Flash

BAN2

 

*‘’Les solutions de négociations préconisées par certains milieux tant nationaux qu’internationaux ne sont ni durables,  ni souhaitables pour notre pays.  On ne négocie pas avec un usurpateur ni avec un envahisseur, on s’en débarrasse à la manière d’un dictateur. D’où,  le soutien inconditionnel du Parti Lumumbiste Unifié/GIZENGA aux forces nationales de défense et de sécurité ; et, dans cette énième guerre d’agression, notre Parti est foncièrement derrière les FARDC’’, soutient le Palu/Gizenga, dans une Déclaration de la Direction Politique signée par le  Professeur Jean-Claude MASHINI D.M, son  Secrétaire Général et Porte-Parole, depuis le 5 novembre 2022.

Bien  plus,  au vu de l’évolution de la situation militaire et sécuritaire sur le terrain, le Parti Lumumbiste Unifié/ GIZENGA recommande   au Gouvernement de la République et aux forces vives de la Nation de renforcer la militarisation de la région sous occupation étrangère en y engageant tous les moyens logistiques, matériels et humains susceptibles de permettre la victoire militaire sur les forces d’agression ;  renforcer la voie diplomatique déjà amorcée par le Gouvernement, en insistant sur l’isolement du Rwanda et ses acolytes sur la scène internationale ;  isoler les acteurs politiques locaux qui, visiblement, entretiennent un double langage en fonction de leurs intérêts égoïstes par rapport à la persistance de la guerre à l’Est du pays’’. 

Tirant des leçons des  expériences du passé, avec les accords signés avec les différentes factions rebelles, Parti Lumumbiste Unifié/GIZENGA renforce   sa  volonté  d’être circonspect dans les mixages opérés au sein de l’armée nationale au profit des éléments du RCD, du CNDP ou des fameux M23, lesquels mixages n’ont servi que de couloirs d’entrée des sujets étrangers dans notre armée, notre police et nos forces de sécurité.

Il propose, en outre, de   consulter les partis politiques, la société civile et les organisations citoyennes en vue de la cohésion nationale que nécessite la mobilisation générale évoquée par le Chef de l’Etat,  dans le message à la Nation sus évoquée, en vue de bouter hors du territoire national,  les forces rwandaises et le M23, mouvement terroriste d’occupation. 

Pour le Palu/Gizenga, il est urgent de   ‘’renforcer ladite cohésion nationale,   en évitant d’organiser des manifestations festives dans des parties du pays non en guerre, alors même que les déplacements des populations à l’Est du pays et les affres de la guerre conduisent celles-ci à la marginalisation et à la précarité des nécessaires conditions d’existence’’.

LPM

 

 

Parti Lumumbiste Unifié/Gizenga

La Force Lumumbiste

Le Secrétariat Général

Déclaration sur la situation sécuritaire à l’Est de la RD Congo Au regard de la situation actuelle qui sévit à l’Est de notre pays, caractérisée par l’envahissement du territoire national par des groupes armés étrangers provenant essentiellement du Rwanda, le Parti Lumumbiste Unifié/GIZENGA, mû par le devoir historique du combat mené par ses leaders Nationalistes-Lumumbistes, émet la déclaration suivante :

  1. La guerre actuelle dans la partie orientale de notre pays n’est pas un fait anodin. Elle a commencé par des revendications portant sur des accords signés au profit des groupes rebelles, dont le M23, mouvement terroriste de triste mémoire. Cette guerre n’est donc pas une guerre de libération, alors même qu’elle entache durablement les principes de souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de la RD Congo. Le Parti Lumumbiste Unifié/GIZENGA condamne le silence coupable de la Communauté internationale et de l’Organisation de l’Unité Africaine face aux récents développements sur le terrain militaire.
  2. Au sujet de cette guerre dont la motivation première est le pillage des ressources de notre pays, la position du Parti Lumumbiste Unifié/ GIZENGA n’a jamais variée. Il s’agit ni plus ni moins d’une guerre d’agression et d’occupation territoriale, contre laquelle les populations congolaises, et au premier rang desquels les Nationalistes, les progressistes et tous les compatriotes se doivent de se mobiliser inévitablement. Nous saluons l’appel du Chef de l’Etat dans ce sens, lors de son récent message à la Nation de ce 3 novembre 2022.
  3. Les solutions de négociations préconisées par certains milieux tant nationaux qu’internationaux ne sont ni durables, ni souhaitables pour notre pays.

On ne négocie pas avec un usurpateur ni avec un envahisseur, on s’en débarrasse à la manière d’un dictateur.

D’où,  le soutien inconditionnel du Parti Lumumbiste Unifié/GIZENGA aux forces nationales de défense et de sécurité ; et, dans cette énième guerre d’agression, notre Parti est foncièrement derrière les FARDC.

  1. De ce qui précède, et au vu de l’évolution de la situation militaire et sécuritaire sur le terrain, le Parti Lumumbiste Unifié/ GIZENGA recommande au Gouvernement de la République et aux forces vives de la Nation ce qui suit :

(1) Renforcer la militarisation de la région sous occupation étrangère en y engageant tous les moyens logistiques, matériels et humains susceptibles de permettre la victoire militaire sur les forces d’agression ;

(2) Renforcer la voie diplomatique déjà amorcée par le Gouvernement, en insistant sur l’isolement du Rwanda et ses acolytes sur la scène internationale ; (3) Isoler les acteurs politiques locaux qui, visiblement, entretiennent un double langage en fonction de leurs intérêts égoïstes par rapport à la persistance de la guerre à l’Est du pays. Les expériences du passé, avec les accords signés avec les différentes factions rebelles, ne font que renforcer la volonté du Parti Lumumbiste Unifié/ GIZENGA d’être circonspect dans les mixages opérés au sein de l’armée nationale au profit des éléments du RCD, du CNDP ou des fameux M23, lesquels mixages n’ont servi que de couloirs d’entrée des sujets étrangers dans notre armée, notre police et nos forces de sécurité ;

(4) Consulter les partis politiques, la société civile et les organisations citoyennes en vue de la cohésion nationale que nécessite la mobilisation générale évoquée par le Chef de l’État dans le message à la Nation sus évoquée, en vue de bouter hors du territoire national les forces rwandaises et le M23, mouvement terroriste d’occupation ;

(5) Renforcer ladite cohésion nationale en évitant d’organiser des manifestations festives dans des parties du pays non en guerre, alors même que les déplacements des populations à l’Est du pays et les affres de la guerre conduisent celles-ci à la marginalisation et à la précarité des nécessaires conditions d’existence.

  1. En fin de compte, le Parti Lumumbiste Unifié/ GIZENGA lance un appel à toute la jeunesse congolaise en vue d’emboîter les pas aux populations de l’Est de notre pays à travers les marches pacifiques contre les envahisseurs.

Avec l’appui des forces Nationalistes et progressistes, notre Parti est disposé et sur l’ensemble du territoire national, à être le porte-étendard de ce vaste mouvement de rejet de la guerre dans toute partie de notre pays.

  1. Le Parti Lumumbiste Unifié/ GIZENGA encourage le Chef de l’Etat et le Gouvernement dans toutes les mesures et décisions courageuses prises (ou à prendre) en faveur du rétablissement durable de la paix dans notre pays.

LE PEUPLE VAINCRA !

Fait à Kinshasa, le 05 novembre 2022

Pour la Direction Politique,

Le Secrétaire Général et Porte-Parole

Professeur Jean-Claude MASHINI D.M.

 

Pin It

Statistiques

26209239
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
7648
12881
20529
26029955
614701
703090
26209239

Your IP: 148.251.11.147
2022-11-28 08:25

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg