Flash

BAN2

 

  1. ACP de Gentiny Ngobila au top des tops : 42% ; suivi de 2. UDPS : 38% ; 3. Forces politiques alliées à l’UDPS : 4% ; 4. Front Patriotique : 2,6% ; 5. AFDC et Alliés : 1,6% ; 6. Syndicat des Enseignants du Congo (SEYCO) : 1,5% ; 7. Eglises de réveil : 1% ; 7. Alliance des Paysans, des Ouvriers et de la Classe moyennes (APOCM) : 1%. ; 9. Alliance pour la Bonne Gouvernance ; 1% ; 10. Mouvement Populaire du Congo(MPC) : 0.6%.

Introduction

Tous les signaux, sondages et autres indicateurs donnent favoris l’actuel Chef de l’Etat Félix Tshisekedi victorieux en prévision du scrutin présidentiel de décembre 2023. Ce constat a poussé Echos d’Opinion à redescendre sur le terrain en utilisant sa méthode habituelle, le recours au baromètre populaire en vue de percer le secret, démêler l’énigme, mettre à jour les dessous des cartes et connaitre les soubassements de ce qui se profile déjà à l’horizon. Répondre de savoir qui sont les artisans majeurs oeuvrant en coulisses ou à découvert pour le triomphe annoncé du Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo en 2023.

Agent concepteur : Echos d’Opinion.

Durée : Travail effectué du 01 au 15 août 2022.

Technique : Fiches aux questions fermées

Moyen utilisé : Sondage réalisé par les agents de la maison.

Motif : Pendant que tous les sondages donnent favoris Félix Tshisekedi à la présidentielle de décembre 2023, il est important de connaitre ceux qui œuvrent en coulisses où découvert pour cette victoire annoncée.

Interprétation

1.2 Ce travail de sondage d’opinion a été effectué d’une manière qualitative et quantitative

Qualitative : Le sondage d’opinion est un travail scientifique qui doit se conformer aux normes exigées en la matière. La qualité est l’un des critères indispensable qui le rend crédible. Echos d’Opinion a travaillé dans le strict respect des règles en retenant les variables positives liées au sexe, niveau d’étude et la stratification par tranche d’âge. Il a rejeté les variables jugées négatives se rapportant aux appartenances ethnique, tribale, linguistique et régionale, pouvant désorienter le sondage du but visé : l’objectivité.

Quantitative : Vu l’importance du sujet, le présent sondage a visé une cible très étendue, l’ensemble de la République. Echos d’Opinion a réussi à atteindre un échantillon de 2600 personnes réparties dans les 26 provinces du pays. Le chiffre qui a été estimé suffisamment représentatif de l’opinion congolaise.

Résultats : Le top dix des partis, regroupements politiques mouvements associatifs oeuvrant à la réélection de Félix Tshisekedi en 2023, sera publié sur un tableau unique. Il est le résultat obtenu après avoir récolté et traité les données, ainsi qu’après avoir procédé aux calculs requis.

Les participants au présent sondage ont répondu à la question suivante : « Lequel des partis, regroupements politiques ou mouvements associatifs qui, selon vous, oeuvre mieux que les autres pour la réélection de Félix Tshisekedi en 2023 ? Justifiez ? »

Top dix de partis, regroupements politiques et mouvements associatifs les plus actifs sur le terrain pour la réélection de Félix Tshisekedi en 2023 :

  1. ACP, parti politique de l’autorité morale Gentiny Ngobila Mbaka : 42%

Alliance des Congolais Progressistes (ACP), parti cher au Patron de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka vient à peine d’être porté sur les fonts baptismaux. Pourtant, en dépit de cette jeunesse, les Congolais, à 42%, le placent à l’avant du front dans les efforts visant à faire gagner à Félix Tshisekedi la présidentielle de 2023. L’ACP, estime l’opinion qui lui est favorable, est un parti qui offre des opportunités à la jeunesse.

Contrairement aux autres partis où toutes les portes d’en haut leur sont fermées ; le parti de Gentiny Ngobila ouvre largement les siennes aux jeunes. Cela explique l’engouement et les adhésions massives que l’on remarque actuellement. Plusieurs leaders d’opinion et les membres de leurs associations se succèdent en vagues ininterrompues pour sceller leur adhésion au parti. Soucieux, qu’ils sont de la stabilité du régime pour continuer dans la ligne droite du changement imprimé par Félix Tshisekedi.

Les Congolais apprécient à sa juste valeur la détermination de Gentiny Ngobila à faire de l’actuel Président de la République, le candidat gagnant de l’ACP à la présidentielle de 2023. Un parti qui a fait sienne la vision du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, l’ACP incarne l’avenir prodigieux de la RDC. Chacun veut se saisir de l’opportunité accordée à tout le monde, en vue de participer et d’accompagner Félix Antoine Tshisekedi dans la conquête du renouvellement de son mandat présidentiel en 2023.

Car, clame le porte étendard de l’ACP, Gentiny Ngobila Mbaka, il y a une absolue nécessité de consolider les acquis et les avancées obtenus sur le plan économique, social, culturel, politique et sécuritaire. Ce discours séduit et convainc. Il obtient 42% des intentions de vote congolais pour soutenir et assurer la victoire au premier tour de Félix Tshisekedi.

  1. Union pour la Démocratie et le progrès Social (UDPS) : 38%

Après avoir connu quelques couacs à cause de la mauvaise gestion de Jean Marc Kabund A Kabund, le parti présidentiel reprend sa vitesse de croisière depuis qu’Augustin Kabuya a pris les commandes. L’UDPS, parti qui a fait 32 ans d’Opposition et qui longtemps incarné la lutte pour le changement démocratique en RDC, est classé 2ème du top dix des partis, regroupements politiques et mouvements associatifs qui œuvrent dans le sens à réussir la reconduction de Félix Tshisekedi au somment de l’Etat en 2023.

Pour parvenir à ce résultat, il a fallu que Mwana buta (fils ainé) du Chef, bataille dur en débarrassant le parti de l’incurie organisée et installée par son prédécesseur, Jean-Marc Kabund au temps où il assumait l’intérim du président.

A en croire l’opinion favorable à l’UDPS, c’est le travail de fond accompli par l’actuel Président a.i du parti, qui redonner de la couleur à leur formation politique, le débarrassant des antivaleurs en restaurant l’humanisme légendaire de leur formation politique.

Depuis, certains fidèles du parti qui s’en étaient écartés ou qui étaient en voie de le faire, sont revenus en soutien à l’idéologie des pères fondateurs, particulièrement à Etienne Tshisekedi que tous considèrent comme le père de la démocratie en RDC.

L’idéologie Tshisekediste constitue le premier élément sur lequel ils fondent leur confiance. Ils veulent également voir se réaliser et se consolider la vision du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi, ainsi que les acquis obtenus au cours de son premier mandat à la tête de la RDC.

  1. Forces politiques alliées à UDPS : 4%

Les Forces Politiques Alliées de l’UDPS, se calle en troisième position au classement des partis, regroupements politiques et associations qui travaillent pour la réélection de Félix Antoine Tshisekedi en 2023. Le regroupement politique dirigé par Laurent Batumona, recueil 4% des suffrages au cours du présent sondage destiné à connaitre les artisans qui sont à l’oeuvre en coulisse ou à découvert dans concrétisation la perspective de la victoire annoncée de Félix Tshisekedi au prochain scrutin présidentiel.

Les FPAU ratissent large par le biais de tous ses membres en vue d’atteindre l’objectif qu’il s’était fixé, de reconduire Félix Tshisekedi pour un second mandat en 2023.

  1. Front Patriotique : 2,6%

Le regroupement politique mis en place par le travailliste Steve Mbikayi Mabuluki, est l’un des plus actifs sur le terrain de la mobilisation en faveur du deuxième mandat de Félix Antoine Tshisekedi. Ayant très tôt décelé en la personne de l’actuel Chef de l’Etat, les signes d’un leadership capables d’opérer de profonds changements en RDC, Mbikayi s’était vite désolidarisé de son ancienne coalition politique, le FCC pour se mettre au service de ses nouvelles convictions.

Constant et fidèle à sa nouvelle option, il a été l’un des premiers dirigeants d’un regroupement politique à pouvoir réclamer un second mandat en faveur de Félix Tshisekedi. Les Congolais saluent son travail et placent sa coalition politique à la quatrième marche du top dix des artisans oeuvrant en coulisse ou à découvert pour la reconduction de l’actuel Chef de l’Etat en 2023.

Le FP recueille 2,6%.

  1. Alliance des Forces Démocratiques pour le Congo et Alliés (AFDC/A) : 1,6%

La coalition politique pilotée par le professeur Bahati Lukwebo que d’aucuns qualifient de bourreau du FCC et l’un des ingénieux artisans de l’Union Sacrée de la Nation aux côtés du Chef de l’Etat, obtient 1,6% des intentions. Elle occupe la cinquième place du top dix, loin derrière l’ACP et l’UDPS qui mènent la course en tête.

L’opinion favorable à AFDC/A lui accorde ses faveurs pour avoir compris très tôt la nécessité de mettre fin à la coalition FCC-CACH de triste mémoire. Les Congolais favorables à la reconduction de Félix Tshisekedi en 2023 accordent 1,6% de leurs suffrages au travail qu’effectue l’AFDC/A en cette fin.

  1. Le Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) : 1,5%

La corporation de professionnels de l’enseignement au Congo, s’est classée en sixième position sur le top dix des partis, regroupements politiques et associations oeuvrant à la réélection de Félix Tshisekedi. Les voix qui ont permis à cette corporation de figurer au top dix, proviennent essentiellement du corps enseignant.

Ces derniers estiment que porter leurs voix en faveur de la réélection de l’actuel Président de la République, est une manière à eux de le remercier pour l’augmentation de leurs salaires. La plupart est convaincue, qu’il fera mieux au second mandat.

  1. Les Eglises de réveil : 1%

Le présent sondage vient de révéler que les églises de réveil figurent aussi parmi les artisans travaillant dans l’ombre ou à découvert en faveur de la reconduction de l’actuel Président de la République à la tête du pays en 2023. Ceux qui ont accordé leurs faveurs à ce regroupement associatifs, sont dans leur écrasante majorité, issus des églises de réveil.

Ils estiment que ces dernières sont honorées et prises en considération sous le mandat de Félix Antoine Tshisekedi.

  1. Alliance des Paysans, des Ouvriers et de la Classe moyennes (APOCM) : 1%

Classé 7ème du top dix ex-æquo avec les églises réveil, APOCM, parti cher à son autorité morale, Abdon Etina, séduit surtout les jeunes. Ces derniers ont accueillent favorablement et avec ferveur l’appel demandant aux Congolais de soutenir avec fermeté et détermination les institutions de la République.

Cela sous-entend, la stabilité du régime et du pays, en ce moment où il est confronté à dure épreuve des atrocités commises à l’Est par les ennemis du Congo et des Congolais. Les jeunes ont été plus nombreux à accorder leurs suffrages à APOCM comme l’un des artisans du prochain plébiscite de Félix Tshisekedi en 2023.

9 Alliance pour la Bonne Gouvernance (ABG) : 0,8%. Avec 0,8% des suffrages recueillis au cours du présent sondage, l’ABG, parti de l’Honorable Jonathan Bialosuka, a le mérite de figurer au top dix des partis, regroupements politiques et associations qui s’investissent à fond pour la réélection de Félix Tshisekedi en 2023.

Le jeune parti recrute la majorité de son opinion favorable dans la force vive du Kwango, Kwilu et Kinshasa. Il est encore absent dans la plupart des provinces du pays, mais l’élan déjà pris, est bon.

10 Mouvement Populaire du Congo (MPC) ; 0,6%. Parti en gestation, mais bien implanté au Kongo Central et dans la Capitale, il le mérite d’être compté dans le rang des partis politique capables de faire pencher la balance électorale en faveur du Président Félix Tshisekedi en 2023.

Conclusion

Le présent sondage réalisé par Echos d’Opinion a eu pour but, connaitre le poids de l’apport réel des forces politiques et associations à l’oeuvre en coulisse ou à découvert pour le plébiscite de Félix Tshisekedi la présidentielle de 2023. Le résultat obtenu indique que deux partis, réunissent à eux seuls 80 % de l’électorat favorable à l’actuel Président de la République.

Il s’agit de l’Alliance des Congolais Progressistes de l’autorité morale Gentiny Ngobila Mbaka et l’UDPS, parti présidentiel placé sous l’autorité du Président a.i et Secrétaire Général Augustin Kabuya. Ces partis se distinguent par l’excellent travail qu’ils réalisent sur le terrain en vue de réorienter la majorité de l’électorat de la RDC vers l’actuel président de la République de manière à lui accorder la victoire au premier tour en 2023.

Il faut également que certains partis, en dépit de leur jeunesse, débordent des initiatives et des idées pour assurer le triomphe de leur candidat.

L’objectif, ainsi atteint, Echos d’Opinion félicite tous ceux qui ont eu le privilège et l’avantage de figurer dans son top dix.

Echos d’Opinion

Pin It

Statistiques

24999485
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
913
21290
77203
24766587
108037
682697
24999485

Your IP: 66.249.70.185
2022-10-06 00:34

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg