Flash

BAN2

 

 

Lors d’une matinée politique du Mouvement de Solidarité pour le Changement (MSC), qui s’est tenue, mercredi 23 novembre au Temple du Changement de la Cellule Rambo dans la commune de Ngaliema, le MSC a, après un débat sur les questions d’actualité, levé l’option de rompre définitivement avec les négociations avec les rebelles du M23 à travers le Rwanda. Laurent Batumona pense que les négociations sont menées par les leaders de la région pour distraire. Les élections pointant à l’horizon, le leader du MSC a appelé les grands leaders de son Parti à se mettre au travail de mobilisation, sensibilisation pour maximiser les adhésions. Le but de cette vision consiste à avoir un grand nombre d’électeurs afin d’obtenir un nombre confortable des députés nationaux et provinciaux lors des échéances électorales de 2023. La grande stratégie annoncée à cette matinée politique est cette vision d’aligner tous les candidats du MSC sur la liste de la plateforme politique  dénommée : ‘’Alliance du Mouvement de Solidarité pour le Changement en sigle ‘’AMSC’’ y compris l’Alliance des Partenaires pour le Changement au Congo (APCCO).

Alors que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi est sur le front diplomatique,  les Forces armées de la RDC sont eux au front sur le champ de bataille. Ainsi, au Mouvement de Solidarité pour le Changement de l’Honorable Laurent Batumona, l’heure est aux leçons à tirer sur les enjeux de cette agression.

Le MSC a présenté les défis stratégiques auxquels la RDC fait face, dans un contexte dominé par la guerre dans l’Est de la RDC et la compétition de plus en plus exacerbée des grandes puissances qui soutiennent cette agression. Pour faire face à ces défis, les Cadres et militants ont, à l’unanimité, levé l’option de la guerre pour mettre fin définitivement à cette aventure cynique. Par ailleurs, la base du MSC recommande au Chef de l’Etat d’intensifier le recrutement des jeunes dans l’armée nationale, d’une part et, de l’autre, renforcer les services de renseignements sur toute l’étendue de la RDC.

Ils ont établi que l’invasion de la République démocratique du Congo par le Rwanda à travers le M23 constitue un tournant majeur des relations diplomatiques des pays de la sous-région et au niveau international.

Les objectifs stratégiques de Kagame qu’ils ont dévoilés ne seront pas atteints par le fait que la population congolaise est débout, déterminée à sauver son  territoire. Elle mettra, ont-ils déclaré, tout en œuvre pour mettre fin aux escalades et rien ne sera exclu pour y arriver. L’Est de la RDC connait le déplacement de population le plus important depuis le début de l’agression de la RDC par le Rwanda, la solidarité citoyenne pour les déplacés congolais  atteint des niveaux qui demande un soutien hors pair pour la protection de cette population.

La Pros.

Pin It

Statistiques

26534520
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9370
22397
157871
26188710
249340
690642
26534520

Your IP: 185.191.171.7
2022-12-10 08:12

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg