Flash

Décidemment, il ne se passe pas un seul jour sans avoir de ses nouvelles. Toujours au four et moulin, Célestin Tunda ya Kasende, Vice-premier ministre, ministre de la Justice et garde des Sceaux, c’est de lui qu’il s’agit, a procédé hier, jeudi 26 septembre 2019, à l’inauguration du tout premier pavillon réhabilité au Centre pénitentiaire et de la rééducation de Kinshasa (CPRK).

La rénovation du pavillon 11 dans l’ex prison de Makala s’inscrit dans le cadre de la volonté politique du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo, qui a voulu à ce que les infrastructures soient parmi ses prioritaires repris dans son programme d’urgence de 100 jours, en vue d’améliorer des conditions des détentions des prisonniers et de la gestion de l’ensemble de la prison suivant le standard international et d’autres exigences des droits de l’homme.

Un bâtiment rénové
Le bâtiment qui vient d’être rénové au centre pénitentiaire de ‘’Makala’’, a été réalisé par l’entreprise CONIMMO à un temps record de deux mois, selon les normes architecturales de l’art. Lors de la cérémonie de la remise partielle du pavillon réhabilité de la prison de Makala, le représentant de l’entreprise CONIMMO, M. Josué-Martin Mbiye, a fait savoir que ces travaux étaient nécessaires d’autant plus urgent, dès lors que le bâtiment présenté était dans un état de délabrement très avancé, faute d’entretien et de maintenance, pendant que certaines infrastructures surtout celle destinée à l’éducation se retrouvaient hors usage depuis des lustres. Devant le Vice-premier ministre, ministre de la Justice, le vice-ministre de la Justice, le conseiller du Chef de l’Etat en matière politique, le Directeur général de la prison, le représentant de l’entreprise CONIMMO a laissé entendre que la problématique de surpeuplement est l’une des raisons pour lesquelles il a été décidé de compléter le présent programme de réhabilitation par celui de l’extension du centre pénitentiaire, en vue d’aménager un peu la prison, avec l’optique de construire de nouveaux bâtiments qui pourront augmenter la capacité d’accueil.

Tunda encense le Chef de l’Etat
Pour rappel, cette prison a été construite pour accueillir près de 1700 prisonniers. Hélas ! Aujourd’hui, pire qu’hier, le CPRK héberge actuellement plus de 8000 pensionnaires. Et ce, dans des conditions déplorables. Voilà pourquoi, c’est dans ce contexte que le gouvernement de la République avait confié le CPRK à l’entreprise CONIMMO pour non seulement la réhabilitation, mais aussi la reconstruction de l’extension du CPRK. Dans cette même ligne droite, le VPM, Ministre de la Justice et garde des Sceaux, Célestin Tunda, a tenu à remercier le vice-ministre de la Justice, le conseiller du Chef de l’Etat en matière politique, le Directeur de la prison, les procureurs ainsi que toute l’assistance présente à cette cérémonie de la remise partielle d’un pavillon réfectionné par l’entreprise CONIMMO. Par cette même occasion, le numéro Un de la Justice congolaise a félicité l’entreprise ayant réalisé ce travail à un temps record. « Le gouvernement de la République est très reconnaissant d’avoir travaillé dans les normes et d’avoir respecté les règles du contrat», a-t-il lâché.

Programme d’urgence des 100 jours en marche…
D’après le Vice-premier ministre, ministre en charge de la Justice et garde des Sceaux, cet ouvrage entre dans le cadre de la volonté politique du Chef de l’Etat qui a voulu que certaines réalisations physiques soient faites dans le cadre de sa vision. « Pour ce qui nous concerne, nous le ministère de la Justice qui a plusieurs projets et l’un des projets, c’est celui-ci qui nous a réuni et qui permet de recevoir le premier pavillon qui a été réfectionné par la société CONIMMO… Ici à Makala, on ne va pas s’arrêter à ce pavillon, ce n’est qu’une remise partielle, tous les pavillons doivent être réhabilités, en plus, il y a un autre contrat qui a été signé avec la même entreprise pour l’extension de cette prison, il y aura donc de nouveaux bâtiments, de nouveaux pavillons pour recevoir les passionnaires de la prison», a lâché Célestin Tunda. Comme pour dire que le Président de la République a bien compris que dans sa politique de 100 jours, dit-il, il fallait penser au ministère de la Justice, particulièrement pour la rénovation et la reconstruction des prisons, mais aussi au-delà des prisons, il y a des infrastructures pour les bureaux des magistrats des parquets, des magistrats des juridictions qui doivent également à leur tour travailler dans des bonnes conditions. « Si on veut booster le développement dans un pays, si on veut changer la situation existante vers une bonne amélioration, on s’occupe d’abord de l’homme. Donc, il faudrait que nos magistrats, nos juges travaillent dans des bonnes conditions. C’est un engagement et cela tient à cœur le Président de la République lui-même qui a fait de la justice son cheval de bataille pour le changement dans ce pays », a-t-il déclaré.

Amélioration des conditions des magistrats…
Tout compte fait, après qu’il ait coupé le ruban, Célestin Tunda, outre l’inauguration de tout premier pavillon réhabilité, il était question pour le VPM, ministre de la Justice de faire un état des lieux sur ce qui se passe dans la prison de Makala. «Ce qui concerne la Justice, les réformes sont en cours et elles doivent être mises en œuvre pour que nous puissions aboutir à une bonne administration de la Justice. Mais, pour y arriver, nous devons mettre l’homme dans des conditions idéales en commençant par ceux qui disent les lois, c’est-à-dire, les magistrats ; ils doivent être dans leur noblesse par rapport aux conditions de vie et de leur travail », a-t-il expliqué. Avant d’ajouter que ‘’les infrastructures du ministère doivent également être restaurées, il y aura la réhabilitation et les extensions qui doivent être faites parce qu’on ne peut pas prétendre administrer la justice sous le manguier, tout comme on ne peut pas garder les prisonniers en dessous de l’eau, ils sont nos compatriotes, ils doivent vivre dans des conditions descentes’’.

Il sied de noter que le Vice-premier ministre, ministre de la Justice et garde des Sceaux, après avoir reçu la clé du pavillon 11, a procédé à la visite du lieu. De suite de cette visite, il a promis aux prisonniers qui ne sont pas condamnés, leurs cas seront mis en examens afin qu’ils retrouvent leur liberté.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

10767209
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
23348
25699
151369
10425374
807324
852369
10767209

Your IP: 34.236.245.255
2020-10-30 21:45

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg