Flash

BAN2

 

Noël Tshiani Muadiamvita

A l’issue de sa tournée dans le Grand Kasaï,  Noël Tshiani Muadiamvita a dévoilé les détails de sa vision de développement pour le Grand Kasaï.  La RDC est à la croisée des chemins et a besoin de tourner la page pour redevenir un pays normal. Pour sortir notre pays de la situation catastrophique actuelle, professeur Noël Tshiani propose une nouvelle vision de développement du pays. Sa stratégie de développement cohérente est dénommée : "Le Plan Marshall de Noël K. Tshiani pour la Reconstruction et le Développement de la République Démocratique du Congo" qui nous éviterait des actions éparpillées ça et la, permettrait d'accélérer le développement économique et social et de créer des emplois et des opportunités pour tous les congolais. Ce Plan s'articule autour de 50 programmes complémentaires regroupés en huit mini-Plans  Marshall couvrant chacun un groupe des provinces du pays. Les huit mini-plans Marshall sont les suivants: (1) le Grand Kasaï; (2) le Grand Bandundu; (3) le Grand équateur; (4) le Grand Katanga, (5) le Grand Kivu, (6) le Kongo Central, (7) la Grande Province Orientale et (8) Kinshasa la Capitale. 

Préoccupions profondes

Tshiani est très préoccupé par la misère de la population congolaise et le niveau du sous-développement de notre pays et du Grand Kasaï. Ma vision de développement au niveau national vise à pacifier le pays, lutter contre les antivaleurs, promouvoir la bonne gouvernance, développer le capital humain par des investissements massifs dans l’éducation et la santé, promouvoir l’autosuffisance alimentaire par la mécanisation de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, créer des infrastructures de base par la création de 244 villes et villages modernes à travers toute la RDC, industrialiser et diversifier l’économie nationale, promouvoir un système financier moderne et robuste, restructurer la Banque Centrale du Congo en une véritable autorité monétaire et de régulation  et doter le pays d’une monnaie nationale crédible,  tout en mettant fin à la dollarisation de l’économie. 

Objectifs et composantes du Mini Plan Marshall pour le   Grand Kasaï

Pour le Grand Kasaï, le Mini Plan Marshall vise à stopper l’exode des Kasaïens vers d’autres provinces,  en créant les conditions d’une croissance économique accélérée dans les cinq provinces issues du démembrement du Kasaï Oriental et du Kasaï Occidental. 

Ce Mini Plan Marshall estimé à 15 milliards de dollars pour les cinq prochaines années comprend les composantes suivantes: (1) aide humanitaire nationale et internationale urgente pour secourir les plus démunis et arrêter l’exode massif des Kasaïens vers d’autres provinces; (2) désenclavement intérieur par la construction de trois autoroutes reliant toutes les cinq provinces du Grand Kasaï qui sont Kasaï Oriental, Kasaï, Kasaï Central, Lomami et le Sankuru.  

Ces autoroutes sont: (a) Muena Ditu-Luputa-Ngandajika-Mbuji-Mayi-Kananga-Angola; (b) Tshilengi-Katanda-Kabinda-Lubao-Kindu et enfin (c) Mbuji Mayi-Kabeya Kamuanga-Lac Munkamba-Dimbelenge-Lusambo). (3) solution aux problèmes éternels d’eau et d’électricité de la sous-région du Grand Kasaï  par la construction des barrages hydroélectriques de Kafumbu à Ngandajika, Katende au Kasai Central, Tshala à Mbuji-Mayi et Mushi à Kabinda; (4) la relance de l’économie par la réhabilitation et la restructuration de la Miba; la création des entreprises telles que la Cotongo, l’Onafitex, l’Usine de traitement d’huile de palme et ses dérivés ainsi que la mécanisation de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche pour faire une industrie agro-alimentaire complète; (5) la relance de l’industrie pétrolière et minière car le Grand Kasaï comprend des minérais non exploités jusqu’à ce jour; (6) la réhabilitation et construction des écoles et hôpitaux aux standards internationaux pour former l’élite et la main d’œuvre qualifiée et compétitive; (7) la restauration de l’autorité de l’Etat, la réhabilitation de la justice et de l’Administration publique; (8) la restructuration de la SNCC et l’extension de la ligne de Muene-Ditu à Mbuji-Mayi-Kananga jusqu’à Ilebo, (9) l’implantation d’une usine de production du ciment et des matériaux de construction à Katanda et à Bena Kaniki pour exploiter le  sol argileux et des montagnes des pierres nécessaires pour la construction des routes et des bâtiments de qualité ; (10) la construction d’au moins un marché public moderne dans chacune des villes du Grand Kasaï: Mbuji-Mayi, Kananga, Tshikapa, Ngandajika, Muene-Ditu, Luputa, Lusambo, Kabinda, Lodja, Luisa et Ilebo, (11) la mise en place d’un mécanisme d’assainissement de la ville, y compris la voirie urbaine et le Transport en commun dans chacune de grandes villes du Gand Kasaï; (12) la Construction d’un aéroport international à Mbuji-Mayi; (13) la construction des quartiers résidentiels modernes urbanisés et le lancement d’un programme de facilitation d’accès au financement de l’habitat; (14) la construction des routes intermédiaires principales et de desserte agricole dans chacune des villes du Grand Kasaï; (15) promouvoir les valeurs Kasaïennes et la citoyenneté congolaise; et enfin (16) la mise en place d’un mécanisme de financement congolais de l’économie incluant,  entre autres,  la création des banques de développement et commerciales pour la RDC.

Les banques de développement couvriront les domaines spécialisés,  tels que le financement de l’habitat, de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’industrie. 

La mise en œuvre de ce Mini Plan Marshall pour le Grand Kasaï  remettra l’économie sur la voie du développement durable et créera des opportunités dans la sous-région pour tous les congolais,  tout en stoppant l’exode massif des personnes vers d’autres provinces. 

Le Mini Plan Marshall pour le Grand Kasaï fait partie du Plan Marshall de Noël Tshiani pour la Reconstruction et le Développement de la RDC.

La finalité de mon Plan Marshall pour la Reconstruction et le Développement de la RDC au niveau national est de développer le pays et d’éliminer la pauvreté dans laquelle croupit notre population.

Le Plan Marshall national actualisé compte 50 programmes cohérents et bien orchestrés pour sortir la RDC du sous-développement et en faire un pays émergent. 

Le coût total du Plan Marshall national est estimé à $1.000 milliards sur 15 ans pour faire progresser le PIB par habitant de $458 aujourd’hui à $15.000 dans 15 ans tout en créant au passage des emplois et des opportunités pour tous et en améliorant considérablement le standard de vie de tous nos concitoyens.

Mais,  nous ne pourrons réaliser ce rêve que si la RDC continue à rester un pays souverain dont le destin se trouve dans les mains de ses filles et fils, tous,  ensemble.

D’où,  la proposition de loi Tshiani de verrouillage de l’accès aux fonctions de souveraineté et d’irrévocabilité de la nationalité congolaise d’origine.

Noël Tshiani  Muadiamvita

Pin It

Statistiques

24999630
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1058
21290
77348
24766587
108182
682697
24999630

Your IP: 185.191.171.13
2022-10-06 00:50

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg