Flash

BAN2

 

*Les Congolais sont d’avis qu’après la disparition du Patriarche Gabriel Kyungu wa Kumwanza, les leaders politiques suivants qui émergent dans l’espace Grand Katanga, sont en mesure de mouiller leur maillot pour faire réélire Félix Tshisekedi en 2023. Il s’agit de Jacques  Kyabula (80%), Fifi Masuka (72%), Fabien Mutomb (68%), Coco Munongo (59%), Serge Khonde (57%), Julie Ngungwa (52%), Jean-Claude Muyambo (42%), Vicky Katumwa (38%) et Adèle Kayinda (27%).

Officiellement, c’est depuis le 16 juillet 2015 que la province du Katanga a été démembrée en quatre nouvelles provinces, à savoir le Tanganyika, le Haut-Lomami, le Lualaba et le Haut-Katanga. L’Assemblée provinciale avait pris acte du rapport déposé par la commission chargée du démembrement de cette province au cours d’une session extraordinaire tenue à Lubumbashi.

Tous les Députés, même ceux de tendance fédéralistes, avaient salué cette nouvelle configuration et appelé la population au calme et à la cohésion. Des élus se disent désormais avoir le regard tourné vers le développement de nouvelles provinces.

Quoi qu’il en soit, depuis des décennies, les leaders politiques originaires du Katanga ont toujours prôné leur identité par rapport à ceux d’autres du pays. Certains d’entre eux n’avaient pas cessé de lutter pour que le Katanga garde sa nature, et qu’il ait toujours une part spécifique à côté d’autres provinces. Cet avis n’est, à ce jour, pas du tout partagé par beaucoup d’autres acteurs qui, eux, estiment que le Congo étant un et indivisible, il ne peut y avoir en son sein, des particularités pour quelques entités politico-administratives.

Cela explique pourquoi, après la rupture de la coalition formée avec le FCC de l’ancien président Joseph Kabila, et Cap pour le changement –CACH- de  Félix Tshisekedi, nombre d’entre eux n’avaient pas un seul instant, hésité à le rejoindre au sein de l’Union Sacrée de la Nation.

Ainsi, à l’heure où les populations attendent les élections générales devant se dérouler en 2023, notre institut de sondage Echos d’opinion, a jugé utile de réaliser une enquête auprès des habitants de ces nouvelles entités politico-administratives, en vue de connaître leur appréciation des personnalités politiques qui ont pignon sur rue dans l’espace Grand Katanga, et qui sont capables, par leurs actions à impact visible sur le terrain, à battre campagne pour que  Félix Tshisekedi obtienne un second mandat en 2023.

En d’autres termes, notre institut de sondage a cherché à connaître les acteurs politiques katangais qui se distinguent par leur loyauté, leur constance, leur popularité, leur compétence, leur accompagnement politique à l’endroit du président de la République.

Cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de mille personnes, âgés de 18 ans et plus représentatives de toutes les provinces de l’espace Grand Katanga du 10 septembre au 20 octobre 2022. Voici les résultats du sondage:

  1. Jacques Kyabula, Gouverneur du Haut-Katanga : 80%

Le Haut-Katanga a lancé plusieurs chantiers d’infrastructures routières. Des actions permettant de reconstruire la province qui compte parmi les plus minières de la RDC. Pourtant, plusieurs parties demeurent déconnectées.

Jacques Kyabula a loué ses actions lors de sa dernière sortie médiatique à Lubumbashi. Devant la presse locale, il a insisté sur la qualité des infrastructures routières malgré les critiques auxquelles il fait face.

A Likasi, comme à Lubumbashi où la plupart des routes datent de l’époque coloniale, le gouvernement provincial a bâti des routes ou avenues plus agrandies. Les matériaux utilisés, selon les ingénieurs, sont plus durables. Bien plus, ces ouvrages sont munis de canalisation et de systèmes d’éclairage public.

Les avenues Mzee Laurent Désiré Kabila, à Lubumbashi, et dans la ville de Likasi, certaines parties fragiles se couvrent de bétons. Une couche censée rendre plus solides les routes, avant de poser l’asphalte. Dans la capitale de la province, la chaussée de Kasenga devenue Boulevard Félix-Antoine Tshisekedi, a connu par endroits le même procédé de construction.

Creusage, nivellement en vue d’ajuster le niveau du sol, pose des moellons, compactage, bétonnage enfin l’asphaltage… ce schéma est ainsi suivi pour avoir des routes durables.

Une autre route asphaltée qui fait rêver reste sans doute celle qui va de Sakania à Lubumbashi. Elle a vu le jour grâce au financement d’une firme chinoise dans un partenariat public-privé. Le tout s’est passé à travers l’Agence Congolaise des Grands Travaux, dont l’expertise en développement des infrastructures en RDC se confirme à travers cet ouvrage.

Emprunter la route de Sakania à bord d’un transport en commun, c’est accepter de suivre palper une œuvre qui désenclave plusieurs contrées. Les éloges de la population ne tarissent pas à l’endroit de Jacques Kyabula, gouverneur de la province du Haut-Katanga, à travers les villages que parcoure cette route. Des réalisations appréciables.

Dans le secteur alimentaire, le Gouverneur Jacques Kyabula Katwe s’est dit satisfait de la récolte des graines de maïs pour l’année culturale 2021-2022, au cours d’une visite de suivi de l’opération de remboursement des sacs de maïs pour les fermiers ayant bénéficié des intrants agricoles.

L’autorité provinciale a visité les dépôts de stock de maïs, avant d’annoncer dans les tout prochains jours, une journée dédiée aux agriculteurs. Il a salué la politique agricole mise en place par son gouvernement qui a déjà récupéré 14 mille sacs des graines de maïs de 50 kilos sur le 210 mille attendus.

Ces sacs de maïs entreposés dans l’enceinte du gouvernorat, seront transférés vers la minoterie pour la farine de maïs made in Haut- Katanga.

  1. Madame Fifi Masuka Saini: Gouverneur de la province de Lualaba, 72%

Madame le Gouverneur du Lualaba se félicite des réalisations de son équipe gouvernementale. Sur le plan social, elle met en exergue ses efforts de réhabilitation de la prison de Dilala et autres maisons carcérales de la province. Au sujet de sa lutte acharnée contre la fraude minière, elle a annoncé la mise en place des mesures drastiques pour y faire face. Au sujet des 33 camions des minerais arrêtés par ses services, Fifi Masuka Saini affirme que ces engins et leurs contenus sont bien sécurisés et l'affaire évolue normalement au niveau de la justice.

La cheffe de l'exécutif provincial a aussi parlé des dispositions prises par son équipe pour lutter contre le chômage et la dépendance alimentaire. Concernant la reconstruction du Lualaba, Fifi Masuka Saini a relevé la construction des ponts Tshata dans le territoire de Mutshatsha, et Fatshi Beton dans la commune de Dilala, l'asphaltage  de la route nationale numéro 39 sur l'axe Kolwezi-Dilolo, et la réhabilitation en terre battue de la route Kasaji-Sandoa. Pour renforcer la desserte en eau potable, le gouvernement provincial a remis en état plus de 30 puits avant de forer 50 nouveaux puits a Kolwezi et dans le reste de la province.

  1. Fabien Mutomb : DG de la SNCC, 68%

 

Le Directeur général de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo –SNCC-, Fabien Mutomb Kan Kato, a pris l’engagement, conformément à la vision du chef de l’Etat, et au programme du gouvernement, de moderniser le port de la SNCC à Kalemie pour un coût de 127 millions USD. Selon la direction générale de communication de la SNCC, le coût total de ce projet est évalué à 127.000.000 USD.

A ce sujet, le DG de la SNCC, assisté de ses plus proches collaborateurs, s’était dernièrement entretenu à Lubumbashi avec une délégation du Fonds de promotion de l’industrie –FPI-, conduite par son Directeur général adjoint chargé de la passation des marchés en vue de concrétiser ce projet, qui souligne-t-on, répond à la volonté du comité de gestion de la SNCC de redresser cette société jadis qualifiée de l’épine dorsale de l’économie nationale. Le port de la SNCC à Kalemie, construit depuis l’époque coloniale, connaît une vétusté de son équipement.

  1. Le Député National Coco Munongo : 60 %

Le Député National Coco Munongo de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social –UDPS- accuse l’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, d’avoir déclassé son projet des lois pourtant déposé dans son bureau. La cohabitation entre Kabund et les députés nationaux de l’UDPS, indique-t-il, avait atteint un point de non-retour. Beaucoup des députés, surtout ceux de l’UDPS, attendaient avec impatience de vider cette question et de procéder au remplacement de Jean-Marc Kabund A Kabund au poste du premier vice-président de l’Assemblée nationale. Ce qui a été heureusement fait.
5. Serge Khonde, Ministre des Sports et Loisirs, 57%

*Les sports congolais viennent de subir une véritable thérapeutique au cours  des états généraux tenus du 29 août au 3 septembre 2022 à Mbuela Lodge, à Kisantu, dans la province du Kongo Central.

A la suite de l’instruction du président de la République, Félix Tshisekedi, lors de la réunion du Conseil des Ministres du 1er juillet dernier, Serge Khonde avait réuni son staff, pour préparer sérieusement les états généraux des Sports.

Connaissant le milieu sportif congolais où des anarchistes commençaient à protester pour tenter de distraire l’opinion, ils avaient décidé d’organiser les travaux en trois étapes différentes pour éviter l’échec à l’instar de celui des états généraux des Sports de 2008.

Ces travaux ont connu la participation de 120 personnes et 80 personnels d’appoint. Les cent vingt participants étaient répartis comme suit: 24 ministres provinciaux des Sports; 20 chefs de divisions des Sports; 32 délégués du mouvement sportif; 20 délégués des différents ministères concernés, notamment, ESU, Jeunesse, ITPR, Budget, Finances et Sports; 5 délégués représentants l’Assemblée nationale, le Sénat, la Présidence, la Primature et le Conseil Supérieur de la Magistrature; 5 journalistes sportifs; 9 experts internationaux et nationaux; le ministre béninois des Sports et son collaborateur; Christophe Bûcher, ancien président de l’Olympique de Marseille et son collaborateur et un invité du Ministre des Sports.

Six commissions thématiques avaient été constituées. Il s’agit de la commission chargée de l’évaluation des états généraux des Sports de l’année 2008; la commission chargée de la politique sportive nationale et programme national de développement du sport; la commission chargée de la formation, professionnalisation, financement, marketing et sponsoring; la commission chargée de l’application et propositions des amendements de la loi sportive n° 11/023 du 11 décembre 2011; la commission chargée des infrastructures et équipements sportifs; et la commission des stratégies relatives à la promotion des sports et du fonctionnement des structures d’appui au mouvement sportif. Après 7 jours des travaux, le pari a été gagné. A en croire l’ensemble de participants, le niveau était tellement haut.

  1. Julie Ngungwa ; Gouverneure du Tanganyika, 53%


*« Il n'y a pas d'insécurité dans la province du Tanganyika», ce sont les assurances que la gouverneure du Tanganyika, Julie Ngungwa, a données au chef de l'Etat Félix Tshisekedi lors d'une audience lui accordée le 1er septembre 2022 à la Cité de l'Union Africaine. 

En outre, Julie Ngungwa a insisté sur le fait que depuis qu'elle est aux affaires, tout est calme dans sa province.  « L'image que la province a présentée, c'est comme s'il y avait de l'insécurité ou quoi, j'ai donné des éclaircissements par rapport à cela. Il n'y a pas d'insécurité dans la province, depuis que je suis arrivée il y a du calme», a-t-elle rassuré.

Dans la foulée, Julie Ngungwa a souligné qu'avec du sérieux, le Tanganyika peut décoller.  « La province est potentiellement riche, il suffit seulement de mettre du sérieux et je pense que la province va décoller », a indiqué la gouverneure  Julie Ngungwa. 

  1. Jean-Claude Muyambo : leader du parti SCODE, 42%

Jean-Claude Muyambo soutient officiellement la candidature de Félix Tshisekedi et tourne le dos à Moïse katumbi. "Dans le Haut-Katanga, Jean- Claude Muyambo soutient officiellement la candidature du président de la République Félix Tshisekedi pour un deuxième mandat en 2023. Pour lui, il n’y a, en cela, aucun doute possible.

  1. Vicky Katumua : PCA du FPI, 42%

Madame Vicky Katumua est une femme politique de notre pays.
Enseignante de formation, elle a commencé son parcours professionnel dans le secteur de l’enseignement, et c'est son souci de la justice et de l'égalité qui l'ont conduit peu à peu jusqu'à la politique. Aujourd’hui, elle exerce les fonctions de présidente du conseil d’administration du Fonds de promotion de l’industrie, au lendemain de sa nomination par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

  1. Adèle Kahinda : Ministre en charge du Portefeuille, 27%

Issue de la famille royale Tshokwe de la localité de Mwatshisenge, dans le territoire de Sandoa, en province de Lualaba. La ministre du Portefeuille, Adèle Kayinda Mahina s’est engagée à accompagner le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, dans sa vision de viabilisation des entreprises de son secteur.

Elle a aussi promis d’œuvrer dans le sens de ne pas décevoir son regroupement politique, l’AFDC-A qui, à travers son autorité morale le sénateur Modeste Bahati Lukwebo,  lui a fait également confiance et croit en ses capacités de remplir cette mission pour le bonheur des Congolais.

Après ses études secondaires, elle a suivi un cursus universitaire en Sciences sociales sanctionné par un diplôme de licence en Sociologie industrielle. Après ses études et avant  de se lancer en politique, elle a travaillé dans le secteur privé, successivement comme stagiaire à l’Institut national de sécurité sociale (INSS), chef du personnel à la menuiserie « Ebénisterie » de « Lubummeuble » dans le Haut- Katanga, et cadre à  l’entreprise minière Kisenge Manganese.

Elle compte présentement  21 ans de carrière politique dont 18 ans en tant que députée nationale, élue de la circonscription de Sandoa, dans la province de Lualaba. Elle a été rapporteur, membre de la commission Socioculturelle, membre de la commission politique, administrative et judiciaire (PAJ), où elle a exercé les fonctions de présidente de la sous-commission Justice et bonne gouvernance.

Sondage Echos d’opinion

 

Pin It

Statistiques

26535509
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10359
22397
158860
26188710
250329
690642
26535509

Your IP: 114.119.139.220
2022-12-10 09:12

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg