Flash

BAN2

 

Le 42ème sommet de la Communauté de Développement de l’Afrique australe, SADC en sigle, s’ouvre ce mercredi 17 août 2022 à Kinshasa, dans la salle de congrès du Palais du peuple. Plusieurs Chefs d’Etat et de Gouvernement de pays membres de cette organisation sous régionale vont prendre part à ces assises de deux jours qui seront marquées par la passation de flambeau entre le Président malawite Lazarus Chakwera et son successeur, le Président congolais Félix Tshisekedi. Angèle Makombo, congolaise aussi, elle, prêtera serment en qualité de secrétaire exécutif adjoint. Avec ce nouveau couronnement, Félix Tshisekedi, qui préside déjà la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC), portera sur ses épaules la lourde responsabilité d’œuvrer pour remettre l’Afrique australe sur les rails du développement par la redynamisation de plusieurs secteurs, tels que l’économie, à travers la zone de libre-échange sous-régionale, la santé et la sécurité.

«Promouvoir l’industrialisation par l’agro-industrie, l’enrichissement des ressources minérales et les chaines de valeurs régionales pour une croissance économique inclusive et résiliente», c’est le thème choisi pour ce 42ème sommet. Les parties prenantes à ces assises vont examiner les progrès de l’intégration régionale conformément aux aspirations de la SADC telles que décrites dans le RISDP 2020-2030 et la vision 2050, qui envisagent une région industrialisée, pacifique, inclusive, compétitive, à revenu moyen élevé, où tous les citoyens bénéficient d’un bien-être économique durable. Cyrille Ramaphosa, Président de la République Sud-africaine, Lazarus Chakwera, Président du Malawi, Samia Suhulu, Présidente de la République Unie de Tanzanie, le Président namibien Hage Geingob, République des Seychelles Wavel Ramkalawan, président Philippe Nyusi du Mozambique, du ministre des Affaires étrangères angolais, Tete Antonio, Emerson Mnangagwa, Président du Zimbabwe sont tous de la partie et prendront part active aux discussions, avec toutes les délégations ministérielles qui ont séjourné à Kinshasa, un peu plus tôt, dans le cadre des travaux préparatifs de ce sommet hautement symbolique pour la RDC qui, à petit feu, renait de ses cendres sur le plan diplomatique.

‘’Tout va très bien entre le Malawi et la RDC’’

En marge de ce 42e sommet de la Sad, le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu en bilatérale, à la Cité de l'Union Africaine, son homologue malawite, le Dr Lazarus Chakwera, Président sortant de la Communauté de Développement Économique de l'Afrique Australe, hier.  À l'issue de leur entretien,  les deux hautes personnalités se sont livrées à la presse. Pour le malawite, les deux pays envisagent les échanges commerciaux et la suppression des visas pour permettre l’intégration de deux peuples. Cela va passer par la construction des voies routières et ferroviaires. À ce sujet, une commission mixte va être mise sur pied en vue d'analyser la faisabilité de ce projet. Le Président malawite a apprécié leurs entretiens cordiaux et fraternels et est heureux de passer le bâton à celui qu'il qualifie de son frère, Félix Tshisekedi. Pour sa part, le Président entrant s’est réjoui du soutien total du Malawi par rapport à l'agression dont est victime la République Démocratique du Congo. Mais aussi de l'apport de l'armée malawite qui participe à la Brigade d'intervention rapide à côté de la Zambie et de la Tanzanie. Il a terminé par une formule tout à fait particulière :"Vous voyez bien que Tout va très bien entre Lilongwe et Kinshasa"

Ce qu’il faut savoir sur la SADC

La Sadc est un groupe régional de 15 États membres fondée en 1980. C'est une organisation qui vise à promouvoir le développement économique de l'Afrique Australe. Son siège est à Gaberone au Botswana depuis le 17 Août 1992. La Communauté a été créée, au départ, par 6 pays, notamment le Mozambique, le Zimbabwe, le Botswana, la Zambie, la Tanzanie et l'Etswatini. Aujourd'hui, elle compte 16 pays, à l'instar du 6 fondateurs; l'Afrique du Sud, l'Angola, le Lesotho, le Madagascar, le Malawi, Maurice, les Îles Seychelles, les îles Comores et la République Démocratique du Congo. Les objectifs de la Sadc consistent à réaliser le développement et la croissance économique, alléger la pauvreté, mettre en valeur le niveau et la qualité de la vie des peuples australes et assister les désavantagés sociaux par l'intégration régionale, promouvoir les valeurs communes de démocratie et de respecter l'intégrité territoriale. Le Secrétariat est l'organe d'harmonisation et de pilotage stratégique du processus de la Sadc, dirigé par un secrétaire exécutif. Trois langues sont utilisées dont l'anglais, le français et le portugais.  La Sadc s'est dotée d'institutions calquées en grande partie sur le modèle européen. Il y a le sommet des chefs d'Etat qui se réunit annuellement en Août. Il existe une Troïka composée du président sortant, du président actuel et du futur président. Il y a aussi l'organe pour la politique, la défense et la sécurité placée sous l'autorité de la Troïka. Et suivent le Conseil des Ministres, se réunissant 2 fois par an, le Comité intègre des ministres, le Secrétariat et les Comités nationaux de la Sadc. La RDC a adhéré à cette communauté le 8 Septembre 1997, sous le règne de Laurent-Désiré Kabila.

La Pros.

Pin It

Statistiques

24999797
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1225
21290
77515
24766587
108349
682697
24999797

Your IP: 66.249.70.183
2022-10-06 01:05

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg