Flash

BAN2

 

Dans le souci de se conformer aux clauses des contrats qui lient l’Ogefrem à ses mandataires externes, le Directeur Général ad intérim de cet établissement public, Phillipe Kiyimpu Ki-Nioso,  a convoqué une rencontre du 5 au 7 septembre courant, en vue d’évaluer les activités de leur collaboration.  Une série d’échanges se sont tenues sur les clauses de leurs contrats axés sur l’entrée et la sortie des marchandises en RDC. Mais aussi sur la clarification et la certification de tous les documents émis par ces services afin d’assurer la sécurité des revenus du Trésor public. 

Cette séance entre en vigueur suite à un appel fait par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, qui les a exhortés à joindre leurs efforts, ce qui justifie cette profonde évaluation avec ces mandataires à l’étranger ainsi que dans les provinces.  Autour des échanges à caractère technique, juridique, financier et sur le respect contractuel, les participants ont respectivement évalué l’ensemble l’évolution de leur collaboration avec l’Ogefrem.

A l’ordre du jour, les mandataires de K-Polygone se sont dits satisfaits du travail  réalisé par les agents où leurs services sont déployés en RDC. Sur ce, ils ont fait savoir l’évolution de nombreuses campagnes faites auprès des chargeurs, commerçants et transporteurs sur l’importance de la détention des documents qui attestent leurs opérations.

En outre, ils ont aussi soulevé, lors des échanges, quelques difficultés dans l’exercice de l’attribution de leurs mandants et ont donné la cartographie de la réalité sur terrain dans certains territoires, afin que cela soit amélioré.

Conformément à la recommandation issue de la réunion faite en décembre 2021, le superviseur du jour a rappelé la clause qui interdit le fait de saisir les marchandises au niveau des frontières entre mandataires, en vue d’éviter les conflits de compétences.

Sur le plan contractuel, il a fait savoir qu’il a été constaté que certains mandataires couvrent 43% des zones qui ne leurs sont pas attribuées, d’après le rapport de la tour de contrôle. Raison pour laquelle, il leur a demandé de revoir leurs limites de sorte à couvrir uniquement les zones qui leur ont été référées.

Par ailleurs, il leur a demandé de respecter les prescriptions de leurs mandats, et de se conformer aux clauses telles que conclues avec l’Ogefrem afin que leur collaboration continue et contribue au bon fonctionnement  du suivi des marchandises dans différentes zones.

Niclette Ngoie  

Pin It

Statistiques

24907889
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
16441
18655
141302
24594961
16441
682697
24907889

Your IP: 66.249.64.243
2022-10-01 11:28

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg