Flash

BAN2

 

Le Mouvement de Solidarité pour le Changement est un des partis politiques majeurs qui milite pour la stabilité sociale, politique et économique de la République démocratique du Congo. Et, pourtant, depuis deux décennies, sa partie Est, Nord-Kivu et Ituri particulièrement, est victime d’incursions récurrentes d’armées étrangères. Estampillés de labels de mouvements rebelles internes, soutenus par le Rwanda et l’Ouganda, ces derniers présentent des revendications purement politiques ou identitaires. Des camouflages qui leur permettent de semer la terreur. Ces forces négatives procèdent par des tueries, des enlèvements et autres barbaries aux fins de procéder au pillage des ressources naturelles et de tenter de réaliser leur plan de balkanisation du territoire congolais. Conscient de cette situation plus que préoccupante, l’Autorité Morale du MSC, Laurent Batumona, a mis en œuvre des croisades d’armement patriotique et politique pour sensibiliser le peuple congolais à soutenir le Président de la République et les Fardc. Il a invité les jeunes à s’enrôler dans l’armée et la Police pour sauver le pays. Il a rassuré les congolais de l’organisation prochaine des élections. Laurent Batumona n’a pas dérogé dans son message de parler de la situation sociale de l’heure et appelle au soutien pour venir à bout des imposteurs.

C’est un meeting des vérités et clarifications que l’Autorité Morale du MSC, Laurent Batumona, a tenu, suite à l’invitation de Didier Mpambia, président Interfédéral du MSC Lukunga à un tournant décisif de mettre fin à l’agression et la rébellion. Laurent Batumona a eu le temps, devant une marmaille de combattants mobilisés, de faire un état des lieux des efforts du Président Félix Tshisekedi et des Fardc pour constater qu’il faut appeler les jeunes à renforcer les rangs des Fardc par un enrôlement massif au sein des forces combattantes.  

En effet, l’enchaînement cohérent du déploiement des croisades d’armement patriotique et politique fait naître plusieurs faits et gestes, notamment :  appels aux soutiens indéfectibles au Chef suprême des Fardc, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, aux soutiens des forces combattantes des Fardc qui défendent le territoire national dans l’Est de la RDC, à l’enrôlement des jeunes à servir sous le drapeau, à l’enrôlement massif lors de la campagne qui sera lancée par la Ceni pour l’obtention de la carte d’identité et d’électeur, sont intervenus le samedi 10 septembre dernier lors d’un meeting des vérités et de clarification  au stade La Cour dans le district de la Lukunga dans la commune de Ngaliema.

Le Président Interfédéral du MSC/Lukunga, Didier M’Pambia, a mobilisé une foule impressionnante de sa base pour la faire bénéficier le message de l’engagement du MSC à mettre fin aux agressions récurrentes des rebelles dans l’Est de la RDC.

Dans son adresse, Laurent Batumona a commencé par circonscrire le cadre de son meeting. ‘’ Les croisades d’armement patriotique et politique que le MSC a lancé il y a deux mois vont permettre de mettre fin aux pillages de nos ressources naturelles par les pays voisins sous le label du groupe rebelle de M23 et ramener la paix, la sécurité et le développement en RDC. C’est pourquoi, nous lançons des appels aux jeunes, filles et garçons, à s’enrôler dans l’armée et la police pour défendre notre pays’’. Il a fait savoir que les bureaux du MSC a ouvert des registres pour que les jeunes se fassent inscrire et les listes seront transmises aux responsables des Fardc pour rajeunir les rangs et accroitre l’efficacité des commandements et des troupes. Après avoir lancé cette vaste campagne de recrutement des jeunes dans l’armée pour répondre aux exigences fondamentales, Laurent Batumona a expliqué qu’elle va s’étendre en province.

Ces  appels, insiste-t-il, ont pour but d’appuyer les efforts du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi dans divers domaines, surtout celui des infrastructures routières dans toutes les provinces, de la formation dans les secteurs de la défense et de la sécurité. Aussi, il a évoqué des mécanismes d’échange et de développement social et économique pour lutter contre la pauvreté des populations. A ce point, il a fait comprendre que la vie chère que la population affronte actuellement est en grande partie due à la guerre entre l’Ukraine et la Russie. ‘’La vie chère est presque globale sur la planète. La guerre entre l’Ukraine et la Russie ne permet pas la bonne administration des affaires. Les bateaux qui transportent les marchandises n’assurent plus une bonne rotation. C’est pourquoi, il y a rareté des produits vivriers et autres comme les carburants sur le marché, ce qui accélère la hausse de prix’’. C’est à ce point que Laurent Batumona a recommandé au Gouvernement de réhabiliter toutes les usines qui sont en arrêt pour permettre d’engager les jeunes au travail, et permettre la relance de la production locale. ‘’C’est pourquoi, le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi est au front diplomatique pour enlever le brouillard sur le plan social’’, a prévenu le Président du MSC.

Au chapitre des élections, Laurent Batumona a, dans son meeting de vérité et de clarification, présenté les efforts du gouvernement en cours pour la tenue des élections en RDC.  Le mensonge vient par l’ascenseur mais la vérité par les escaliers, dit un adage, que l’Autorité Morale du MSC a emprunté pour que les combattantes et combattants de son parti palpent cette sagesse. ‘’La Ceni va lancer bientôt l’opération de livraison de la carte d’identité et d’électeur pour rassurer que les élections se tiendront en 2023. ‘’Faites-vous enrôler massivement pour donner une majorité parlementaire à offrir à Félix Tshisekedi, l’unique candidat présidentiel pour le MSC en 2023. Il ajouté qu’il faut aussi voter le moment venu, tous les candidats de qualité du ‘‘MSC qui sont dans votre circonscription électorale de la Lukunga’’.  Il a appelé à la vigilance de la population de suivre le travail que fait la Ceni pour que le MSC ne soit surpris dans l’organisation des élections en 2023, a-t-il soutenu.

Le Président Batumona a salué l’organisation impeccable du meeting assuré par Didier M’Pambia, Président Interfédéral du MSC à la Lukunga. Une mobilisation qui a rassuré plus d’un sympathisant du MSC de son électorat. A cette occasion, Batumona a présenté toutes les délégations de haut rang venues des 26 provinces. Il a confirmé le caractère national de son Parti, le MSC, pour lancer un défi à ses détracteurs en perte de vitesse qui ont accusé ce parti de tribal.

La Pros.

Pin It

Statistiques

24999196
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
624
21290
76914
24766587
107748
682697
24999196

Your IP: 66.249.70.183
2022-10-06 00:03

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg