Flash

BAN2

 

Le Ministre de la Communication et Médias et Porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya ainsi que le Porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, le Général-Major Sylvain Ekenge Bomusa Efomi ont co-animé ce samedi 5 novembre 2022, un spécial briefing presse sur l'évolution de la situation sécuritaire au Nord-Kivu et la mobilisation générale pour la défense de la patrie. Après l'allocution jeudi 3 novembre 2022 du Président de la République, Félix Tshisekedi, qui a lancé un appel tous azimuts à la mobilisation notamment, celui en direction de la jeunesse à s'organiser en groupes de vigilance pour appuyer les FARDC et à l'enrôlement massif dans l'armée loyaliste, le Général-Major Sylvain Ekenge Bomusa Efomi, Porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, a dressé le tableau de la suite de cet appel patriotique du Chef de l'Etat sur terrain.

Rassurant de l'engouement des jeunes dans le processus de recrutement dans l'armée, le Général-Major Sylvain Ekenge Bomusa Efomi a fait savoir que plus de 2000 jeunes se sont déjà enrôlés. «En réponse à la mobilisation générale décrétée par le Président de la République, les FARDC procèdent déjà au recrutement. Ils sont plus de 2000. Il y en a qui sont arrivés au centre d'entraînement de Goma depuis avant-hier », a-t-il dit.

Il a ajouté : «Il faut être jeune fille ou garçon, de 18 à 25 ans, disposer d'une moralité et d'une bonne santé physique et mentale (...) Il faut de bons citoyens qui viennent servir le drapeau et il faut une bonne santé physique, une bonne santé mentale, il faut avoir fait au-moins deux ans post-primaire. Pour les universitaires, ils seront orientés à l'Académie militaire ».

Rassurant que toutes les couches de la population sont aux côtés des FARDC, le Général-Major Sylvain Ekenge Bomusa Efomi a promis que les FARDC ne ménageront aucun effort pour mettre des mécanismes idoines afin de récupérer tout l'espace conquis par le Rwanda.

Prenant la parole à son tour, le Ministre de la Communication et Médias et Porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya, a rappelé, comme le Chef de l'Etat dans son récent discours, la nécessité pour les FARDC de défendre l'intégrité du territoire national contre les attaques terroristes du Rwanda. Il a, dans la foulée, salué ce processus d'enrôlement des jeunes au sein des Forces loyalistes afin d'avoir une armée forte. « Il faut que nous nous tournions vers l'armée pour faire face à toutes ces guerres. Ça dure depuis 30 ans. On a essayé la diplomatie, sans succès. Il faut aller vers la dissuasion pour avoir une armée forte », a dit Patrick Muyaya.

Le Ministre de la Communication et Médias a, en outre, appelé la population à se ranger derrière les FARDC pour que cette guerre soit gagnée. Prônant la relation civilo-militaire qui doit être reconstruite pour enrayer les attaques terroristes de l'ennemi, Patrick Muyaya a dénoncé l'indignation à géométrie variable de la communauté internationale face à la guerre dans l'Est de la RDC.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

26534302
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9152
22397
157653
26188710
249122
690642
26534302

Your IP: 45.91.22.161
2022-12-10 07:56

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg