Flash

BAN2

 

*Des rumeurs difficiles à contrôler qui alimentent les réseaux sociaux  font état de la vente par  ‘'Trade Power'' que dirige Eric MONGA,  du courant de la SNEL (Société Nationale d'Electricité) à des tiers.  Mais,  à dire vrai, ces  rumeurs  semblent  avoir été créées  de toutes pièces par ceux-là  qui n'ont d'imagination fébrile  que lorsqu’il s'agit de vilipender gratuitement  les vrais investisseurs et les hommes intègres. 

En réalité, l'électricité qui est vendue par " Trade Power'' provient de la Centrale Electrique du Congo (CEC), de  l'Energie Electrique du Congo (EEC) et bien évidemment,  à partir de la grande société pétrolière Italienne    ENI   qui, elle,  fournit le gaz à partir duquel le courant électrique est produit.

L’entreprise Trade Power  achète 25 MW mais,  bien avant, Trade Power a commencé à acheter 5 MW progressivement jusqu’à arriver à avoir 25 MW et puis,  il le revend à ses clients miniers disséminés au Katanga, plus précisément,  dans la ville de Lubumbashi.

Concernant le transport de ces 25 MW jusqu'à Lubumbashi, la Société '''Trade Power ''' utilise plutôt  le service de la SNEL moyennant le  paiement. 

D’ailleurs,  la firme ENI est présente à Pointe Noire, au Congo/Brazzaville et y produit le gaz qui  permet à la CEC de produire du courant que '' Trade Power '' importe suivant le contrat signé entre la SNEL et le Congo-Brazzaville EEC,  avec l'autorisation des  Conseils d'administration  et des  gouvernements de la RD. Congo et du Congo-Brazzaville  via les   Ministres respectifs de ces deux pays  qui, dans leurs attributions, sont   chargés   de l'Energie et Ressources  Hydrauliques.

Et Trade Power, à son tour,  le revend  à ses clients, plus  particulièrement,  dans la ville de Lubumbashi.

Concrètement,  ''Trade Power '' ne vend pas le courant de la SNEL de la RDC  mais,  utilise plutôt les lignes de ladite SNEL pour le transport de ce courant qui est produit par CEC et EEC via ENI à partir du gaz que cette société pétrolière fournit à Pointe Noire.

Traçabilité garantie

Ce transport du courant par la SNEL est régulièrement payé par la société Trade Power, les preuves de toutes les opérations  étant disponibles et vérifiables.   

Donc,  il y a lieu d'affirmer qu'aucun membre de cette entreprise n'a été inquiété, ni menacé. 

Poursuites judiciaires… 

En revanche, si cette campagne de diabolisation et ces  fausses dénonciations  continuent,  Trade Power, à son corps défendant,  se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires  contre les   alchimistes de  l’intox, des Fake News et, même, des  Infox ! Un homme avertit, en vaut deux, dit-on.

SKM/CP

Pin It

Statistiques

26536005
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10855
22397
159356
26188710
250825
690642
26536005

Your IP: 100.24.118.144
2022-12-10 09:28

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg