Flash

BAN2

 

Ça bouge de partout au regard des enjeux de l’heure. Les leaders politiques congolais ont compris qu’il faut une certaine pression pour pouvoir convaincre les décideurs du monde. Il est impérieux que les acteurs politiques donnent leur version des faits sur différentes questions. Raison pour laquelle, deux poids lourds de la politique congolaise à savoir : Martin Fayulu pour le compte de l’Ecidé et Bruno Tshibala pour son UDPS ont choisi pour le premier de se rendre en Amérique et pour le second en Europe.

 « Le président élu » est arrivé au Canada depuis le dimanche 25 septembre vers minuit. Il devra rencontrer les autorités canadiennes avant de conférer avec la diaspora congolaise. Pour Martin Fayulu, les puissances internationales doivent prendre à bras le corps le problème de l’insécurité à l’Est. « L’objet de ma visite au Canada, c'est de faire savoir aux autorités américaines ce qui se passe au Congo. Et aussi faire savoir aux Congolaises et congolais la même chose. Ce qui se passe au Congo c’est l’insécurité totale », a-t-il insisté.

En ce qui concerne les élections, le candidat malheureux à la présidentielle de 2018 craint également que les élections présidentielles et législatives qui s’annoncent en 2023, ne soient truquées si rien n’est fait. «Il y a un processus électoral en cours qui, si on ne fait pas attention, il sera encore truqué», a-t-il avisé avant d’ajouter : «S’il n’y a pas d’élections crédibles, s’il n’y a pas des leaders légitimes, c'est-à-dire choisis par le peuple, avec des institutions émanant desdites élections, il faut oublier le Congo».

Cette tournée du président de l’Ecidé a débuté aux États-Unis, à Washington où il a parcouru quelques états américains notamment, Virginie, Wisconsin et Washington pour promouvoir sa vision politique qui prône l’unité des Congolais.

Tshibala à Paris

L'ancien premier ministre Bruno Tshibala a, quant à lui, mis cap vers l’Europe. Le président de cette aile de l’UDPS a débuté son périple depuis mardi dernier par Paris. Il est prévu qu’il se rende en Belgique, en Espagne et en Grande-Bretagne.

Il devra prendre contact avec des dirigeants européens en vue de mobiliser ces partenaires de la RDC contre l'agression dont elle victime de la part du Rwanda à travers le M23, mais aussi sur les futures joutes électorales.

Emma Muntu

Pin It

Statistiques

26459993
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
7959
18804
83344
26188710
174813
690642
26459993

Your IP: 44.197.198.214
2022-12-07 09:27

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg