«L’exercice républicain et patriotique auquel nous sommes tous appelés, chacun en ce qui le concerne, est de se mettre à l’orbite en vue d’organiser des relations économiques transfrontalières, de manière à contribuer efficacement à la croissance économique et créer des conditions de développement économique de notre pays pour le bien-être de la population dans son ensemble, tel que voulu par Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, Chef de l’Etat, qui veut à tout prix inscrire notre pays dans la dynamique d'intégration régionale afin que la République Démocratique Congo reprenne sa place de Leader régional en matière de commerce ». Tels sont les propos tenus par Jean-Lucien Bussa Tongba, Ministre du Commerce Extérieur, à la cérémonie d’inauguration des infrastructures frontalières de Kasindi et de Ruzizi I, ce mercredi 24 août 2022 à Bukavu, Chef-lieu de la province du Sud-Kivu. Cette inauguration est relative à la mise en œuvre du Projet de Facilitation du Commerce dans la Région des Grands-Lacs (PFCGL), pactée lors de la signature d’un Accord de financement à hauteur de 34 millions de dollars américains entre le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et l’Association Internationale pour le Développement (IDA) du Groupe de la Banque Mondiale, en 2015.

Allocution de Son Excellence Monsieur le Ministre du Commerce Extérieur relative à l’inauguration  des infrastructures frontalières de Kasindi et de Ruzizi i 

(Bukavu, le 24 août 2022)

  • Honorable Sénateur ;
  • Honorable Président de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu ;
  • Mesdames et Messieurs les membres du Bureau de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu ;
  • Honorables députés provinciaux ;
  • Monsieur le Gouverneur de la Province du Sud-Kivu ;
  • Monsieur le Gouverneur Militaire de la Province du Nord-Kivu ici représenté par le Vice-Gouverneur ;
  • Mesdames et Messieurs les membres du Conseil Provincial de Sécurité ;
  • Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement Provincial du Nord et du Sud-Kivu ;
  • Monsieur le Maire de la Ville ;
  • Messieurs les Directeurs et Coordonnateurs Provinciaux de la DGDA, de l’OCC, de la DGM, du PNHF et du SQAV ;
  • Messieurs les Chefs de Division provinciale du Commerce Extérieur du Nord et du Sud-Kivu ;
  • Monsieur le Président Provincial de la FEC/Sud-Kivu ;
  • Monsieur le Coordonnateur National des Associations des Commerçants Transfrontaliers ;
  • Madame le Président des Associations des Commerçants transfrontaliers du Sud-Kivu ;
  • Mesdames et Messieurs à vos titres et qualités respectifs ;

C’est pour moi un réel plaisir d’être parmi vous et de prendre parole à cette cérémonie d’inauguration des infrastructures frontalières à la fois de Kasindi et de Ruzizi I, situées respectivement dans le Territoire Beni, Province du Nord-Kivu et dans la Ville de Bukavu, Province du Sud-Kivu qui nous accueille.

Je voudrai de prime abord rendre un hommage vibrant à Son Excellence Monsieur Félix- Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République, Chef de l’Etat qui nous a engagé depuis son accession au pouvoir à faire du commerce l’un des leviers de la croissance économique.

Pour ce faire, le Gouvernement, de la République conduit par son Excellence Monsieur Jean Michel SAMA LUKONDE KYENGE, Premier Ministre, Chef du Gouvernement que je félicite en passant pour sa détermination implémenter de manière efficace la vision du chef de l’Etat, a reçu de ce dernier l’assignation de construire les postes frontaliers à arrêt unique dans les frontières de la RDC. 

Mesdames et Messieurs, distingués invités ;

Permettez-moi de m’acquitter d’un agréable devoir, celui de vous remercier pour votre présence, témoignant ainsi de l’importance et l’intérêt que chacun de nous accorde à la facilitation et à la fluidité du commerce transfrontalier entre la RDC et les pays limitrophes.

Je saisis également cette opportunité pour dire mes remerciements à Messieurs le Gouverneur Militaire de la Province du Nord-Kivu ici représenté par le Vice-Gouverneur et le Gouverneur du Sud-Kivu pour leur accueil combien chaleureux réservé à ma personne et toute ma délégation.

Mes remerciements et reconnaissances vont également à l’endroit de l’Association Internationale pour le Développement (IDA) du Groupe de la Banque Mondiale, partenaire traditionnel de la RDC, pour avoir financé la mise en œuvre du Projet de Facilitation du Commerce dans la Région des Grands-Lacs (PFCGL).

En cette période de vacance parlementaire, je salue la présence de l’Honorable Sénateur Stéphane MIRUHO MUGOROZI ainsi que celle des Députés provinciaux présents à cette cérémonie. Ce qui témoigne de l’intérêt qu’ils portent à ce projet de modernisation des infrastructures frontalières devenue réalité.

Mesdames et Messieurs, distingués invités ;

J’ai été chargé par le Premier Ministre Chef du Gouvernement pour venir, inaugurer les infrastructures frontalières de Kasindi et de Ruzizi I construites dans le cadre de l’exécution du Projet de Facilitation du Commerce dans la Région des Grands Lacs. 

Pour rappel en octobre 2015, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo avait signé un Accord de financement avec l’Association Internationale pour le Développement (IDA) du Groupe de la Banque Mondiale, à hauteur de 34 millions de dollars américains, pour la mise en œuvre du Projet de Facilitation du Commerce dans la Région des Grands-Lacs (PFCGL).

L’objectif de développement du PFCGL étant de faciliter le commerce transfrontalier en vue d’augmenter la capacité de commerce, tout en réduisant les coûts en faveur des commerçants en général, et les commerçants à petite échelle dont les femmes, en particulier, dans les postes frontaliers ciblés.

C’est pour cette raison que le PFCGL vient en appui à la mise en œuvre de mesures d’assouplissement en vue de répondre aux obstacles les plus contraignants le long des frontières entre la RDC et ses voisins de la Région des Grands-Lacs, à savoir la faiblesse des infrastructures, les réformes de procédures et la gestion des frontières.

C’est dans ce cadre qu’un appui est également apporté à la politique de consultation régionale ainsi qu’aux mécanismes d’harmonisation et de mise en œuvre des réglementations adoptées au niveau régional, en particulier celles développées par le COMESA, à l’instar du Régime Commercial Simplifié (RECOS)déjà mise en œuvre dans quelques frontières de la RDC avec ses voisins, Etats-Membres de cette organisation d’intégration économique.

L’intérêt que revêt le RECOS est la facilitation des échanges au profit des commerçants transfrontaliers qui sont bénéficiaires du tarif préférentiel des droits de douane et du taux préférentiel des frais de l’OCC.

L’exercice républicain et patriotique auquel nous sommes tous appelés, chacun en ce qui le concerne, est de se mettre à l’orbite en vue d’organiser des relations économiques transfrontalières, de manière à contribuer efficacement à la croissance économique et créer des conditions de développement économique de notre pays pour le bien-être de la population dans son ensemble, tel que voulu par Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, Chef de l’Etat, qui veut à tout prix inscrire notre pays dans la dynamique d'intégration régionale afin que la République Démocratique Congo reprenne sa place de Leader régional en matière de commerce.

Cette dynamique comprend, entre autres, la construction des infrastructures modernes conséquentes. Ce qui est l’une des composantes du projet, du reste clôturé le 30 juin 2022.

En considération de ladite composante du Projet, quatre (4) postes frontaliers ont été retenus : (i) Bunagana ; (ii) Petite barrière de Goma ; (iii) Kasindi et ; (iii) Ruzizi I. Seuls les deux derniers ont été achevés. C’est l’occasion pour nous de féliciter tous les intervenants notamment, la cellule infrastructures sous la tutelle du Ministère des Infrastructures et Travaux publics qui a coordonné l’exécution des travaux par l’entreprise chinoise dénommée China First Highway Engineering compagny « CFHEC », les ingénieurs et ouvriers qui méritent notre reconnaissance solennelle.

Dans le même ordre d’idée, je tiens à féliciter les Gouverneurs des Provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu ainsi que toutes les autorités politico-administratives et techniques pour leurs accompagnements respectifs dans la mise en œuvre de ce projet.

Par ailleurs, en raison de l’insécurité dans une partie du grand Nord, les travaux de Bunagana réalisés à 80% sont actuellement aux arrêts.

Mesdames et Messieurs, distingués invités ;

A travers ces infrastructures, les Etablissements, Organismes et Services publics œuvrant aux frontières tels que la DGDA, l’OCC, la DGM, le PNHF, le SQAV et SQAH, disposent d’un cadre de travail approprié pour une meilleure prise en charge des flux accrus des échanges des personnes, des biens et services en vue de fournir des services de qualité en faveur commerçants et autres usagers.

Mesdames et Messieurs, distingués invités ; 

Les travaux de construction des postes frontaliers de Kasindi et de Ruzizi 1er que j’ai l’insigne honneur d’inaugurer ce jour, ont été lancés respectivement en mars et février 2020.  Leur processus de réception (environnementale, technique et provisoire) a abouti. La signature des procès-verbaux de réception provisoire et mise à disposition des infrastructures aux services bénéficiaires a été effective le 28mai pour le premier et le 31 mai 2022, pour le second. 

L’érection de ces bâtiments modernes permettra une meilleure prise en charge des migrants, des commerçants transfrontaliers en particulier et des marchandises. Les agents des services et organismes œuvrant aux frontières travailleront dans des conditions logistiques acceptables. 

Mesdames et Messieurs ;

Les infrastructures frontalières dont il est question ce jour, sont constituées chacune (Kasindi et Ruzizi I) d’un bâtiment administratif de deux niveaux, un parking moderne, un poste de sécurité, une esplanade des piétons, un poste de police, des toilettes publiques, un bloc technique (comprenant une cabine électrique, un groupe électrogène et un dépôt),une citerne à eau de 200 m3,un parking import en béton armé, un parking export, un parking personnel, une fosse septique, un marquage sur la chaussée pour la circulation piétonnière, un pont et une clôture.

En outre, des scanners pour les personnes et les marchandises sont installés également pour rendre les procédures plus souples, et permettre l’opérationnalisation d’un bureau à contrôle national juxtaposé à arrêt unique (One Stop Border Post).

Ceci va à coup sûr améliorer la manutention et le traitement de dossiers des migrants qui désirent traverser ainsi que des marchandises.

Je saisis cette occasion pour rappeler à tous le respect strict du Décret 036/2002 portant désignation des services et organismes publics habilités à exercer aux frontières de la RDC qui n’autorise que quatre services et organismes à œuvrer aux frontières, à savoir la DGDA, l’OCC, la DGM et le service d’hygiène publique (PNHF et SQAV) ce, en vue d’améliorer la transparence dans la gestion des frontières, la fluidité des opérations, de réduire la fraude et la contrebande.

Mesdames et Messieurs ;

Ceci étant dit, je déclare inaugurés ce jour, les postes frontaliers de Kasindi situés dans le Territoire de Beni, Province du Nord-Kivu et de Ruzizi 1erlocalisé dans la Ville de Bukavu et invite les bénéficiaires étatiques comme privés d’en faire bon usage.

Parallèlement, j’invite Monsieur le Gouverneur Militaire de la Province du Nord-Kivu à procéder, au nom du Gouvernement Central, à l’ouverture des bureaux du poste frontalier de Kasindi en vue de son opérationnalisation.

Je vous remercie.

Jean-Lucien BUSSA TONGBA