Flash

BAN2

 

 Créée en 2020, l'Agence Communication Intégrale "ACI" en sigle, outre le sondage d’opinion, est spécialisée, d’une manière générale, dans la Communication (Marketing, publicité, relations publiques). ‘‘Notre cinquième sondage est motivé par l'ambition de livrer au public les dix Ministres du Gouvernement Sama Lukonde les plus en vue, d’autant plus qu'il y a imminence du remaniement de l’Exécutif congolais’’. «Compte tenu de ses actions, quel est le meilleur Ministre du Gouvernement Sama Lukonde ?», telle est la question majeure de ce sondage d’opinions au moyen duquel nous a avons découvert, avec le concours de 1.200 personnes interrogées par téléphone, les dix Ministres les plus appréciés par l'opinion nationale. Les personnes interrogées se recrutent dans presque toutes les couches de la société congolaise.

A l’issue de notre sondage, dix noms ont été plébiscités par les répondants, à savoir (par ordre alphabétique) : Bussa Tongba Jean-Lucien, Liahu Ebwa Jean-Pierre, Loando Mboyo Guy, Mutombo Kiese Rose, Mwando Nsimba Christian, Muabilu Mbayu Mukala Pius, Muyaya Katembwe Patrick, Nsimba Matondo Modéro, Paluku Kahongia Julien et Sakombi Molendo Aimé.

Au regard de leurs actions sur le terrain, parmi les 45 ministres que comptent le Gouvernement Sama Lukonde, les dix personnalités les plus appréciées par les Congolais se présentent comme suit par ordre d’arrivée : 1- Patrick Muyaya Katembwe ; 2- Jean-Lucien Bussa Tongba ; 3- Pius Muabilu Mbayu Mukala ; 4- Guy Loando Mboyo ; 5- Aimé Molendo Sakombi ; 6- Modéro Nsimba Matondo ; 7- Christian Mwando Nsimba ; 8- Rose Mutombo Kiese ; 9- Julien Paluku Kahongya ; 10-Jean-Pierre Liahu Ebwa.

  1. Patrick Muyaya Katembwe

Très médiatique de par sa casquette de porte-parole du Gouvernement, ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe remporte la palme de bonnes opinions de notre sondage avec 16,5 % des suffrages, soit 198 personnes sondées. Ce jeune membre du gouvernement a attiré la sympathie des personnes interrogées avec la mise en place des dispositifs de redevabilité de l’action du Gouvernement à la population, au moyen de conférence de presse.

Les sondés lui reconnaissent le déploiement des efforts considérables qui ont permis à la RDC de reprendre l’initiative de sa communication qui n’existait plus, à cause des critiques acerbes dites «Congo bashing», faites par les médias étrangers contre ce pays. Dans son secteur, Patrck Muyaya a initié d’importantes réformes légales et structurelles pour améliorer l’environnement des pratiques professionnelles et moderniser les médias publics.

A son actif, il faut également retenir l’initiative de doter le Gouvernement et tous ses services d’une charte graphique commune et d’un portail numérique de la République.

  1. Jean-Lucien Bussa Tongba

Pointant en deuxième position de notre sondage, le ministre du commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa a recueilli 14,5 %, soit 174 réponses favorables de personnes sondées. En plus d'avoir le mérite d'œuvrer pour la protection et la promotion des entreprises congolaises et de relever l’économie nationale par des mesures incitatives, l'opinion lui reconnait surtout sa mesure de supprimer 67 prélèvements fiscaux arbitraires.

Les personnes interrogées lui attribuent aussi la paternité de plusieurs arrêtés ministériels qui ont bloqué l’entrée en RDC de certaines marchandises susceptibles de concurrencer les produits locaux. La remise sur orbite de l’Office Congolais de Contrôle dont les ressources humaines et financières n’étaient plus gérées conformément, aux normes de la bonne gouvernance fait également partie du mérite mis sur le compte de Jean-Lucien Bussa.

Les mêmes sondés soutiennent que le ministre du commerce extérieur a beaucoup contribué à l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents et cadres de son ministère.

  1. Pius Muabilu Mbayu Mukala

A la troisième marche du podium, le ministre de l’Urbanisme et Habitat Pius Muabila Mbayu Mukala s’en tire avec 11,5 % d’intentions favorables, soit 138 personnes interrogées sur les 1.200. Le plébiscite de Pius Muabilu par les Congolais sondés est consécutif à l’opération de récupération du patrimoine immobilier de l’Etat spolié par des tiers jadis réputés intouchables, initié par son ministère.

  1. Guy Loando

Avec 10,5 %, le ministre de l’Aménagement du Territoire Guy Loando se place en quatrième position de notre sondage. 126 Congolais interrogés, lui attribuent le mérite d’avoir donné un contour à son ministère, avec la création du Fonds National d’Aménagement du Territoire (Foanat) dont l’objectif est de mobiliser des ressources financières à travers des subventions, des ressources provenant des mécanismes de financement des accords multilatéraux, des produits d’exploitation, des dons, legs et levées des fonds.A l’actif de Guy Loando, les sondés ajoutent aussi la création de l’Agence Nationale d’Aménagement du Territoire (Anat) dont l’objectif principal est de promouvoir une économie compétitive, pour améliorer le niveau de vie des populations dans le respect de l’égalité des régions et de la préservation de l’environnement.

Les 126 sondés lui reconnaissent également l’amélioration de conditions de travail des agents et cadres de l’administration du ministère de l’Aménagement du Territoire concrétisée par plusieurs réalisations au sein de ce ministère. Philanthrope, Guy Loando est très apprécié par les Congolais grâce à ses actions humanitaires faites sur une grande partie du territoire national.

Il faut également noter que Guy Loando est l'initiateur de la loi sur la recherche scientifique et l'innovation technologique, en examen à l'Assemblée nationale.

  1. Sakombi Molendo Aimé

La cinquième place revient au ministre des Affaires foncières Aimé Sakombi Molendo, avec 9,5 %, soit 114 répondants en sa faveur. Les réformes et autres mesures administratives qu’il a eu à entreprendre dans le domaine foncier sont à l’origine de son plébiscite, d’autant plus qu’elles ont sensiblement amélioré l’efficacité de l’administration ainsi que la qualité des services rendus aux citoyens et aux entreprises par le ministère des Affaires foncières.

Les mêmes réformes et mesures administratives ont également amélioré le climat des affaires avec la bancarisation de toutes les transactions foncières, ont soutenu ceux qui ont choisi Sakombi Molendo comme l’un des meilleurs ministres

  1. Modero Nsimba Matondo

L’organisation de la «semaine congolaise du tourisme» à Kolwezi en octobre 2021, a marqué les esprits des Congolais, surtout qu’avec ses assises, le ministre du Tourisme Modero Nsimba a surpris plus d’une personne dans sa nouvelle dimension de vendre l’image positive et touristique du Congo. Ce qui lui vaut la sixième place dans notre sondage avec 9 %, soit 108 répondants à son actif.

  1. Christian Mwando Nsimba

Piloté par le ministre du Plan, le programme de développement de 145 territoires qui prévoit notamment la construction des routes de desserte agricole, l'aménagement des centres de santé et des stations d’adduction en eau potable, a séduit plus d’un Congolais. Conséquence : 8 % des sondés, soit 96 personnes interrogées portent leur dévolu sur le ministre du Plan Christian Mwando qui vient en septième position de notre sondage.

  1. Rose Mutombo Kiese

Il est rare d’entendre parler de l’augmentation de salaires, encore moins celle de primes dans l’administration publique. Mais la ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde de Sceaux Rose Mutombo Kiese a fait exception en arrachant l’augmentation de la prime des agents et cadres de son ministère.

Cette augmentation de la prime, attendue depuis plus 12 ans, n’a pas échappé aux 1.200 personnes interrogées dont 90 d’entre elles, soit 7,5 % ont exprimé une option favorable à l’égard de Rose Mutombo Kiese, la plaçant ainsi à la huitième position de notre sondage.

  1. Julien Paluku

Les 84 personnes, soit 7 % qui ont opté pour Julien Paluku en le positionnant à la neuvième place de notre sondage, soutiennent que l’actuel ministre de l’Industrie a doté le pays du Plan Directeur d'Industrialisation. Il a également relancé plusieurs industries et a construit des écoles et des routes sur financement du Fonds de Promotion Industrielle (Fpi).

Les mêmes personnes interrogées, mettent à l’actif de Julien Paluku, la création d'un centre d’excellence spécialisé dans la formation et la recherche en chimie et technologie des batteries où les Congolais bénéficient d’une formation gratuite.

  1. Jean-Pierre Lihau

Les 72 répondants, soit 6 % qui ont plébiscité le vice-premier ministre et ministre de la Fonction publique Jean Pierre Lihau au point d’obtenir la dixième place de notre sondage, lui reconnaissent l’initiation de plusieurs projets de réformes salutaires, notamment pour les anciens retraités et rentiers civils. En tout cas, les contrôles qu'il a initiés pour maîtriser les effectifs de fonctionnaires de l'Etat, en éliminant pratiquement près de la moitié des fictifs, ont été sincèrement appréciés par l'opinion.

La réforme qu'il a orchestrée a permis de démanteler ce "carré minier" où nombre de ses prédécesseurs ont dû "puiser" impunément sur les doublons, les veufs et veuves, les cumulards, etc., pendant des décennies. On lui reconnait également la sensibilisation des Congolais sur la réforme de l’administration publique ainsi que le redressement de l’administration publique congolaise.

Guy Kassongo Kilembwe

Administrateur Délégué

Pin It

Statistiques

26461561
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9527
18804
84912
26188710
176381
690642
26461561

Your IP: 80.211.170.172
2022-12-07 10:58

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg