Flash

BAN2

 

Plusieurs animateurs des institutions congolaises, diplomates d’autres pays et des invités venus d’Europe et d’ailleurs ont répondu présent au 16ème Petit déjeuner national de prière tenu samedi 12 novembre 2022 à Kinshasa. Ce rendez-vous annuel qui a pour but de célébrer le Christ et le placer au centre des activités quotidiennes du pays, avait pour thème cette année : ‘’Leadership selon le modèle de Jésus-Christ : Sagesse et guérison de la nation’’, tiré du deuxième livre de Chronique 1 :7-12 ; 7 :14.

Après la prière d’ouverture par Me François Kena et les lectures de la parole de Dieu par quelques députés nationaux dont le député national Moïse Nyarugabo, l’ancien Vice-président de la RDC, Azarias Ruberwa, initiateur de ce rassemblement en RDC a insisté sur la sagesse du Roi Salomon  en tant que armure de prédilection qui doit à jamais accompagner les dirigeants et dont ils doivent faire preuve pour bien conduire le pays vers le développement et la prospérité. Il exhorte, cependant, à la confiance en Dieu ‘’qui ne trahit jamais et qui donne toujours ce dont on lui demande’’.

Un accent particulier sur la prière ‘’surtout en ce temps où notre pays passe des moments difficiles avec des guerres et de tueries à l’Est et à l’Ouest…Cette expérience est rependue dans le monde… nous avons cette expérience qui permet aux politiques, aux leaders quelles que soient leurs tendances ; majorité- opposition, à se mettre ensemble autour du nom de Jésus. Nous avons des smalls groups… Ici à Kinshasa nous avons des petits groupes des députés et des sénateurs, un petit groupe de membres du gouvernement, des médecins, juristes, un petit groupe également des hommes d’affaires. La vision c’est de répandre vraiment dans tous les secteurs mais également d’aller en provinces et continuer à imiter Jésus dans la façon de gouverner, c'est-à-dire, à travers les principes qu’il enseigne et l’amour du prochain, la compassion mais aussi la vérité et la bonne gouvernance», souligne l’ancien ministre de la Décentralisation.

Lorsque la sagesse prend le dessus dans le chef de chaque gouvernant quelle que soit son entité, alors s’annonce la prospérité, soutient-il. A son avis, dans n’importe quelle situation, lorsqu’on place ‘’l’effort, le travail et les principes de Jésus, en ce moment-là, la situation change profondément et le bonheur se place’’.  C’est pourquoi, il recommande la sagesse ‘’puisque la sagesse est la guérison de l’esprit’’. Pour lui, le leadership sans la sagesse c’est la folie. Une nation est malade de plusieurs façons devant la réalité de la guerre, de la pauvreté, de l’insécurité, réalité de problèmes de santé, problèmes de l’éducation, de l’infrastructure…, qui constituent les maladies d’une nation ‘’. Et pour tout cela, conclut-il, il y a Dieu.

L’orateur du jour, M. Roland Decorvet, qui s’est appesanti dans son intervention sur  l’idéal type du leadership à exercer dans la sagesse et la liberté, a conseillé, en premier lieu, la culture de la vérité, ainsi pour ‘’porter la croix de Jésus et d’hériter de la vie éternelle’’, la compassion et l’amour du prochain, le pardon  et l’humilité. Pour lui, en effet, on ne nait pas leader mais on le devient avec les expériences de la vie. Au demeurant de ses propos, l’orateur a indiqué qu’avec ces qualités du bon leadership à l’exemple de Jésus, la nation s’élève. C’est ainsi qu’il a donné l’exemple de la Suisse, qui s’est développée de manière soudaine grâce à ces types de qualité du leadership.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

26534691
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9541
22397
158042
26188710
249511
690642
26534691

Your IP: 100.24.118.144
2022-12-10 08:27

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg