Flash

BAN2

 

Tribune

*Le Gouvernement congolais doit agir de manière décisive contre les responsables des violences inter-communautaires de Kwamouth.

La situation politico-sociale n’est pas pour autant idyllique dans le territoire de Kwamouth situé dans la province de Maï-Ndombe. Ce qui se passe dans cette contrée du pays, c’est comme si l’on assiste à une véritable hécatombe préméditée de Kwamouth. La présence de l’Etat,  dans ses fonctions régaliennes,  sur laquelle les espoirs d’un monde plus humain et paisible sont aujourd’hui fondés ne ressemble qu’à un cul-de-sac.

Face à une telle résignation de l’Etat, nous ne devons pas demeurer dans une passivité stérile, au contraire révolutionner le statu quo. La mission dévolue à tous les fils Teke  est celle d’agir en scrutant les voies et moyens susceptibles conduisant à des solutions pérennes. Il est intéressant que les attentes des Teke  restent fortes et le seront davantage auprès des fils Teke  qui ont une renommée internationale afin de dénoncer le silence des autorités congolaises et les massacres perpétrés avec leurs dégâts collatéraux des déplacés internes.

Ces éminentes personnalités Teke  sont nombreuses à l’instar de l’ambassadeur Dr Jean Paul Moka (Prince Teke), même si le pouvoir en place préfère l’ignorer. Grâce au Feu président Omar Bongo, certains leaders politiques congolais ont été adoubés par Mobutu.

Des personnalités issues de l’ethnie Teke  ont occupé et occupent des fonctions importantes au Gabon, au Congo Brazzaville  puisque dans l’histoire Teke, l’essentiel de la population Teke  est repartie au sud, nord et centre de la République du Congo, à l’ouest de la Rdc et au sud-est du Gabon.

Au Congo Brazzaville, Florent Ntsiba que j’ai connu lors de l’exercice de mes fonctions de professeur est Teke.

Actuellement,  Florent Ntsiba est Ministre d’Etat et Directeur du cabinet du Chef de l’Etat.

Ngouonimba Rodrigue Josué est Ministre au Congo Brazzaville sans oublier Ngouonimba Nzari Simon Pierre, ancien sénateur tandis qu’au Gabon, l’actuel président Ali Bongo est Téké y compris Patience Dabany, Jean Marie Adzé. Les Bateke  sont la population du Congo, du Gabon, de la Rdc, voire de l’Afrique dont le nom est le mieux connu, en même temps que celui de leur chef MAKOKO. Géographiquement, les Teke  ont occupé une place importante dans l’histoire politique de l’Afrique centrale: quelque  300.000 kilomètres carrés dont 80.000 dans la seule République du Congo(Brazzaville).

Notre objectif présent est celui de nuancer la vision simpliste de ces violences inter-communautaires opposant Teke  et Yaka.  

Sinon,  ce cadre d’analyse ne fera pas justice aux oligarques qui instrumentalisent des criminels de ces conflits intercommunautaires.

Il faut préalablement reconnaître que tous ces événements sont dus à la faiblesse des fondements de l’Etat Nation sur lesquels repose la légitimité. La détention de droits sur la terre et le pouvoir d’attribuer des droits sur la terre sont du ressort des autorités foncières locales et non aux chefs coutumiers. L’Etat doit identifier et cartographier l’ensemble des terres pour éviter des conflits. C’est dans cette optique la décentralisation à travers une territorialité efficiente est la voie par excellence de recréer le lien entre pouvoir politique et pouvoirs traditionnels.

Il ne s’agit pas seulement de décentraliser l’Administration, mais surtout la gestion politique et la construction de la citoyenneté. In fine,  l’Etat doit s’arroger le droit d’affecter des terres déjà occupées arbitrairement. Dans le contexte actuel, le choix des politiques foncières apparaît primordial sur le système d’autorité étatique.

De même, la gestion des terres agricoles sont dévolues à l’Etat. Pour remédier à des situations imprévisibles, l’Etat doit déployer pour le moment des forces de police afin de stabiliser la situation, décréter un cessez-le-feu humanitaire pour permettre le déploiement des ONG. Il faut que justice soit faite puisque des centaines de personnes ont été tuées, des cases brûlées.

Sans justice,  pas de paix durable !

A tous les Teke, consolidons nos efforts pour que toutes ces ignominies ne se banalisent pas dans le territoire de Kwamouth ou ailleurs dans la République démocratique du Congo.

25/09/2022

Professeur  Florent  Gabati

José Former Cabinet Director

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pin It

Statistiques

26266284
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
2251
30254
77574
26029955
671746
703090
26266284

Your IP: 64.124.8.27
2022-11-30 01:44

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg