Flash

BAN2

 

L’avenir ne se prépare pas le même jour, dit-on. En tout cas, c’est ce que Mme Cathy Botema Mboyo, Sénatrice élue de la province de la Tshuapa, dans le territoire de Bukungu, a bien compris. La dame de fer comme on l’appelle dans ce coin du pays, est passée à la vitesse supérieure avec des actions concrètes de visibilité pour les réalisations du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à Bokungu. Cathy Botema Mboyo a donc lancé une campagne dénommée ‘‘aucune maison sans Fatshi dans son territoire’’, en prévision des échéances électorales qui s’annoncent.    

Se confiant à La Prospérité, Cathy Botema s’est adressée et demande à sa base de ne se laisser tromper par qui que se soit : «Congolaises et congolais, que personne ne vous trompe. L’heure a sonné pour que nous préparions bien déjà la réélection du président Félix Tshisekedi, notre bijou, ce don précieux de Dieu pour la RD Congo aux prochaines élections».

La campagne ‘‘aucune maison sans Fatshi à Bokungu’’, dit-elle, c’est son propre initiative lancée dans ce territoire pilote de la Tshuapa pour faire comprendre à la population et asseoir le Chef de l’Etat avec sa vision dans toutes les maisons de Bokungu. L’objectif, c’est de montrer à cette population ce que le président de la République a déjà fait depuis qu’il est au pouvoir, et ce qu’il compte faire dans les jours à venir.

Très tolérante, démocrate et surtout confiante dans sa lutte et sa vision politique, Mme Cathy Botema, martèle qu’ : «il est vrai que les gens qui sont contre nous sont là, mais, nous, nous n’allons pas les suivre. Notre Chef a besoin de vous, le président Tshisekedi aime vraiment beaucoup ce pays, le Congo. Il aime sa population que vous êtes, c’est pourquoi vous le voyez, jour et nuit en train de chercher le bonheur des Congolais et de son peuple ».

La sénatrice de la Tshuapa appelle sa base à la patience. Le Chef de l’Etat, rassure-t-elle, travaille lentement mais surement. Elle compare son pouvoir à un enfant qui vient de naitre, et qu’il lui faudrait un peu de temps pour qu’il grandisse. Un bébé né, ne grandit pas le même jour, il y a toujours un processus. Le président Fatshi, a-t-elle conclu, est au pouvoir il y a seulement trois ans. Il faudrait qu’on lui donne encore beaucoup de temps pour qu’il aille de l’avant. Mettons de côté la mauvaise foi, c’est dans l’unité que le Congo ira en avant et sera construit.

EG

Pin It

Statistiques

26461561
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9527
18804
84912
26188710
176381
690642
26461561

Your IP: 80.211.170.172
2022-12-07 10:58

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg