Flash

BAN2

 

*Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC) du 10 octobre 2008 au 6 mars 2012, Adolphe Muzito  se hisse au troisième rang des personnalités politiques préférées des Congolais, selon les résultats du dernier   sondage réalisé par le Groupe d’étude sur le Congo (GEC) de l’Université de New York, le Bureau d’études, de recherche et de consulting international (Berci) et l’Institut de recherche Ebuteli.
Réalisée du 25 février au 7 juin 2022 auprès de 5512 personnes âgées de 18 ans et plus, cette enquête d’opinion nationale traduit la position du peuple congolais sur les personnalités politiques et de la société civile, à l’approche des élections générales.
Selon les résultats publiés, le leader de Nouvel Elan vient en troisième position avec 38% d’opinion favorable, derrière Moïse Katumbi (44%) et Martin Fayulu (42%). « Ce score se justifie par le fait que Katumbi et Fayulu ont lancé des descentes dans les provinces, ils ont été en contact avec le peuple, ce que Muzito n’a pas encore fait depuis la campagne électorale de 2018. Les données pourraient être bouleversées si l’ancien Premier ministre lance aussi sa tournée », commente un acteur de la société.
La liste est clôturée notamment,  par Jean-Pierre Bemba (36,2%), Modeste Bahati Lukwebo (30%), Vital Kamerhe (29%), Augustin Kabuya (26,7%), Joseph Kabila (26,2%), Christophe Mboso (22,8%) et Jean-Marc Kabund (21,3%).
Par ailleurs,  sur le podium des personnalités de la société civile, il y a le prix Nobel de la paix, Denis Mukwege (52,6%) et l’archevêque métropolitain de Kinshasa, Fridolin Ambongo (48,8%).
« Les Congolais sont également optimistes quant au rôle de la société civile et des mouvements sociaux : 52 % disent qu’ils peuvent promouvoir la bonne gouvernance ; bien que 41 % les déclarent dépendantes des partis politiques ou du gouvernement (42 %), ou encore des intérêts étrangers (39 %). Et concernant plus spécifiquement,  les confessions religieuses, plus de 57 % des Congolais affirment leur faire « plutôt confiance » (38,2 %), voire « très confiance » (18,9 %) », révèle ce même    sondage.
Les résultats révèlent aussi que, 85 % des Congolais suggèrent à l’Etat de garantir le droit de vote, la liberté de culte et de croyance (84 %), de création culturelle et artistique (82 %), de se constituer en syndicats (78 %), la liberté de pensée et d’expression (77 %) et de rassemblement ou de manifestation pacifique (74 %).
Source : Sondage GEC, Berci & Ebuteli
Pin It

Statistiques

24901462
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10014
18655
134875
24594961
10014
682697
24901462

Your IP: 135.181.138.9
2022-10-01 10:12

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg