroristes sur six des ADF et quatre-vingt ADF et ses collaborateurs dans la ville de Béni, Butembo et Lubero.

Devant la presse, le porte-parole des FARDC a souligné que la toute petite première des opérations de grandes envergures avait pour nom ‘’délivrance de MAYANGOS’’. Et cette opération s’est soldée par un succès total. « Aujourd’hui, Mayangos, si vous voulez la surface appelée MAYANGOS est totalement et complètement libérée et occupée par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo. Et donc, les 28 000 familles qui se livraient aux travaux de champs à Mayangos peuvent facilement reprendre leurs activités à Mayangos. Néanmoins les 28 000 familles vont attendre le nettoyage afin que nous apportions la sécurité nécessaire pour la reprise des activités champêtres. C’est un grainier qui nourrit la ville », a déclaré le Général-major Léon Richard Kasonga porte-parole des FARDC et SCIFA. A l’en croire, tous les objectifs militaires assignés aux Forces armées de la République Démocratique du Congo ont été atteints.

Bilan des FARDC au Nord-Kivu…
D’après le Général-major Léon Richard Kasonga, les FARDC ont conquis la périphérie de l’Est de la ville de Beni ‘’MAYANGOS’’ notamment elles ont neutralisé les grands terroristes de l’ADF qui ne cessaient de semer la terreur contre la population de ce coin de la République ainsi que les quatre-vingt ADF et ses collaborateurs. Sans oublier leur centre d’entraînement. «Nous avons donc pris et conquis Mayangos, nous avons neutralisé quatre des six grands terroristes de l’ADF, ils étaient six au total, quatre ont été neutralisés, le dernier il n’y a pas trois jours, et nous avons neutralisé ces terroristes auteurs de la mort, auteurs de la terreur contre nos populations dans le grand Nord. Nous avons neutralisé quatre-vingt ADF et collaborateurs qui ont été arrêtés et qui se trouvent à ce moment entre nos mains pour exploitation et révélation, on en a reçu. Nous avons neutralisé et conquis Tshotshota centre d’entraînement, on a trouvé un dispensaire, un lieu où s’effectuait pendaison des congolais victimes qui avaient été arrêtés. Nous y avons trouvé des pano-solaires, preuve que l’activité qui se développait, était une activité intense suffisamment planifiée. Votre armée unique dont dispose notre pays a également neutralisé Kididiwé1 et 2 et la Haye à Beni », a-t-il fait savoir. Selon lui la Haye est un quartier général où se planifiait toutes les infiltrations qui débouchaient sur la mort à Beni, à Butembo et Lubero. La Haye étant carrefour pour aller dans toutes les directions et cela que les ADF bloquaient la machine des FARDC pour ne pas accéder afin qu’ils continuent à amener la mort sur les villes de Beni, Butembo et Lubero. « A La Haye, nous avons trouvé l’existence d’un réseau téléphonique dense. Donc, ils avaient la possibilité d’aller dans toutes les directions surtout de communiquer avec tout le monde sans contrainte, ni difficulté », a renchéri le porte-parole des FARDC. Par ailleurs, il a laissé entendre que les FARDC ont conquis de haute lutte la vallée Mwalika qui est le grainier pour tout le monde mais était devenu le grainier pour les ADF. A Mwalika les FARDC ont trouvé des vastes étendues sur lesquelles les ADF pratiquaient la culture des chanvres mais également le maïs, le manioc et le haricot et le riz. Mwalika, dit-il, était aussi le lieu de regroupement de toutes les recrues venant du monde entier. Parmi ces recrues des ADF, il y avait notamment des Tanzaniens, des Burundais et autres. Il sied de noter que le facteur de succès qu’a amené les FARDC pour atteindre tous ses objectifs en sécurisant davantage la population, l’agglomération et produire la paix et neutraliser de manière définitive tous ces terroristes, c’est la franche collaboration avec la population qui avait bien suivi le message du commandant suprême des Forces Armées de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo lors de son passage dans ce coin de la RD. Congo.

Christian Okende

 

Pin It

Statistiques

8277007
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
21028
30094
80377
7970533
108049
979134
8277007

Your IP: 3.234.140.184
2020-08-04 14:04

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg