Flash

BAN2

 

‘’Aucun secteur ne fonctionne normalement. Cet état des  choses devrait, en principe,  interpeller les acteurs politiques, en général, et la population,  en particulier. Jean-Marie Ingele Ifoto, Leader de la Dynamique pour la Démocratie au Congo, DDC en sigle,   encourage, désormais,  la population à une révolte citoyenne consistant à exiger des acteurs politiques,  d’être conscients  de leurs  devoirs,  au regard du mandat qui leur avait été confié.  Car, selon lui,  le peuple qui dispose de droits politiques peut, dans une société démocratique, s’impliquer dans les causes qu’il souhaite, lui-même,  défendre.

Fini l’éclipse 

Samedi 22 octobre 2022,  au Restaurant AZ, sur les hauteurs de Binza/Pigeon, Jean-Marie Ingele Ifoto, visiblement très audacieux,   est revenu sur l’agora  politique, après un temps  éclipse stratégique.

Il avait, dans son escarcelle, deux manches. D’abord, lancer un appel à la mobilisation générale pour la défense de la patrie. Puis, relancer les bases de la Dynamique pour la Démocratie au Congo pour faire face aux prochaines échéances électorales dont l’horizon, quoique  brumeux, semble se dessiner progressivement  vers la constitution d’un bloc compact contre toute tentative de glissement.

Une série de nouveaux membres

Ce jour-là, en effet, il a procédé à l’investiture de nouveaux membres nommés au  sein de l’Exécutif national et dans les organes dirigeants de la Dynamique pour la démocratie au Congo, DDC en sigle.

Il attend un  travail de qualité de la part  de nouveaux nominés en rapport avec la recrudescence la violence et l’évolution politique en RD. Congo.

Au sujet de la gestion du Chef de l’Etat,  Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, n’est ni un cuistre à la langue de bois, ni un simple passereau sur la scène politique. 

Plus que catégorique, il estime qu’aucun bilan positif  ne pourrait  être présenté au terme de cette  mandature, alors que sur  le plan sécuritaire, par exemple, les groupes rebelles continuent à sévir dans la partie Est du pays,  plus précisément, dans  le territoire de Bunagana, situé à la frontière avec l’Ouganda, continue à subir des menées subversives  des éléments du  M23.

Pour Ingele Ifoto,  ‘’le pays va très mal. Aucun secteur ne fonctionne normalement.

Cet état des  choses  devrait, en principe,  interpeller les acteurs politiques, en général, et la population en particulier’’.

C’est ainsi qu’il a encouragé la population à une révolte citoyenne  aux fins d’exiger des acteurs politiques, d’être  conscients de leurs  devoir,  au regard du mandat qui leur avait été confié. ‘’Car, le peuple qui dispose de droits politiques peut, dans une société démocratique, s’impliquer dans les causes qu’il souhaite défendre’’, a-t-il insisté. 

Vers un nouveau rayonnement

Ainsi, a-t-il recommandé aux  nouveaux membres des organes dirigeants du parti de tout mettre en œuvre pour assurer le rayonnement de la Dynamique pour la démocratie au Congo à travers ses valeurs cardinales :   le travail, la solidarité et la responsabilité. Voilà pourquoi, ils doivent  remplir convenablement les missions qui leur sont confiées dans le but de faire rayonner le parti.

Normalement, il  tient à consolider le lien avec la base pour prendre en considération ses préoccupations quotidiennes et favoriser des réflexions sur des questions plus fondamentales.
Enfin, pour engranger  de nouvelles    performances, lors des prochaines joutes électorales, il tient  à adapter les structures et objectifs de la DDC  à  l’évolution de la vie du pays.

LPM

Pin It

Statistiques

26534520
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9370
22397
157871
26188710
249340
690642
26534520

Your IP: 185.191.171.7
2022-12-10 08:12

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg