Flash

BAN2

 

Le leader de l’Ecide, Martin Fayulu, s’est envolé  hier mardi 13 septembre pour les Etats-Unis d’Amérique dans le cadre d’une tournée américaine. Il débute son périple par Washington, siège des institutions fédérales. Il est prévu à cette phase de la visite de l’opposant congolais dans le pays de l’Oncle Sam, des contacts politiques avec les officiels du Département d’Etat et des autres institutions américaines. L’agenda du «Commandant du peuple» prévoit également des contacts avec les lobbies américains.

Fayulu doit avoir tiré les leçons de 2018. Il tient à obtenir auprès des membres du Congrès et l’Administration Biden un suivi du processus électoral en RDC. Il nous revient d’apprendre, à ce propos, que le lobbyiste américain Jeffrey Smith prendrait part à l’organisation de ce périple américain dans le cadre du contrat avec Vanguard Africa qui gère pour 7.000 dollars par mois, une «campagne indépendante, libre et équitable» en RDC. Sa société est un sous-traitant de Future Pact, qui représente Fayulu pour 17.500 dollars mensuels jusqu’en décembre 2023

L’appui de lobbies compte pour faire bonne image d’un candidat. Ils ont accès à différentes strates de la politique américaine et influent pour la suite des événements. Les Congolais de la diaspora ne vont pas manquer au rendez-vous. Ils seront reçus par «le président élu» pour lui présenter leurs désidératas mais surtout lui réaffirmer son soutien pour le prochain joug électoral en RDC. L’enjeu est de taille. Le succès de cette tournée déterminera la suite des événements pour l’ancien candidat de Lamuka. 

Les USA comptent parmi les partenaires financiers du processus électoral en République démocratique du Congo. Il est absurde de les méconnaitre alors que la RDC se prépare aux nouvelles élections en 2023. Washington qui tient à la réalisation du cycle électoral, suit de près l’évolution de ce processus.

Pour preuve, la présence régulière des émissaires du Département d’Etat. Le dernier en date se trouve être le Coordonnateur spécial de la Maison Blanche pour le partenariat aux infrastructures et investissements globaux, Amos Hochstein. Il a salué les efforts entrepris par Félix Tshisekedi notamment, dans les domaines de la liberté d’expression et les droits des travailleurs pour un bon salaire avant d’évoquer le partenariat aux infrastructures et investissements globaux.

Emma Muntu

Pin It

Statistiques

25000215
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1643
21290
77933
24766587
108767
682697
25000215

Your IP: 66.249.70.187
2022-10-06 01:37

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg