Flash

BAN2

 

Une centaine de femmes et filles-mères vivant dans le district de la Lukunga à Kinshasa, la Capitale de la RD. Congo, ont bénéficié, du 9 au 13 août 2022, en la Paroisse catholique Saint Christophe, d’une formation en entrepreneuriat à l’initiative de l’ONGD « Synergie pour la Décentralisation et la Bonne Gouvernance et Lutte contre la Pauvreté». Sous le leadership de la Députée Nationale Christine Feza Motema, Présidente ad intérim du Regroupement Politique Alliance pour l’Avenir (AA/a), membre de l’Union Sacrée pour la Nation, et initiatrice de cette ONGD, la formation a été axée sur l’autonomisation des femmes afin de faciliter leur accès à l’entrepreneuriat.

Un pas de plus vers le développement

Durant cinq jours, les participantes ont eu droit à des enseignements pratiques autour de la fabrication de certains produits notamment, les poissons salés, l’eau de javel, le vinaigre, la pâtisserie, le savon, le jus de baobab, le caramel, et le détergent. Pour la Députée Nationale Christine Feza Motema, cette activité vise à améliorer le savoir-faire entrepreneurial des femmes du district de la Lukunga.

«C’est un pas en avant pour nous, femmes de Lukunga, dans la lutte pour notre inclusion et notre participation au développement socio-économique de notre pays, la République Démocratique du Congo», a déclaré Christine Feza Motema. Pour elle, cette session de formation contribuera sans nul doute à promouvoir l’autonomisation des femmes et à réduire ainsi les inégalités liées au genre.

Face à une mobilisation tous azimuts de ces femmes de Lukunga venues du Camp Munganga, de Mbinza village, du quartier des Anciens combattants, Christine Feza Motema a estimé que cet engouement traduit un signal fort. « Laissez-moi vous dire

que parmi les facteurs clés qui expliquent notre faible participation à la vie publique et qui conditionnent toute perspective de changement figurent en bonne place l’ignorance et la dépendance économique des femmes. Aussi, en tant que femme, suis-je ravie et fière de nous retrouver sous le signe du savoir-faire des mamans en rapport avec l’entrepreneuriat, gage de notre autonomisation économique qui constitue la condition sine qua non de notre liberté et de notre accès réel aux droits fondamentaux », a-t-elle souligné.

Une approche gagnante

Selon les prévisions de cette ONGD, ce type de formation pratique en entrepreneuriat devra être organisé, au fur et à mesure, avec l’objectif d’atteindre au moins 400 femmes du district de la Lukunga. La cérémonie de clôture des travaux de cet atelier de formation a été marquée, le samedi 13 août 2022, par la remise des brevets aux participantes.

Il sied de signaler que les récipiendaires ont bénéficié chacune d’un fonds de démarrage pour leur permettre de passer immédiatement à l’action.

La Pros.

Pin It

Statistiques

24999196
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
624
21290
76914
24766587
107748
682697
24999196

Your IP: 66.249.70.183
2022-10-06 00:03

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg