Flash

BAN2

 

 C’est sous une bonne note que s’est clôturée la 23ème session de la Commission des Forêts et de la Faune Sauvage pour l’Afrique (CFFSA-23) tenue pendant 4 jours et lancée depuis lundi 22 août par  la Vice-première ministre, Ministre de l’Environnement et Développement Durable, Eve Bazaiba. Au cours de cette activité, plusieurs pays d’Afrique se sont joints à la RDC afin de discuter sur le renforcement de la résilience et la relance après les situations de crises et les menaces ainsi que du rôle des forêts et de la faune sauvage".

Parallèlement, les travaux conjoints qui coïncident  avec la 7ème semaine ont été présidés par la RDC et les trois vice-présidents dont la Tanzanie, le Zimbabwe et le Sénégal, et un rapporteur de la République centrafricaine. Lesdits travaux  ont accouché des recommandations faites et adoptés par les pays membres de cette commission sur base d’un rapport.

Cette série de travaux  clôturés par Marie-José Bunsana, conseillère administrative au ministère de l'Environnement, représentant la VPM de l'Environnement, elle a exprimé le privilège qu'a la RDC d’abriter ces assises et d’en être à la Présidence pour un mandant de deux ans. Tout en remerciant tous les participants et les invités de marque, elle a aussi adressé des remerciements à la FAO, qui les accompagne dans toutes leurs initiatives louables.

Pour sa part, José Ilanga, Directeur général de la FAO en charge des forêts, a reconnu l’implication totale des institutions de l’État dont principalement le ministère de l’Environnement et Développement Durable. Face aux questions liées aux forêts et à la faune sauvage, il a affirmé que la tenue de ces assisses ont constitué une assurance pour la RDC, car elle a capitalisé toutes les résolutions prises afin que cela garantisse la relève de l’Afrique. Pour ce faire, cette réussite fera d’elle un modèle d'initiatives en matière de la gestion durable des forêts et de la biodiversité".

Au cœur de ces résolutions, José Ilanga a indiqué que la RDC va consolider ces assurances étant donné qu'elle est co-organisateur de la prochaine session sur le changement climatique. Hormis cela, elle s’est engagée à prendre une part active dans l’organisation de la conférence des Nations Unies sur la biodiversité dans les prochains jours.

Dans cette même lancée, le Directeur adjoint de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en charge des forêts, Ewald Rametsteiner, a confié qu’au cours de ces travaux axés sur la forêt et la faune d'Afrique, ils ont pu identifier ce qu’il faut rebâtir et avec de nouvelles stratégies afin d’assurer le bien-être de population, y compris leur développement.

Il a été décidé, entre autres, de l'organisation de la prochaine session en Tanzanie.

Niclette Ngoie

Pin It

Statistiques

24999321
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
749
21290
77039
24766587
107873
682697
24999321

Your IP: 3.238.49.228
2022-10-06 00:19

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg