Flash

BAN2

 

Au total 30 étudiants ont été retenus et présentés hier à l’IFASIC pour le lancement d’une Master class dans la formation des journalistes spécialisés en culture et sport du 24 octobre au 5 novembre. Le comité national a été représenté par son Directeur Isidore Kwandja qui a totalisé, le samedi 22 octobre dernier, une année à la tête de cette institution chargée d’organiser les IXèmes  jeux de la francophonie en juillet 2023.

Dans un bref speech, Isidore Kwandja a rappelé aux heureux candidats qu’ils doivent être à la hauteur des espoirs placés en eux, en soulignant que la RDC n’a plus jamais organisé les événements de l’ampleur de cette édition des jeux de la Francophonie. Paris devra se déplacer à Kinshasa pour devenir le centre de gravité du monde. C’est l’occasion de faire découvrir au monde tout ce dont regorge de la RDC dans divers domaines. Et d’insister, cette image de la RDC devra être véhiculée par ces candidats retenus pour être formés comme journalistes spécialisés en culture et sport. 

Le recteur de l’IFASIC a été représenté à cette cérémonie par le secrétaire général chargé de la Recherche, Déogratias Namegabe Mwegekwa qui a indiqué, pour la circonstance, que cette activité est le fruit d’un partenariat conclu entre l’ambassade de France en République démocratique du Congo et l’IFASIC. Et de poursuivre que cette rencontre s’est inscrite dans un processus visant à engager les deux institutions dans la mise en œuvre effective de la formation des journalistes spécialisés en culture et sport.

Le prof Namegabe a en outre indiqué que : «Les profondes relations qui s’opèrent aujourd’hui, nous interpellent au plus haut niveau et nous projettent dans des défis majeurs auxquels nous devons faire face. C’est pourquoi, il est nécessaire de retrousser les manches pour arriver à nos objectifs, aplanir les obstacles entravant le développement et contribuer à l’essor de cette formation de journalistes».

L’IFASIC s’est engagé, sur ce, à assurer sa disponibilité et sa collaboration en tant que la première institution qui forme, non seulement les journalistes mais aussi et surtout, les spécialistes en communication sociale et des entreprises.

Contexte

Le secrétaire général académique, Arthur Yenga a, quant lui, situé le contexte de cette formation en rappelant qu’il s’agit d’un partenariat renouvelé entre l’Ambassade de France et l’IFASIC, avant de préciser que le financement de cette Master class s’inscrit dans ce cadre en souhaitant d’autres accords pérennes. C’est l’occasion pour le professeur Yenga de souligner que près 180 dossiers ont été réceptionnés pour cette formation. Seuls 30 candidats ont été retenus à raison de 15 pour le sport et 15 pour la culture. Cependant, a-t-il indiqué, parmi les candidats retenus pour le sport 6 pour le LMD.

L’objectif, a-t-il souligné, est de former les jeunes et faire éclore leurs talents en vue de mettre à la disposition de la société des professionnels.

Philippe Couve a saisi cette opportunité pour présenter les quatre formateurs dont deux Français venus du Groupe Samsa Africa réunissant les professionnels œuvrant dans RFI et deux Congolais parmi les enseignants de l’IFASIC. Ils sont répartis en deux pôles selon les deux thématiques retenues. Il a rappelé à l’assistance que l’information aujourd’hui n’est pas perçue de la même manière que le nouveau mode de communication. D’où, la nécessité de concilier les différentes approches.

Cette cérémonie de lancement qui a été retardée de plusieurs heures à cause de la pluie, s’est clôturée sous une pluie battante qui a arrosée la capitale toute la journée.

Emma Muntu

Pin It

Statistiques

26209239
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
7648
12881
20529
26029955
614701
703090
26209239

Your IP: 148.251.11.147
2022-11-28 08:25

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg