Flash

BAN2

 

Nommé le 3 septembre dernier par ordonnance présidentielle, Amisi Makutano, nouveau président du conseil d’administration de l’office de gestion du fret multimodal (OGEFREM) a officiellement pris ses fonctions jeudi 15 septembre 2022. C’était à l’occasion de la cérémonie de remise- reprise entre l’ancien PCA et le nouveau tenue à l’immeuble Botour à Kinshasa, dans la commune de la Gombe, en présence du ministre des transports et voies de communication, Chérubin Okende.

Dans son mot à l’occasion de sa prise du bâton de commandement, le nouveau PCA a remercié le Président de la République pour le choix porté sur sa personne, avant d’affirmer la lourde tâche qui l’attend et plusieurs défis à relever. Ainsi, il considère que son avènement va s’inscrire dans les missions  légales et règlementaires pour la préservation du patrimoine de l’Office, la motivation de  son capital humain et la participation au prestige national.

Pour parvenir à cet objet ‘’social’’, il souligne que sous sa houlette, le Conseil d’Administration se voudra un organe rassembleur, travaillant pour l’unité au sein de l’OGEFREM afin d’offrir aux cadres et agents un contenu professionnel digne de leurs rêves, garantissant la gestion de carrière responsable et juste  pour tous.

Poursuivant son élan, il a tenu à éclaircir sur la droiture et la loyauté au sein de l’OGEFREM. «La justice distributive sera tout au long de notre mandat un principe d’orientation et non un slogan vide, autant que l’égalité de tous devant le service public, notre cheval de bataille. C’est autant dire que la discipline et le respect de la hiérarchie sont également des obligations légales pour tous les cadres et agents », a-t-il affirmé.

Face aux innombrables défis qui submergent cette entreprise de l’Etat pourtant indispensable pour le pays, il a précisé que ‘’le Conseil d’Administration de l’OGEFREM jouera un rôle sensibilisateur de la Direction Générale dans les grandes orientations afin de concrétiser les projets phares, de prendre les nouvelles options pour les partenariats techniques afin de répondre aux missions légales’’.

Pour ce faire, les priorités, dit le PCA, ‘’doivent être affichées sans réserve par la Direction Générale en ce qui concerne la prise de contact et le renouvellement des contrats à termes des mandataires, les actions relatives à la facilitation et assistance aux chargeurs, l’érection des plates-formes multimodales et l’amélioration des instruments de traçabilité du fret congolais, l’effectivité des représentations de l’OGEFREM non opérationnelles dans  plusieurs pays, la redynamisation des projets de Ports secs et aires de repos, notamment  Kasumbalesa, Kalamba Mbuji, Dilolo, Ishasa, Kasindi, etc.’’

Avant de clore son propos, Amisi Makutano a lancé un message d’éveil de consciences des agents et cadres de l’OGEFREM, pour le rayonnement et le renouveau. « Je vais finir mon propos par un massage de patriotisme technique aux cadres et agents  pour aiguiser la conscience professionnelle, œuvrer pour la paix sociale afin de mériter  davantage la confiance du Conseil.  C’est pour vous un test grandeur nature et un moyen pour démentir toutes les allégations  faisant de l’OGEFREM un bastion de résistance politique à connotation tribale. Je crois  que les circonstances ont changé et cela en même temps que les habitudes », a lancé le PCA, qui a de même ajouté que les résultats à obtenir passent par l’implication et détermination à l’image de l’Evangile selon de tout le personnel de l’OGEFREM.

Fidel Songo

Pin It

Statistiques

24965420
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
20351
22787
43138
24766587
73972
682697
24965420

Your IP: 18.208.187.128
2022-10-03 21:59

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg